Browsing Tag

Volkswagen

Lifestyle

Sur les pistes marocaines en Touareg

24 juillet 2018

Le week-end dernier, j’ai eu la chance de découvrir le petit dernier de Volkswagen – son SUV premium – le nouveau Touareg !

Et quoi de mieux que l’Atlas Marocain et ses routes hostiles pour une mise à l’épreuve en bon et due forme ?

Récit de cet essai hors norme.

 

 

Pour cet essai exotique, direction Marrakech et son magnifique aéroport, avec l’ami Etienne. À peine arrivé, Volkswagen nous propose de quitter rapidement la « ville rouge » pour rejoindre l’Atlas Marocain.

 

 

 

Rétroviseurs ajustés, playlist branchée – via l’Iphone qui recharge par induction sur le réceptacle dédié – ceinture bouclé, ca y est nous voilà paré pour affronter les routes marocaines. Depuis l’aéroport, nous contournons la ville de Marrakech en Touareg pour nous rendre à la 1re étape du road-book : la magnifique Kasbah Tamadot perchée au milieu des montagnes.

 

 

Après quelques kilomètres seulement, je suis déjà conquis par le confort et l’efficacité de ce Touareg nouvelle génération… Et cela va se confirmer le lendemain !

 

 

Après près d’1h de route, nous rejoignons notre camp de base, le magnifique hôtel Kasbah Tamadot, un havre de paix accroché à 1 300 m dans les monts de l’Atlas. La particularité de cet hôtel – l’un des plus prisés au Maroc – est qu’il appartient au magnat Richard Branson depuis 1998. Cette halte nocturne me permet d’apprécier l’hospitalité marocaine, mais également d’en apprendre davantage sur les ambitions de Volkswagen en échangeant avec la team !

Petit-déjeuner au bord de la piscine, je profite de ce cadre idyllique avant la reprise des essais.

 

 

 

 

Nous prenons place dans la Touareg et on se met d’accord sur le roadbook ultra détaillé. Nous choisissons un circuit qui mêle à la fois routes classiques et off-road pour mettre à l’épreuve le dernier-né de chez Volkswagen.

 

 

 

Le nouveau SUV de la marque se veut premium et Volkswagen compte bien en faire un de ses best-sellers sur le marché Chinois. Côté style, le nouveau modèle est plutôt réussi : lignes affirmées, style un peu plus agressif… Et à l’intérieur, on retrouve une superbe finition mêlée à dessin sobre et plutôt raffiné. Moins lourd que l’ancien modèle, grâce à une utilisation de matériaux plus haut de gamme et plus légers, le nouveau Touareg en impose !

 

 

 

 

Après une vingtaine de kilomètres, à travers les villages marocains et en évitant les moutons et les ânes qui bordent les routes, le GPS nous indique qu’il va falloir emprunter une piste. En mode off-road, le SUV gagne quelques centimètres au sol et permet d’envisager les passages délicats avec sérénité. Malgré la pénibilité de la piste (caillasse entre autres), le confort de roulage reste bon et on ne sent pas réellement de perte de motricité.

 

 

 

 

Après ce passage off-road, nous reprenons la route à travers des paysages plus magnifiques les uns que les autres.

 

 

 

 

Question conduite, le maintien de voie est plutôt pratique (surtout quand on emprunte certains virages pour la 1re fois), ainsi que la détection de piétons et d’animaux (évidemment très pratique à Marrakech).

 

 

Halte déjeuner dans le superbe écrin du Royal Mansour aux portes de la bruyante Marrakech, nous terminons la journée par un classique tour en calèche et une petite trempette. Il est déjà temps de rentrer à Paris et de quitter les 40° du Maroc.

 

 

 

 

Disponible en Europe dès maintenant en 2 motorisations, ce nouveau Touareg devrait voir arriver de nouveaux membres dans la famille des SUV : un nouveau Tiguan, un T-Cross et probablement l’I.D. Crozz, le 1er SUV 100% électrique de la marque Allemande.

 

 

À l’aise sur les petites routes goudronnées marocaines comme sur les pentes des contreforts de l’Atlas, Le Touareg s’en est sorti avec brio. Et c’est à mon sens le SUV idéal pour un prochain road trip !

Un énorme merci à Volkswagen pour l’invitation (particulièrement à Adrien & Bastien) mais également à Delphine !

Lifestyle

T-Roc : un SUV urbain au style ravageur

2 novembre 2017

Ce n’était plus qu’une question de temps : Volkswagen s’attaque à la mode des SUV avec son tout nouveau T-Roc ! Avec ce nouveau modèle, la firme de Wolfsburg affirme ses ambitions sur ce segment et espère bien conquérir le marché français.

Hormis le Tiguan restylisé, le groupe n’avait pas vraiment de véhicule à la hauteur sur le marché des SUV.

 

 

Arrivé à Lisbonne, nous nous dirigeons vers les véhicules pour une première prise en main. Et surprise, je suis plutôt (agréablement) surpris par le design dynamique qu’arbore le T-Roc ! Oui, il faut dire que le look de ce SUV n’est pas désagréable à la vue et qu’il en impose. D’entrée, Un bon point !

Que je rassure les amateurs de Volkswagen, on retrouve tout le sérieux et la rigueur allemande dans la conduite !

 

 

Un design extérieur avant-gardiste, des lignes racées, une ceinture de caisse haute…

 

 

Et avec près de 24 combinaisons de teinte de carrosserie avec couleur de toit contrastante, le SUV offre un beau niveau de personnalisation : il y en aura pour tous les goûts.

 

 

A l’intérieur, on retrouve le côté « modernité » avec un habitable spacieux : planche de bord ergonomique, écran tactile orienté vers le conducteur, casier de rangement pour smartphones avec 2 prises USB, tableau de bord simple d’utilisation, fonctions MirrorLink, Apple CarPlay, Android Auto…

En résumé, tous les instruments de la voiture sont digitaux : la technologie est belle et bien au service de la conduite.

 

 

Quand aux équipements, vous pourrez retrouver trois finitions : Base, Style et Sport. Toutes intégrerons le freinage d’urgence en ville avec détection des piétons, l’aide au maintien dans la voie et bien sûr les feux de jour à LED.

 

 

 

 

 

… puis nous prenons la direction de l’hôtel The Oitavos, réputé pour son cadre et sa piscine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le T-Roc, Volkswagen tient son nouveau porte étendard sur le marché des SUV. Les tarifs débutent à 21 990€ avec une bonne base d’équipements essentiels (freinage d’urgence, aide active au maintien de voie…) et tend à devenir un best-seller sur les routes hexagonales. Et… le SUV préféré des baroudeurs !

 

Et en attendant son petit frère, le T-Cross (lancement en 2018), on lui souhaite un bon lancement.

 

Énorme remerciements à Volkswagen pour l’invitation et à Bastien pour l’animation (jamais décevant).

Lifestyle

Volkswagen Arteon : la plus premium des berlines

18 juillet 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’honneur d’être invité par Volkswagen pour prendre part à un test automobile de l’Arteon sur la French Riviera. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque Allemande, une belle expérience (et de superbes rencontres) !

 

 

Face à une nouvelle tendance autour des SUV, Volkswagen sort une Arteon aux lignes sportives qui est à cheval entre le coupé Passat CC et la berline haut de gamme de type Phaeton. L’idée derrière ? Conjuguer haut de gamme et nouvelle technologie, en offrant une alternatives aux Audi, BMW ou Mercedes.

Arrivé sur place avec de nombreux Instagrameurs Lifestyle, la carrure du nouveau Arteon me rappelle celle de la Talisman de Renault. Esthétiquement, les lignes affûtées de la berline me donne de bonnes premières impressions (confirmées ensuite).

 

 

Ce qui interpelle en premier lieu sur cette berline de luxe, c’est l’habitacle ! Les 3 versions (Élégance, R-Line et Standard) déclinent des matériaux haut de gamme et c’est une belle réussite : intérieur d’exception, design futuriste, praticité, ergonomie…

Pouvoir lire le GPS directement sur sur le virtual cockpit est très pratique, puisque cela permet d’évite d’avoir à détourner les yeux de la route et d’anticiper (surtout dans les corniches varoises).

On navigue également facilement sur l’écran tactile qui se tient au milieu de la console centrale. Par exemple, le changement de modes de conduite (sport, eco, confort) est très ludique. La caméra de recul (cachée sous le logo Volkswagen du coffre) est évidemment présente et reste très pratique pour la conduite citadine notamment.

 

 

Sur place, nous avons donc testé la berline Arteon  sur les route tortueuses entre Saint-Raphaël et Menton mais aussi bien sur l’autoroute (Nice – Antibes). Clés en main, on se familiarise avec l’Arteon et parcourons les alentours du Massif de l’Estérel à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

 

Après un arrêt au stand au superbe hôtel Les Roches Rouges, ponctué d’une session jet-ski, et de parachute ascensionnel, nous prenons la direction du dîner.

 

 

Avec une très bonne adhérence sur route, l’Arteon s’avère être un modèle plaisant à conduire. Rapidement à l’aise au volant, sa bonne insonorisation et son confort (oui, l’espace aux jambe est large et les sièges en cuir sont appréciables) ont confirmé mes premières bonne impressions autour du véhicule.

Maniable en ville ou lors de manœuvres, son gabarit se prend en mains facilement dans les petites rues (bien qu’elle soit une berline de luxe).

 

 

 

Côté équipement, l’Arteon n’est pas en reste puisqu’elle est dotée de nombreuses technologies prédictives, à l’image du régulateur de vitesse adaptif (lecture des panneaux de vitesse en temps réel), « l’Emergency Assist » (en cas de problème de santé) et bien évidemment le « Lane Assist » (testé sur l’autoroute), pour une conduite presque 100% autonome.

 

 

Le lendemain matin (après une petite cession paddle), un superbe programme nous attend : une virée en Arteon pour shooter les magnifiques paysages du Var puis un déjeuner à la fondation Hartung Bergman. L’expérience était très belle et je vous invite à la découvrir en drone à travers la vidéo d’Osmany.

 

 

 

Avec l’Arteon, Volkswagen brise les codes et tient son nouveau porte étendard sur le marché du luxe. Les tarifs débutent à 37 800€, ce qui reste raisonnable pour une berline spacieuse, confortable et (c’est important) performante !

 

 

Énorme remerciements à Volkswagen & l’agence DDB pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !