Browsing Category

USA

Amériques, Destinations, USA

3 jours à Miami : 5 incontournables à ne pas manquer

24 mars 2020

Miami ne se résume pas qu’à des pool party, du bling bling et des corps refaits. Alors bien sûr, la carte postale dit vrai mais derrière ces clichés, se cache une destination qui regorge de petites merveilles à découvrir.

Métropole multiculturelle, station balnéaire et climat tropical, Miami devrait aisément vous séduire.

 

 

Il n’y a pas que des cocotiers à Miami

 

 

Soleil éclatant, art contemporain, plages de sable fin et couleurs pastel : Miami, 2 jour d’arrêt ! Allez, suivez le guide.

 

1/ S’émerveiller sur Ocean Drive

Ocean Drive c’est l’image de Miami que vous avez sûrement en tête. Flashback dans les années 1930 : ici, chaque façade arbore des couleurs pastel et un néon. On se croirait vraiment dans le Miami des film et autres séries TV.

 

 

 

 

 

 

 

D’un côté, l’architecture Art Deco typique des 30’s accompagnée d’une animation vintage avec des voitures américaines des 50’s et de l’autre côté, une large esplanade de palmiers et de sentiers pour rejoindre l’océan.

 

 

 

 

 

 

 

Certaines bâtissent méritent un coup d’oeil plus poussé comme le Avalon au numéro 700 ou encore la villa Versace au 1116. Et sur cette superbe avenue, les façades déclinent toutes les gammes de pastels !

 

 

 

 

 

Des jeux de couleurs flashy

 

 

 

 

 

Et si vous en avez l’occasion, allez vous promener sur Ocean Drive la nuit. L’ambiance est tout autre avec les néons des hôtels et restaurants allumés. Ne loupez pas de passer devant le Colony ou encore le Crescent, qui sont particulièrement bien illuminés !

 

 

 

 

 

 

 

En revanche, je vous déconseille d’y déjeuner ou d’y diner, rien n’y est authentique. Allez plutôt chercher un établissement du côté de Española Way, comme le Moshi Moshi pour déguster d’excellents sushis ou encore le 11th Street Diner – situé sur Washington Avenue – pour un petit burger des familles.

 

2/ Se prélasser à South Beach

Sur Miami Beach, il est impossible de manquer l’immense plage et ses dizaines de cabanes de sauveteur.

 

 

Pour en profiter au mieux, je vous recommande d’accorder une matinée farniente à votre programme et de vous jeter à l’eau ! D’autant plus que la plage s’étend sur des kilomètres à Miami Beach, vous trouverez donc forcément votre petit coin de paradis. Et si vous souhaitez éviter le monde, je vous conseille de vous diriger vers South Beach, à l’extrémité sud de Miami Beach (entre la 1ère et 5ème rue).

 

 

 

 

 

 

 

Après la baignade, partez flâner sur la plage afin d’admirer les différentes cabanes de secouristes, toutes colorées et aux formes différentes. Très photogéniques, elles s’ancrent parfaitement dans le décors de Miami Beach, entre le sable blanc et les eaux turquoises !

 

 

 

 

Tellement américain, on ne s’en lasse pas…

 

 

 

 

Après la baignade, partez flâner sur la plage afin d’admirer les différentes cabanes de secouristes, toutes colorées et aux formes différentes. Très photogéniques, elles s’ancrent parfaitement dans le décors de Miami Beach, entre le sable blanc et les eaux turquoises !

 

3/ Du shopping sur Lincoln Road

Pour les accros au shopping, il faut se rendre à Lincoln Road sur Miami Beach.

 

 

 

 

 

 

Inspiré de Rodeo Drive (L.A.), c’est une sorte de centre commercial à ciel ouvert où l’on peut trouver un tas d’enseignes internationales. Parfait pour embellir votre garde-rode !

 

4/ En prendre plein la vue à Wynwood

Bon, on ne va pas se mentir, Wynwood c’est le district le plus branché de Miami. Situé à quelques blocs de Downtown , c’est l’un des quartiers les plus réputés au monde pour admirer du street-art !

 

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire – avant 2009 – Wynwood était un quartier peu recommandable qui s’est métamorphosé sous l’impulsion de Tony Goldman. Chaque année, la plupart des murs sont repeint en blanc pour que de nouveaux artistes réalisent des fresques.

 

 

 

 

 

 

Prévoyez du temps car le quartier est plutôt vaste (environ 40 blocks). Pour démarrer, dirigez-vous vers le Wynwood Walls, une sorte de musée à ciel ouvert où ont été réalisées de superbes oeuvres (OS Gemeos, Okudart, Vhils, Shepard Faire). S’il fait très chaud et que vous avez besoin de rafraichissement, je vous recommande Taiyaki NYC pour des glaces “kawaii” délicieuses !

 

 

 

 

 

 

Ensuite, baladez-vous dans les rues / parkings aux alentours pour observer les fresques colorées, l’architecture moderne de certains bâtiments et la foule branchée qui s’y promène. N’hésitez pas également à entrer dans les galeries d’art contemporain et les ateliers d’artistes pour y découvrir des pépites.

 

 

 

 

 

5/ Flâner au Design District

Après Wynwood, dirigez-vous vers le Miami Design District, un quartier dédié à la mode et au design. Amateur d’architecture ? Vous allez vous régaler ! Ici, vous trouverez plus de 130 galeries d’art, de nombreuses enseignes de luxe (haute couture, joaillerie et horlogerie) et des oeuvres d’art dans la rue.

 

 

 

 

 

 

C’est également dans ce quartier chic que se tient chaque année le fameux Art Basel Festival. N’hésitez pas à découvrir l’ensemble des 3 blocs pour admirer les nombreuses façades de boutiques – sur le plan architectural – et les formes / matériaux des bâtiments.

 

 

 

 

 

 

Enfin, n’oubliez pas de vous arrêter sur Palm Court pour faire le plein d’art contemporain.

Bonus track : admirer un sunset au 1 Hotel

Quoi de mieux qu’un coucher de soleil pour terminer la journée ? A Miami Beach, il y a pas mal de spots sympa pour apercevoir le soleil tomber derrière la skyline de Miami Downtown.

 

 

 

 

 

 

Mais si je devais vous conseiller un spot en particulier, je vous recommanderai le rooftop du 1 Hotel (situé au nord de Miami Beach) : une entrée sublime, une piscine bordée de palmiers, une vue sur toute la plage de South Beach et une carte de cocktails au top !

 

 

Pour celles et ceux qui auraient le vertige, pour pourrez également admirer le coucher de soleil depuis la plage ou bien Ocean Drive.

 

 

 

 

Vous l’aurez compris, 72h à Miami c’est relativement court mais cela vous permettra de découvrir l’essentiel et de vous faire plaisir !

Amériques, Destinations, USA

City trip à New York hors des sentiers battus

28 avril 2019

Visiter New-York en quelques jours semble être complètement insurmontable, tellement la mégalopole est immense. En revanche, – si vous êtes bien organisé – il vous sera possible de bien profiter des trésors new-yorkais et d’éviter de repartir avec des regrets.

 

 

Il y a quelques années, j’avais passé quelques jours dans la ville qui ne dors jamais – depuis Montréal – et j’avais globalement vu les grands “classiques”. Alors, lorsque l’on m’a récemment proposé de retourner à New-York dans le cadre d’un blog trip “hors des sentiers battus” avec XL Airways, je n’ai pas hésité une seule seconde.

 

 

New York, c’est presque un pèlerinage, un voyage qu’on rêve tous d’accomplir.

 

 

New-York fait évidemment rêver, tant la ville est fascinante et vibrante. Avec près de 8 millions d’habitants, Gotham City vous donne le sentiment de rêver éveillé et de reconnaître à chaque détour un décor d’un film ou d’une série.

Qu’il s’agisse de votre toute première visite de la grosse pomme ou que – comme moi – vous avez la chance d’y retourner, je vais essayer de vous inspirer et de vous donner quelques tips pour préparer votre voyage.

 

Quelques préparatifs

Si je devais vous donner un unique conseil, c’est de faire votre ESTA – le visa obligatoire pour vous rendre aux USA – 72h maximum avant votre arrivée sur le sol américain. Dans votre valise, prévoyez un adaptateur électrique (peu d’hôtels sont adaptés), quelques dollars, votre passeport (valable 6 mois après la date de retour), une puce téléphonique Free (25 GO de data aux USA), une batterie nomade et de quoi faire des photos pour votre feed Instagram.

 

 

Et pour préparer au mieux votre voyage, je vous conseille – les yeux fermés – de vous procurer le guide Go New York des Éditions Nomades. New-York est une ville immense, qui comprends 5 « boroughs », des sortes de quartiers géants : Manhattan, Brooklyn, Staten Island, Queens, Bronx, Harlem. D’autant plus que vous ne pourrez pas tout voir et visiter, alors il faudra faire des choix. Et ce guide est justement là pour vous aider à organiser votre itinéraire en amont.

 

 

Beaucoup plus qu’un guide, c’est même un organizer (personnalisable à souhait, carte détachable, gommettes pour identifier des lieux favoris) doublé d’une mine d’information, qui vous permet de bien organiser votre trip dans cette ville titanesque. Un indispensable à glisser dans votre valise !

Welcome on board !

Moins de 4 jours à New-York, c’est court (je vous recommande une semaine complète minimum). Il est donc préférable d’opter pour un vol direct depuis Paris (ou ailleurs) pour rallier les USA et gagner un peu de temps.

 

 

Pour ma part, j’ai voyagé avec XL Airways, une compagnie à taille humaine qui dessert New-York depuis maintenant 10 ans ! Grâce à un très bon rapport qualité/prix – 300€ l’aller/retour en moyenne – XL Airways tire son épingle du jeu et propose jusqu’à 7 vols directs par semaine depuis Paris CDG.

 

 

Votre billet avec XL Airways comprend évidemment un repas chaud, l’accès à XL Cloud (sélection de films/séries/jeux/presse) et un bagage en soute de 20kg (pour vos kilos de M&Ms) : une bonne base voyage !

 

 

De nombreuses options sont également disponibles si vous souhaitez vous faire plaisir, comme des repas « Collection du monde » à commander à l’avance (italien, espagnol, oriental) ou spéciaux (casher, halal, végétarien), la location de lunettes de cinéma immersif Skylights (3D) pour se sentir comme au cinéma, ou encore l’ajout de bagages supplémentaires.

 

 

Sachez que New-York est la destination n°1 de cette compagnie aérienne 100% française mais que vous pouvez également voler avec XL Airways pour vous rendre à Miami, Los Angeles ou encore San Francisco.

 

New York, une ville à découvrir autrement

New-York regorge de bonnes adresses et de lieux à visiter/voir, ça va donc être difficile de vous faire un topo sur la ville entière ! Je vais donc vous parler uniquement des lieux testés (et approuvés) lors de ce press trip. Histoire de vous donner une idée d’itinéraire (à travers Manhattan, Brooklyn et le Queens). Vous êtes prêts ?

 

 

Day 1

Après une courte nuit au Z Hotel et sa superbe vue sur la skyline new-yorkaise, on démarre la journée en douceur en plein cœur du poumon vert de Manhattan, j’ai nommé Central Park !

 

 

 

 

Guidé par Fit Tours NYC, on s’adonne à une séance de yoga pour se remettre du décalage horaire et on découvre les meilleurs spots photos du plus grand parc de New-York (341 hectares tout de même). Par chance, les cerisiers commencent à fleurir, c’est plutôt canon !

 

 

 

 

À Central Park, vous croiserez une multitude de dog-sitters (la ville de NY est très dog-friendly), des petits écureuils et des new-yorkais matinaux venus faire leur running. Les points de vue sur les buildings sont assez saisissants. Bref, Central Park est un incontournable, ne serait-ce que pour y flâner quelques heures à l’abri de l’agitation et des klaxons.

 

 

Pour une pause gourmande sur place, je vous conseille le Central Park Boat House – en plein coeur du parc – et sa véranda avec vue sur le lac.

Ensuite, direction Washington Square Park, un petit parc circulaire où se dresse le Washington Square Arch et qui donne sur la 5th Avenue. Après avoir récupéré un délicieux bagel au Murray’s Bagel – une institution locale née en 1996 – on profite des premiers rayons de soleil dans ce parc animé. Ici, vous pourrez même vous entraîner aux échecs avec un professionnel pour la modique somme de 20$.

