Malaga, quelle merveille ! Vous avez déjà certainement entendu parler de cette ville d’Andalousie, mais n’avez peut-être pas franchi le pas pour la découvrir. Éclipsée par ses voisines andalouses, ce bijou méconnu est le point d’entrée de la Costa del Sol et c’est le parfait ancrage pour un week-end prolongé au soleil.

Et à moins de 3h de vol depuis Paris, Malaga devrait vous séduire avec son éventail de paysages : bâtiments remplis d’histoire, jolies ruelles, collection de street art à ciel ouvert et de nombreux spots nature jardin et côté mer. Bref, une vraie pépite.

Suite à ma petite escapade, je vous propose un tour d’horizon de la ville natale de Pablo Picasso et un city guide sur les choses à voir, à visiter ainsi que mes bons plans pour profiter du meilleur de la vie espagnole.

Informations générales

Mon voyage : 3 jours → 5 au 7 novembre 2021

Où ? Au sud de l’Andalousie

Superficie : 398 km²

Population : 0,6 millions

Langue : Espagnol

Décalage horaire : néant

Quand partir ?

Les meilleurs mois pour s’y rendre : avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre et novembre

Sur l’année, la température moyenne est de 17°C

Comment s'y rendre ?

Vols directs (2h30) avec Transavia, Air France, Vueling, Easy Jet

En pratique

Visa : non requis

Monnaie : Euros

Prise électrique : adaptateur requis

 

1/ Une vue imprenable depuis le mirador de Gibralfaro

Malaga regorge d’endroits qu’il faut impérativement visiter lors d’un séjour, comme la colline du Mont Gibralfaro. Si vous optez pour l’option à pédestre, il vous faudra une bonne demie heure et de bons mollets. Arrivé au sommet, on se rend compte de l’immensité de Malaga.

Le mirador de Gibralfaro, c’est le spot à ne pas manquer pour le coucher de soleil, connu aussi bien des locaux que des touristes. La vue y est splendide et les couleurs magiques. Si vous souhaitez d’ailleurs éviter les foules, continuez le sentier jusqu’au sommet vers le château, il y a un autre point de vue tout aussi beau.

À ne pas louper lors d’un passage à Malga !

2. Flâner dans les petites ruelles du centre historique

Le centre historique de Malaga, c’est clairement mon coup de cœur. Je n’aurai jamais imaginé qu’il soit aussi beau : les ruelles colorées, les balcons typiques et les places animées sont légion ici. Et ce qui est super agréable, c’est que tout est quasiment piéton !

Je vous recommande de démarrer la visite par le théâtre romain (qui témoigne de l’ancienneté de la ville), puis de continuer vers la place Merced où vous pourrez croiser Picasso sur un banc. Il y a vécu les premières années de son enfance et sa maison natale n’est pas très loin.

La pièce maîtresse du centre-ville, c’est la cathédrale de l’Incarnation. Elle a été construite au 16e siècle et c’est la plus haute d’Andalousie. Baroque, gothique et renaissance, elle a été construite sur 200 ans et elle a conservé ses 3 styles architecturaux. Vous ne pourrez pas la louper, elle est située en plein centre-ville et vous apercevez sa « Maquita » depuis pas mal d’endroits sur Malaga.

Une fois que vous aurez admiré puis photographié la cathédrale, perdez-vous à nouveau dans ce dédale de petites ruelles pleines de vie.

Mais Malaga est une ville qui se vit plus qu’elle ne se « visite » et c’est pour ça que vous devrez impérativement déguster des tapas du côté d’El Pimpi, l’institution de Malaga. Je vous conseille vraiment d’au moins y boire un verre (avec tapas) pour découvrir les différentes salles et patios que compte l’établissement. Évidemment, ici on dîne à l’Espagnole et donc vers 22h tout le monde passe à table. Il vaut mieux réserver ou ne pas arriver à l’heure de pointe.

3. Découvrir l’ancien village de pécheur

S’il y a bien un spot pour profiter pleinement de l’art de vivre de la Costa del Sol, c’est le quartier de Pedregalejo. C’est un quartier historique ou résidait les pêcheurs (il en reste encore) et où se mêle maisons modestes et grandes villas bourgeoises.

Promenez-vous dans les ruelles, mais également sur le front de mer aménagé, parsemé de chirinquitos ! C’est aussi ici que vous dégusterez les meilleures « espetos », ces petites sardines grillées à la façon andalouse !

4. Séjourner à l’hôtel Gallery Molina Lario

Lors de mon séjour sur Malaga, j’ai pu séjourner au très sympa hôtel Gallery Molina Lario. En termes d’emplacement, c’était parfait puisqu’il est situé en plein centre historique, à quelques mètres du Port et la cathédrale. Entièrement rénové en 2018, son point fort reste sa superbe terrasse en rooftop – avec piscine – avec une vue imprenable sur Malaga.

Côté restauration, j’ai pu découvrir le MATIZ et sa cuisine malaguène traditionnelle à l’occasion d’un menu gastronomique associé à des cocktails de circonstance.

5. Se prélasser du côté de la Malagueta

Qui dit Malaga dit ville côtière (on peut même apercevoir les côtes marocaines par temps clair) et donc plage. Malagueta est la plage la plus proche du port de Malaga et a l’avantage d’être accessible très facilement à pied depuis le centre-ville (même pas 15 minutes de marche).

Cela reste une plage urbaine, mais elle reste très cool pour une balade au lever du soleil ou en fin d’après-midi quand les lumières dorées font leur apparition.

6/ Faire le plein de culture et de nature à la Marina

Je vous recommande de consacrer une matinée du côté de la Marina et des quais du Muelle Uno. En Longeant le port, on tombe sur un immense parc bordé de palmier (et un magnifique jardin botanique) puis sur le « Paseo ». Levez la tête, vous apercevrez certainement de superbes perruches vertes en train de caqueter.

Et si vous êtes plutôt art moderne et contemporain, Malaga possède la 1ère antenne à l’étranger du célèbre centre Pompidou de Paris. Vous ne pourrez pas le louper, puisqu’un cube très coloré – signé Buren – lui sert d’entrée. Si vous venez en matinée, vous pourrez réaliser de jolis clichés des puits de lumière qui traversent cet immense cube de verre multicolore. À l’intérieur du musée, c’est plus sobre et les collections sont renouvelées quasi tous les 6 mois : une aubaine !

7. Une pause thé à l’hôtel Miramar

Rien que pour la beauté des lieux, vous devez vous rendre au sublime hôtel Miramar. Inauguré par le roi d’Espagne Alfonso XIII en 1926, il est devenu dès lors, la scène de nombreuses histoires et le lieux de villégiatures de plusieurs stars comme : Ava Gardner, Orson Welles, Jean Cocteau, Ernest Hemingway, Madame Curie et Rita Hayworth.

 

8. Se relaxer au Hammam Al-Andalus

Quoi de mieux qu’une session hammam dans un décor de rêve en plein centre de Malaga ? C’est ce que propose le Hammam Al-Andalus et ses 5 thermes. On a vraiment l’impression d’avoir été téléporté dans un Riad marocain (en même temps, ce n’est pas si loin), l’expérience de ce bain arabe est vraiment top. Le petit plus ? Une session massage !

Pourquoi s’y rendre ?

Malaga cache bien son jeu et dévoile de belles surprises en matière d’architecture et de vie culturelle. La cuisine y est excellente, tout est quasiment piéton et le soleil est un habitué du coin. Il serait dommage de ne pas venir explorer Malaga lors d’un prochain week-end en amoureux ou entre amis !

 

                                                                             

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Office de tourisme d’Espagne et de la Malaga. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

9 excellentes raisons de s’envoler pour l’Île Maurice

Perdue au milieu de l'océan indien, l’Île Maurice est un vrai bijou, une destination authentique qui peut se visiter toute l’année. L’île possède évidemment les atouts d’une destination farniente, mais ce n’est pas tout. Maurice c’est bien plus que des plages...

5 bonnes raisons de découvrir Luxembourg

5 bonnes raisons de découvrir Luxembourg

Si je vous dis Luxembourg, vous pensez à quoi ? À ses banques ou son quartier européen ? Et bien vous n’avez en tête que la partie émergée de l'iceberg. Parce que le Luxembourg c’est bien plus que ça ! Au cœur de l’Europe – et à quelques pas des frontières françaises...

5 bonnes raisons d’accoster sur l’île de Naxos

5 bonnes raisons d’accoster sur l’île de Naxos

Comme vous le savez, j’adore la Grèce. Alors, quand j’ai eu l’occasion de découvrir une nouvelle île des Cyclades, j’ai sauté dans l’avion ! Cette fois-ci, c’est à Naxos que nous avons débarqué - la plus grande île des Cyclades - que j’apercevais souvent depuis Paros....

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest