Visiter Marrakech, c’est la promesse d’un dépaysement total à moins de 3h de Paris ! Vous serez pris dans un véritable tourbillon sensoriel, une frénésie et une effervescence incroyable. Entre le thé à la menthe, le brouhaha de la médina, la gentillesse des Marocains, les murs ocres de la médina, les mosquées et la richesse culinaire, Marrakech est ma destination coup de cœur d’Afrique du Nord. Et pour les photographes en herbe, c’est un terrain de jeu complétement dingue !

C’est une ville que je connais plutôt bien et où j’adore revenir à chaque fois. La ville impériale est sans doute la célèbre du Maroc et sa médina n’y est pas pour rien.

Et croyez-moi, il y a vraiment pas mal de choses à faire à Marrakech : impossible de s’ennuyer tant il y a de lieux d’intérêts, de richesses culturelles et de nombreuses activités à découvrir ! Si vous avez prévu un gros week-end prolongé, vous pourrez même explorer les environs de Marrakech, à base d’excursion dans le désert ou dans les montagnes de l’Atlas.

Prêts à embarquer dans cette ville surprenante ? Je vous laisse découvrir tous les lieux incontournables à explorer lors d’un long week-end à Marrakech.

Informations générales

Mon voyage : 3 jours → 22 au 24 octobre 2021

Où ? Centre du Maroc

Superficie : 230 km²

Population : 1 million

Langue : Arabe

Décalage horaire : -1 ou 2 heures (en heure estivale)

Quand partir ?

Les meilleurs mois pour s’y rendre : mars, avril, mai, juin, septembre, octobre et novembre

Sur l’année, la température moyenne est de 20°C

Comment s'y rendre ?

Vols directs (3h) avec Air France, Royal Air Maroc, Transavia, Ryanair, EasyJet

En pratique

Visa : non requis

Monnaie : Dirham Marocain (1€ = 10 MAD)

Prise électrique : néant

1. Une balade dans la médina et dans les souks

La première chose à faire sur Marrakech, c’est de partir explorer la Médina au petit matin !

Entouré des remparts ocres de la vieille ville, c’est ici que se concentre toute l’énergie de la ville impériale. Quasi-millénaire et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la Médina de Marrakech est un univers à part entière où il faut se perdre, flâner dans ses petites rues colorées, immortaliser les ambiances, échanger avec les Marocains et bien sûr, chiner au souk. C’est aussi dans ce cœur vibrant de Marrakech que vous trouverez les plus beaux palais, les Riads cachés et la quasi-totalité des souks de la ville.

Personnellement, je peux y passer des heures a observer, sentir, photographier et je tombe – à coup sûr – sur de vrais trésors ou de nouvelles adresses à découvrir. Incontournable, je vous dis !

Le souk de la médina de Marrakech est une vraie merveille pour les photographes

Côté souk, il est impossible d’aller à Marrakech sans revenir avec quelques souvenirs. D’ailleurs, pensez à ne pas trop charger vos valises à l’aller, pour faire le plein au retour !

Ici, tout se négocie, si vous ne voulez pas payer le prix fort. Tapis berbères, lanternes, babouches, paniers en osier, olives, plats à tajines, épices : ne vous inquiétez pas, il y a du stock. Je suis toujours étonné par le nombre de boutiques et montagnes d’objets qui attendent d’être achetés !

L’ambiance en fin de matinée change radicalement, avec des charrettes, des mobylettes, des touristes se mêlant aux passants.

2. Un coucher de soleil sur la place Jemaa El-Fna

C’est ici que tout converge à Marrakech, notamment à la tombée de la nuit. C’est aussi la porte d’entrée pour se rendre dans les souks et dans les différents quartiers de la médina. Si vos pas ne vous mènent pas sur la place Jemaa El-Fna, c’est que vous n’êtes pas à Marrakech !

Le soir, de nombreux locaux s’y retrouvent pour manger ou profiter de l’animation de cette place unique au monde. Il est vrai que cette place se transforme tout au long de la journée. Vendeurs de jus, tatoueuses au henné, marchands ambulants, charmeurs de serpents : c’est tout le folklore marocain qu’on retrouve ici.

Personnellement, je vous conseille de vous y rendre à l’heure du coucher de soleil et de vous installer en terrasse comme celle du Grand Balcon Café Glacier, pour capter l’ambiance de la place et les belles couleurs du soleil couchant. Vous pouvez également vous laisser tenter par l’un des stands de la place, pour déguster une cuisine marocaine simple et bon marché.

3. Une parenthèse Art déco au Jardin Majorelle

Imaginez un bleu puissant, à contre-courant des couleurs pastel de la ville ocre. Le Jardin Majorelle est devenu l’un des endroits les plus visités du Maroc et on comprend vite pourquoi, tant ce lieu est de toute beauté.

Créé par le peintre Jacques Majorelle en 1920, puis racheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, il est de devenu l’un des plus beaux endroits à visiter à Marrakech. C’est aussi en 1937 que Jacques Majorelle introduit ce bleu intense, qui fera sa renommée.

La balade au milieu des cactus, yuccas, bambous, palmiers, fontaines est hyper agréable et c’est une véritable bouffée d’oxygène au cœur de la trépidante Marrakech : un apaisant mélange de nature et d’architecture. Si vous souhaitez éviter les foules, préférez la fin de la journée, en plus les couleurs y sont plus douces pour les photos.

Pour y accéder, prenez un taxi depuis la Médina, il ne vous en coûtera pas plus de 10 euros.

Pour les férus de mode et dans le prolongement du Jardin Majorelle, vous pourrez admirer le musée Yves Saint Laurent – une vraie pépite architecturale – et les nombreuses créations du couturier.

4. Faire le tour de la Koutoubia

Emblème de Marrakech, on ne peut pas louper la Koutoubia ! En même temps, son minaret domine la vieille ville de ses 77 mètres et c’est un véritable repère, à l’image de la Tour Eiffel pour Paris. Que vous soyez sur un rooftop, dans les rues de la médina ou même dans un quartier excentré, la Koutoubia est immanquable.

Bien qu’elle soit réservée aux musulmans, laissez-vous émerveiller par ses jardins, ses palmiers immenses et son architecture particulière. À l’heure du coucher de soleil, la Koutoubia se teinte d’une couleur orangée incroyable !

5. S’émerveiller au Palais de la Bahia

Visiter Marrakech, c’est aussi découvrir de véritables trésors architecturaux, comme le magnifique palais de la Bahia. Si vous aimez la finesse de l’art islamique, vous êtes au bon endroit : mosaïques, calligraphie, marqueterie, le tout dans un style d’inspiration arabo-andalouse. C’est le chef d’œuvre de l’art architectural marocain

Ici, il faut lever les yeux pour admirer les plafonds colorés et les petits détails. Le palais est constitué de plus de 150 pièces, mais vous ne pourrez visiter qu’une infime partie de ce palais. D’ailleurs, le roi du Maroc y reçoit encore quelques invités de renom. Prenez le temps de découvrir l’ensemble des patios, jardins et belles cours qui font tout le charme de ce palais.

Pour découvrir ce chef d’œuvre de l’art architectural marocain, je vous recommande d’y être à l’ouverture, et ainsi éviter l’affluence qui peut être très importante.

6. Revisiter l’histoire avec les Tombeaux Saadiens et le Palais El Badi

Ces deux trésors ne sont pas loin géographiquement parlant, et ils méritent – au même titre que le palais de la Bahia – d’être découverts lors de votre séjour à Marrakech.

Commencez par les Tombeaux Saadiens, au cœur de la Kasbah. C’est l’un des derniers vestiges de la dynastie saadienne qui a régné ici. Le mausolée et ces tombes en marbre sont magnifiques, de même que les jardins verdoyants qui l’entourent.

Ensuite, dirigez-vous vers le plus faste de tous les palais de Marrakech : le palais El Badi, littéralement « palais de l’incomparable ». Même s’il ne reste que des ruines, vous pourrez vous balader entres les murs de l’enceinte et observer les cigognes qui ont élu domicile sur les remparts. Il est également possible de visiter une partie des souterrains, de voir quelques objets archéologiques et de découvrir l’immense esplanade située au centre du palais. À noter que ce lieu est utilisé comme scène pour de nombreux grands événements, comme le Marrakech du Rire.

7. Prendre le large dans le désert d’Agafay

À quelques encablures de Marrakech, vous pourrez prendre la direction des montagnes du Haut-Atlas et vous engouffrer dans le désert d’Agafay. À la différence du désert saharien, vous ne trouverez que de la rocaille. Pour des dunes de sable blond, il faut compter 2 bonnes journées pour vendre – par exemple – à Merzouga.

Mais pour une courte échappée loin de la bouillonnante Marrakech, c’est une escapade idéale surtout si vous ne passez que quelques jours dans la ville ocre. Ce désert abrite un certain nombre de lodges et éco-lodge de luxe, pour y déjeuner ou même y passer la nuit. Pour ma part, j’ai découvert le White Camel Lodge et l’expérience était vraiment cool. Déjeuner délicieux, vue incroyable sur les montagnes du Haut-Atlas. Le camp propose également des excursions en quad, en dromadaire et vous pourrez même vous prélasser autour de la jolie piscine à débordement : royal !

8. Déguster un thé au Jardin Secret

En plein cœur de la Médina se cache une adresse devenue incontournable après sa restauration en 2016 : le Jardin Secret ! Si vous souhaitez échapper à l’agitation des souks, je vous recommande une pause – au frais – dans cette véritable oasis. Le jardin est somptueux, vous pourrez y croiser des tortues, fouler les allées de carreaux vert émeraude, prendre un thé à l’ombre des oliviers, avant de retrouver le rythme trépidant de la médina.

Pour la petite histoire, le jardin a été réhabilité à partir d’un ensemble de palais arabo-andalous et marocain laissé à l’abandon durant près de 400 ans.

9. Savourer la cuisine marocaine

La cuisine au Maroc, c’est une institution et fait partie intégrante du patrimoine. Entre les tajines, les couscous, le pain marocain, les sauces, Marrakech est une vraie destination gastronomique. Et en termes d’adresses, autant vous dire qu’il y en a pour tous les goûts et tous les portefeuilles. Pour ma part, j’ai pu tester un certain nombre d’adresses comme le Nomad ou encore Dar Moha.

Le Jardin, une superbe adresse au nord de la Médina, avec plusieurs étages et terrasses. Si le vert est une de vos couleurs préférées, foncez-y ! Autre adresse « branchée » sur la place des Épices, le Nomad : une cuisine traditionnelle revisitée et abordable, dans un cadre unique. En face, vous avez également la Café des Épices, où vous pourrez vous rafraichir en intérieur ou bien profiter de son rooftop pour admirer le marché sur la place.

Un peu plus loin – pour un déjeuner ou un apéro – vous avez également Atay Café, la terrasse de Max & Jan et celle du Shtatto.

Enfin, pour une adresse un peu plus guindée, je vous recommande de venir déjeuner au Dar Moha. Cette ancienne demeure – qui fut la résidence de Pierre Balmain – est superbe. Choisissez une table près de la piscine et au milieu des bananiers pour une expérience gastronomique formidable.

10. Séjourner dans un Riad pour une expérience 100% locale

C’est bien connu, Marrakech regorge de sublimes riads. Ils sont tous situés dans le cœur de la Médina et les trouver peut s’avérer être une vraie mission ! Mais qu’importe, qu’ils soient perdus au milieu de ruelles ou accessibles par une porte dérobée, c’est avant tout une expérience qu’il faut vivre au moins une fois. Chaque Riad propose dispose généralement d’un patio, d’un rooftop, de peu de chambres et propose un petit déjeuner fait maison. Croyez-moi, l’expérience y est bien plus authentique qu’en hôtel classique !

Parlons peu, parlons bien, voici mes Riads préférés (plus ou moins faciles à trouver).

Juste derrière les souks, le charme du Dark-K est indéniable. Ici, tout est calme et volupté, le Riad est décoré avec goût, dans un style marocain et minimaliste. Dans la même veine, le Riad Be est également une vraie pépite. Mention spéciale pour son magnifique patio.

Le Riad Kniza – où j’ai eu le plaisir de séjourner – est également un vrai havre de paix. Nicole Kidman, Tom Cruise, Brad Pitt y ont séjourné, rien que ça. Le petit déjeuner est un vrai régal et vous pouvez choisir de le déguster où bon vous semble : dans votre chambre, sur la terrasse ou encore autour de la piscine.

Enfin, je vous recommande de pousser la porte du Dar Cherifa, le temps d’un thé ou d’un déjeuner. Ce Riad est spectaculaire car c’est la plus vieille habitation de la médina recensée (16e siècle à priori). Au-delà de ses superbes arabesques en stuc, le Riad abrite également une exposition photos/peintures.

Pourquoi s’y rendre ?

Marrakech est bien évidemment la porte d’entrée de tout séjour au Maroc. La découverte de la cité ocre vous donnera assurément l’envie de découvrir le reste du pays. Et vous pouvez être sûr que sa frénésie, son architecture, ses habitants, son souk, sa chaleur et ses couleurs donneront un charme fou à votre escapade !

                              

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Office de tourisme du Maroc. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

5 bonnes raisons de découvrir Luxembourg

5 bonnes raisons de découvrir Luxembourg

Si je vous dis Luxembourg, vous pensez à quoi ? À ses banques ou son quartier européen ? Et bien vous n’avez en tête que la partie émergée de l'iceberg. Parce que le Luxembourg c’est bien plus que ça ! Au cœur de l’Europe – et à quelques pas des frontières françaises...

5 bonnes raisons d’accoster sur l’île de Naxos

5 bonnes raisons d’accoster sur l’île de Naxos

Comme vous le savez, j’adore la Grèce. Alors, quand j’ai eu l’occasion de découvrir une nouvelle île des Cyclades, j’ai sauté dans l’avion ! Cette fois-ci, c’est à Naxos que nous avons débarqué - la plus grande île des Cyclades - que j’apercevais souvent depuis Paros....

5 bonnes raisons d’explorer la belle Honfleur

5 bonnes raisons d’explorer la belle Honfleur

Honfleur. Rien qu’à l’évocation de ce joyau normand, on a déjà à l’esprit une ambiance particulière, mêlant littoral & patrimoine. Aux portes de Paris - à seulement 2h30 de route - Honfleur est le spot parfait pour une escapade gourmande & nature, en amoureux...

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest