Browsing Category

Portugal

Destinations, Europe, Portugal

6 bonnes raisons de découvrir Lisbonne

26 mars 2020

Destination en vogue, Lisbonne possède pas mal d’atouts pour vous convaincre : richesse culturelle, météo clémente (300 jours d’ensoleillement par an), gastronomie excellente, prix attractifs, rooftop en tout genre, architecture et histoire foisonnante… c’est une destination parfaite pour un city break de quelques jours.

Ville à taille humaine, on peut y marcher pendant des heures tant les lieux d’intérêts y sont nombreux.

 

 

Pour une capitale Européenne, on s’en sort bien niveau budget

 

 

Située à l’embouchure du Tage, la ville aux sept collines a été le point de départ des grandes expéditions maritimes du XVe et XVIe siècles. Vous l’aurez compris, la capitale du Portugal possède une histoire riche avec un patrimoine et des quartiers incroyables : impossible de s’y ennuyer !

Chaque quartier de Lisbonne possède une identité et une ambiance qui lui est propre.

Et pour vous permettre de planifier au mieux votre escapade lisboète, je vous ai préparé un petit carnet de voyage avec les quartiers à ne pas manquer et les incontournables.

 

 

Dernière chose – à votre arrivée – prenez la Lisboa Card qui est disponible à l’office de tourisme au niveau des arrivées de l’aéroport. Cette carte vous permet de prendre les transports en commun en illimité (bus, métro, tram) et d’accéder à des dizaines de musées et d’attractions en évitant les files d’attente. Disponible en format 24h, 48h ou 72h, elle sera votre alliée favorite pendant votre escapade à Lisbonne.

Allez, on boucle sa valise et on prend des notes !

 

1/ Le Chiado et la Baixa

Baixa et Chiado sont deux quartiers indissociables de Lisbonne. Situés au coeur de la ville, ces quartiers sont assez réputés pour ses petites rues, ses artistes de rues, ses façades d’immeubles tapissées d’azulejos et ses nombreux commerces.

 

 

Je vous conseille de démarrer la visite par le quartier du Baixa, qui veut dire “bas” en Portugais.

Passez l’imposant arc de triomphe – de la rue Augusta – et vous tomberez sur la Place du Commerce, une magnifique place jaune chargée d’histoire. Belle et vaste, elle tient son nom du fait que de nombreuses marchandises arrivaient par bateau et étaient déchargées directement sur cette place pour y être vendues. Au centre, vous y trouverez une statue qui représente le roi Joseph 1er, qui a notamment pris part à la reconstruction de Lisbonne après le terrible tremblement de terre de 1755.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, remontez le quartier pour tomber sur l’ascenseur de Santa Justa, l’une des attractions incontournables de Lisbonne. Cette structure domine la ville et offre un beau point de vue sur Lisbonne, le quartier de l’Alfama et le Tage. Construit à la base pour les locaux, c’est devenu une attraction très populaire. Un conseil, venez tôt pour éviter les heures de pointe !

 

 

 

Après cette montée au sommet, continuez votre balade jusqu’au Chiado pour visiter le Convento do Carmo, l’un des principaux témoignages du tremblement de terre de 1755. Les ruines de ce couvent – construit en 1389 –  restent très belles. Prenez 20 minutes pour admirer les jeux d’ombre et de lumière interprétés par la vieille pierre et le ciel lisboète.

 

 

 

 

 

 

2/ Le Bairro Alto

Pour grimper jusqu’au Bairro Alto – littéralement le “quartier haut” – vous pouvez emprunter le fameux funiculaire Da Bica, l’un des plus photogénique de la ville. Il vous permettra aussi de préserver vos jambes pour la suite du séjour !

 

 

Petites rues, boutiques locales, cafés branchés : on trouve de tout dans le Bairro Alto. C’est également le meilleur quartier pour s’imprégner de la culture nocturne portugaise !

 

 

 

 

Le soir tombant, ne manquez pas de déambuler lorsque les artères s’animent et allez prendre un verre dans l’un des innombrables bars que compte le quartier. En parlant d’établissement nocturne, offrez-vous un gin tonic au Pensão Amor, un établissement réputé où différents spectacles – qu’ils soient burlesques, concerts de jazz ou DJ – prennent place chaque soir.

 

 

Avant d’y passer une soirée, je vous recommande également de vous rendre au Park Bar pour admirer le coucher de soleil ! Si vous cherchez un spot avec vue, un beau rooftop pour siroter un verre et profiter d’une vue imprenable sur la ville, foncez-y !

 

 

 

 

 

 

L’adresse est plutôt secrète puisque même avec sa localisation exacte, on galère toujours à trouver l’entrée. Bien gardée des Lisboètes et perché sur le toit d’un parking, la vue du soleil rougeoyant avec en fond de toile le Pont du 25 Avril reste un must-do lors d’un week-end à Lisbonne. Comme pour beaucoup de lieux cool à Lisbonne, pensez à venir tôt pour trouver une place acceptable !

 

3/ L’Alfama

Le quartier de l’Alfama est certainement mon quartier favori à Lisbonne. En même temps, c’est le plus vieux quartier de la ville où l’on retrouve bon nombre de monuments historiques et de points de vue. On s’y sent comme dans un village !

Perdez-vous dans ce dédale de petites ruelles, avec le linge qui sèche aux fenêtres, les couleurs pastel et les azulejos qui ornent les murs.

 

 

 

 

Pour vous y rendre, prenez le vieux tramway n°28 qui traverse plusieurs quartiers de la ville. Ce dernier est resté le même depuis le début du XXème siècle. Monter dans un ces wagons est un vrai voyage dans le temps !

Leur aspect rétro est devenu une véritable attraction qui permet de visiter Lisbonne de manière pittoresque. Virages très serrés, pentes abruptes, même dans les ruelles les plus étroites, le tram n°28 ne s’arrête jamais. Gratuit pour les détenteurs de la Lisboa Card, vous pourrez le prendre au niveau de la Place du Commerce.

 

 

 

 

 

 

Du tram, on aperçoit notamment la Cathédrale et l’église de Saint-Antoine.

Pour les sportifs, vous pouvez également visiter ce quartier en grimpant à pied. Point positif, il est en grande partie piéton, ce qui le rend agréable à la marche.

 

 

Les points de vue sur Lisbonne, ce n’est pas ce qui manque !

 

 

Centre historique de la ville, l’Alfama offre également de nombreux points de vue. Le premier – le Miradouro de Santa Lucia – offre une vue magnifique sur les toits de Lisbonne ainsi que sur le Tage. Sur la même place, ne manquez pas d’observer les beaux azulejos qui ornent la façade de l’église.

Un peu plus haut, rendez-vous au Miradouro das Portas do Sol pour changer de point de vue. De ce mirador, on prend conscience du labyrinthe de ruelles que représente le quartier de l’Alfama.

 

 

 

 

Si vous souhaitez prendre un verre dans le quartier, histoire de reposer vos mollets, je vous conseille de faire un stop au bar du Memmo Alfama, un superbe hôtel situé en plein coeur de l’Alfama. La terrasse en rooftop est à tomber et vous pourrez y boire un verre même si vous ne résidez pas à l’hôtel.

Les pieds dans l’eau de la piscine rouge de l’hôtel, une bière à la main, on profite de la vue sur les toits de Lisbonne.

 

 

Prenez également le temps de visiter le Château Saint-Georges, pour vous balader sur les remparts et observer Lisbonne sous différents angles. Construit au sommet de l’une des 7 collines de Lisbonne, c’est l’un des plus vieux monuments de Lisbonne.

 

 

 

 

 

 

En plus de son intérêt historique, le parc du château offre un beau panorama à 360° sur la ville.

 

4/ L’Alcântara

Situé tout près du pont du 25 Avril, ce quartier se situe à l’ouest du centre-ville de la capitale portugaise. L’atout n°1 de ce quartier c’est le LX Factory, une ancienne manufacture industrielle qui abrite désormais des boutiques de créateurs, des petits restaurants et des galeries d’artiste.

 

 

Une fois sur place, on a l’impression d’être dans un village bobo, qui dénote complètement avec le reste de la ville. La culture street-art et son ambiance bohème y règnent en maitres.

 

 

LX est le sigle pour Lisbonne

 

 

Ne loupez pas la bibliothèque Ler Devagar, située dans la rue principale. Installée dans une ancienne imprimerie, vous y trouverez le fameux vélo suspendu devant un double escalier et de nombreux livres.

 

 

 

 

Pour le reste, je vous invite à flâner dans les petites boutiques, toutes plus originales les unes que les autres. Pour finir, allez déjeuner ou prendre une bière au Village Underground, un enchevêtrement de conteneurs aux couleurs vives et de bus à impériale.

 

 

 

 

5/ Belém

Après avoir visité le centre de Lisbonne, prenez le tramway E15 au niveau de la grande Place du Commerce et partez à l’aventure du côté de Belém. Un peu excentré du centre de Lisbonne, Belém reste l’un des quartiers les plus touristiques de la ville. A lui seul, il concentre de nombreux sites immanquables.

 

 

1er arrêt immanquable, le Monastère des Hiéronymites, un bâtiment assez imposant qui est situé en plein coeur de Belém. D’une superficie totale de plus de 2 hectares, l’immense cloître de ce monastère se visite et on prend le temps d’admirer la finesse architecturale des arches.

 

 

 

 

 

 

A côté du monastère, vous pourrez acheter les fameux Pasteis de Belém, un incontournable de la gastronomie portugaise. La pastel de Nata est une pâtisserie typiquement locale qui  aurait été inventée du côté de Belém. C’est pourquoi vous pourrez y trouver la seule boutique qui possède la recette originale créée en 1837. Croyez-mois sur parole, vous ne le regretterez pas !

 

 

Si vous avez le temps et que vous appréciez l’art contemporain, prolongez votre visite de Belém au Musée Berardo, le musée culturel le plus visité de Lisbonne.

 

 

 

 

Ensuite, dirigez-vous le long du Tage pour y découvrir 3 autres monuments.

La Tour de Belém est l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale du Portugal. Construite au XVIe siècle pour préserver la ville des envahisseurs, elle se dresse au bord du rivage, les pieds dans l’eau. Inutile de la visiter de l’intérieur, la vue de l’extérieur suffit empilement.

 

 

 

Le long du Tage, vous verrez également le Padrão dos Descobrimentos, un monument qui rend hommage aux explorateurs portugais et au style architectural plutôt original.

 

 

 

 

Pour les plus courageux, vous pouvez prolonger votre balade le long du Tage en direction du quartier des Docks, en admirant le MAAT, un musée dédié à l’art, à l’architecture et à la technologie.

 

 

 

6/ L’Almada

Lisbonne ne se résume pas qu’à la rive nord. De l’autre côté du Tage, le mythique Cristo Rei de 110 mètres est le plus gros point d’intérêt. La meilleure vue sur le pont du 25 Avril se trouve également non loin de la statue du Christ. Ce pont – aux allures de San Francisco – est l’un des symboles de Lisbonne, il est impossible de le louper !

 

 

 

 

Pour vous y rendre, vous pouvez soit prendre le ferry à la Gare Maritime en direction de Cacilhas, soit prendre un taxi qui vous emmènera de l’autre côté du pont.

 

 

A quelques heures de vol de Paris – que ce soit entre amis ou en amoureux – Lisbonne est un incontournable pour ceux qui aiment découvrir de nouvelles cultures. En quête de dépaysement et de soleil ? Lisbonne sera votre prochain City break !

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme de Lisbonne

Destinations, Europe, Portugal, Travel

Escapade culturelle en Algarve, perle du Portugal

15 mars 2019

Si je vous dis plage, soleil et culture. Vous me dites ? L’Algarve bien sûr, ses richesses naturelles et son programme culturel 365 ! Cette belle région au Sud du Portugal est si fascinante que j’y aurai bien prolongé mon séjour d’une semaine (au minimum). D’autant plus qu’en hiver, le climat de l’Algarve est très agréable. Pour preuve, il faisait entre 20 et 25°C en journée.

 

 

Exit les activités aquatiques l’hiver, il y a de nombreuses autres belles façons de découvrir la région. Et l’une des bonnes raisons d’y faire un saut hors saison, c’est le programme « 365 Algarve ».

Destiné à compléter les activités touristiques traditionnelles, le programme comprend plus d’un millier de présentations de musique, de danse, de théâtre, d’expositions, d’activités impliquant le patrimoine de la région et bien plus encore. Chaque année – d’octobre à mai – l’ensemble de la région se transforme en tremplin culturel.

 

 

L’objectif du programme « 365 Algarve » est plutôt simple. L’idée étant de enforcer l’offre culturelle pendant la basse saison, de perfectionner l’expérience touristique mais aussi de promouvoir la dynamisation de la région en matière d’emploi, bien-être et qualification de l’offre touristique. Rajoutons que l’ensemble de ce projet passe par un programme culturel puissant qui met parfaitement en valeur la création artistique contemporaine !

Quasiment convaincu ? Allez, je vous donne diverses bonnes raisons qui vont vous persuader de venir faire un saut en Algarve !

En plus d’être un doux paradis océanique connu pour ses falaises colorées, son eau translucide et ses petits villages typiques, l’Algarve – à travers son programme culturel – a bien plus à vous offrir ! Récit.

 

 

Sur place pour quelques jours, j’ai eu l’opportunité de poser mes bagages à l’incroyable Alba Suites Resort & Spa, un hôtel 5 étoiles situé à quelques pas des falaises. Piscine à débordement, superbe vue sur l’Atlantique, Spa, accès direct au sentier des 7 vallées suspendues… Un écrin de nature parfait pour un séjour premium.

 

 

 

 

Ce premier jour d’adaptation se termine par une belle soirée Jazz dans les caves de vins des producteurs de Silves. Un jazz plein de fraîcheur, animé par le contrebassiste algarvien Paulo Stark et qui s’accompagne évidemment d’une dégustation de vins locaux et de tapas en tout genre. Sachez qu’un total de 24 représentations est prévu cette année, de quoi satisfaire les curieux et les épicuriens. Une parfaite première immersion dans la culture locale !

 

 

 

 

Le lendemain matin, direction l’arrière-pays pour la première étape de la journée : Loulé. Arrivé à destination, on découvre une jolie ville – touristique mais juste ce qu’il faut – avec de belles ruelles et un centre historique bien conservé. J’ai beaucoup aimé flâner à l’intérieur de l’immense marché couvert – d’inspiration arabe – autour duquel on trouve de nombreux stands vendant des produits locaux.

 

 

 

 

 

 

 

On poursuit ensuite notre chemin à travers un petit dédale d’allées médiévales remplies d’ateliers et de maisons traditionnelles. Second stop à la Casa Da Empreita, un magasin d’art où l’on fabrique de nombreux objets à base de tiges d’osier ou de palmiers. 12 bénévoles y travaillent et tressent des tiges pour en faire des lampes, des paniers ou encore des chaises. L’objectif est de perpétuer les traditions afin que les techniques de tressage ne soient pas oubliées.

 

 

 

En passant par le centre historique, on découvre les enceintes crénelées d’un vieux château à l’architecture maure. Et après avoir arpenté de nouvelles rues, on tombe sur un artisan “dinandier”. Artisan d’art, il fabrique des nombreux objets utilitaires (casseroles, récipients) et décoratifs (bracelets, bijoux) par martelage à partir de feuilles de cuivre.

 

 

 

Puis nous croisons la route d’une boutique spécialisée dans la peinture sur poterie : typiquement local.

L’un de mes coups de coeur fut l’Ermida de Nossa Senhora da Conceição, une petite élise à la façade plutôt modeste mais qui renferme d’incroyables azulejos et un retable doré.

 

 

Et pour s’immerger encore plus dans la vie locale, le programme 365 nous a permis de prendre part à des ateliers pour apprendre – par exemple – à réaliser des objets d’art avec la technique de la vannerie. Je vous avoue que je n’ai pas retenu toutes les techniques de tressage mais j’ai quand même réussi à réaliser un petit porte-clef. Plutôt cool, non ?

 

 

À l’heure du déjeuner, nous embarquons en speed-boat pour l’île déserte du Parc Naturel de la Ria Formosa. Pour la petite histoire, c’est le point le plus méridional du territoire continental portugais et l’accès se fait uniquement par la mer. À travers des labyrinthes de sable et divers canaux, le speed boat se fraye un chemin direction l’embarcadère de cette petite île.

 

 

L’île possède un seul habitant, le propriétaire du restaurant Estaminé (créé en 1987). Cette superbe bâtisse réalisée en bois – dans lequel nous avons déjeuné au soleil – est la seule infrastructure de l’île, plantée au milieu des dunes. “Vu d’en haut, ça ressemble à un crabe”, nous glisse le propriétaire.

 

 

 

 

Après de délicieux fruits de mer en entrée (coup de coeur pour les crevettes grillées & épicées), un poisson frais en guise de plat et de copieux desserts, on s’accorde une ballade digestive sur la plage Barreta. Accompagnés d’un guide, nous empruntons ensuite un sentier en bois pour découvrir les diverses espèces d’oiseaux et de plantes qui habitent cet éco-système.

 

 

 

 

 

 

Sur le retour en speed boat, nous croisons la route de différentes espèces de hérons pris en flagrant délit de pêche !

Une fois les pieds posés sur la terre ferme, une petite visite de la première ville de l’Algarve s’impose. Faro s’avère très photogénique et les vieilles maisons blanches n’ont pas perdu de leur charme. Les anciennes fortifications sont impressionnantes et on tombe rapidement sous le charme des petites places remplies d’orangers ou autres citronniers.

 

 

 

 

 

 

Pour clôturer la journée, on repart pour un petit trésor : le village de São Brás de Alportel et de ses nombreux azulejos. C’est ce qui m’a d’ailleurs le plus marqué dans cette petite ville, ces fameux azulejos si typiques de la région. #PassionAzujelos j’assume.

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil se couche et nous nous perdons dans les petites ruelles pour shooter les jolies façades de la ville. Affamés, on se rend dans une petite auberge pour dîner. Au programme, une copieuse caldeirada de peixe. Pour les non-initiés, il s’agit d’une sorte de bouillabaisse de poisson : typiquement local !

 

 

En guise de dessert, on se rend en salle obscure pour une projection résolument contemporaine. Intégrée au programme 365, on assiste à un “ciné-concert” qui reprend en musique live 2 films inachevés (L’Enfer d’Henri George-Clouzot & It’s All True d’Orson Welles) et un film muet Portugais (Charlotim e Clarinha de Roberto Nobre). Plutôt hypnotisant et original, on passe un bon moment avant de retrouver nos chambres respectives de l’Alba Suites Resort & Spa.

 

 

Le lendemain matin, je me lève aux aurores (c’est toujours mieux pour éviter les foules) pour effectuer la promenade du « “Percurso dos 7 Vales Suspensos“, autrement appelée le parcours des 7 vallées suspendues. 12 kilomètres aller/retour le long du littoral au flanc des falaises majestueuses m’attendent… Mais quelle claque !

 

 

 

 

Les points de vue s’enchaînent et sont spectaculaires. Vous pourrez descendre sur certaines plages, shooter à flanc de falaise et traverser de jolis villages de pécheurs. Je garderai longtemps le souvenir de ces falaises ocres léchées par l’océan Atlantique.

 

 

 

 

 

Amateur de beaux paysages ? Vous serez servis ! C’est un incontournable que je vous recommande vivement. D’ailleurs, je vous conseille d’y aller tôt le matin, notamment pour apercevoir les falaises majestueuses de couleur ocre illuminées par le lever du soleil.

 

 

 

 

Une douche et un check-out plus tard, nous prenons ensuite la route vers Silvés et son imposant château. Sur la route, on croise beaucoup de champs d’orangersclémentinierscitronniers… ainsi que des cigognes. Sur place, on découvre un château bien entretenu puis on fait le tour des remparts en jouissant d’une vue sur toute la ville et sur les campagnes aux alentours.

 

 

 

 

 

Puis, cap sur Lagos, destination de choix située à la confluence entre le sud et l’ouest de l’Algarve. Non loin de la, nous effectuons un “quick stop” aux falaises du cap de la Ponta da Piedade : une portion du littoral constituée de protrusions rocheuses, de voutes fragiles et de cavernes secrètes.

 

 

 

 

 

Ensuite, nous avons arpenté les jolies rues pavées de la ville à la recherche d’un superbe restaurant : D.Henrique. Située dans la rue piétonne la plus passante de Lagos, l’accueil y était parfait, tout comme la soupe de poisson également. Rien à dire sur le poisson – accompagné de sa purée et de ses épinard maison – qui a conquis l’ensemble de la table. Une cuisine bien élaborée, joliment présentée qui mérite le détour !

 

 

 

 

Comment résister à ces jolies rues, je vous le demande ?

 

 

 

 

Retour à Paris (incluant une escale à Lisbonne), après un superbe road-trip en Algarve avec le programme 365.

J’espère que mon récit vous donnera l’envie de vous rendre en Algarve et d’y découvrir aussi bien ses richesses naturelles que ses richesses culturelles ! Pour celles et ceux qui seraient – par ailleurs – intéressés par le programme « 365 Algarve », vous trouverez toute l’information qu’il vaut faut par ici.

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office du Tourisme d’Algarve.