 

 

 

 

 

 

 

Et comme nous étions en plein cœur de Greenwich Village, on est parti flâner dans le quartier, accompagné d’un super guide de l’agence New York en Français ! Entre les anecdotes croustillantes, les histoires sur le quartier et les arrêts photos, on prend le temps de s’imprégner de l’ambiance de ce quartier (où habite notamment Anna Wintour).

 

 

 

 

 

 

Pour les fans de séries américaines, c’est THE quartier avec certains bâtiments présents dans la série (Sex & The City, Friends). Au détour de certaines rues, on se croirait dans un décor de cinéma : immeubles classiques avec escaliers de secours en façade, arbres en fleur.

 

 

 

Ce quartier est également connu pour être le berceau du mouvement de libération gay aux USA. D’ailleurs, nous avons fait également une halte au Stonewall National Monument – un parc national d’à peine 30 mètres carré – qui commémore les événements tragiques de Stonewall Inn.

 

 

 

 

En prenant la direction de Meatpacking District, petite halte au kitchissime The Magnolia Bakery pour déguster quelques cupcakes en take away. Ancien quartier où se trouvaient les abattoirs de la ville, Meatpacking District est devenu un quartier en vogue où vous pourrez arpenter la fameuse High Line.

 

 

 

 

 

 

Aménagée sur d’anciennes voies ferrés – et longue de 2,3 kilomètres – la High Line vous donne accès à de superbes points de vue, du street art et des espaces de repos. Ce parc urbain suspendu apporte une touche supplémentaire de « green » à la ville de New-York et vous pourrez y accéder via différentes passerelles accessibles de Meatpacking District à Chelsea.

 

 

 

 

 

 

Et au bout de la High Line, une surprise architecturale nous attend : le Vessel ! Un genre de building futuriste avec 154 escaliers enchevêtrés et plus de 2 500 marches. C’est le paradis des instagrameurs avec des prises de vues complètement dingues à chaque étage. L’entrée est gratuite, mais il vous faudra réserver vos billets à l’avance ou les retirer sur place en espérant une entrée dans la journée.

 

 

 

Après une vingtaine de kilomètres de marche, on termine la journée par le rooftop du 230 Fifth – incontournable si vous êtes à New-York – pour admirer la skyline de Manhattan et plus particulièrement l’iconique Empire State Building.

Puis direction OCabanon – une enseigne française ouverture depuis 2012 – où l’on mange français, mais pas que. Une épicerie française a également été ouverte au sein de l’établissement pour les expatriés en manque.

 

 

 

 

Avant de rentrer à l’hôtel, petit détour par Times Square “by night” pour en prendre plein les yeux.

 

Day 2

Le lendemain matin – après un copieux petit déjeuner – un gros parcours à vélo nous attend ! Au vu du timing, le vélo nous a permis de gagner un temps précieux lors de notre visite de Brooklyn et de Williamsburg.

 

 

Les premiers kilomètres se font sur le fameux Brooklyn Bridge – une voie cyclable a été créée – pour admirer le pont sous toutes ses coutures. Ensuite, direction les luxueux quartiers de Brooklyn Heights, Dumbo et Vinegar Hill et ses jolies maisons de grès de toutes les couleurs. Depuis Brooklyn Heights Promenade – quartier le long du fleuve – on pose les vélos pour contempler de nouveau la skyline de Manhattan.

 

 

 

 

Accompagné par les guides de New York en Français, on se dirige ensuite vers DUMBO et plus précisément au Brooklyn Bridge Park pour dévorer un classique Shake Shack face aux gratte-ciels new-yorkais.

 

 

 

 

 

 

On remonte en selle pour se diriger du côté de Greenpoint, Williamsburg et East River. Et coup de cœur pour Williamsburg, le quartier tendance et hipster de Brooklyn où j’ai pu faire le plein de street art ! Coffee shop à gogo, bar à ciel ouvert, galeries d’art, boutiques trendy, c’est vraiment un quartier à faire lorsque vous êtes à New-York. Le contraste avec Manhattan est d’ailleurs vraiment saisissant, car ici vous n’aurez pas de grandes tours, mais plutôt des anciennes usines réaménagées. Et avec ses racines bohémiennes, l’ambiance est totalement différente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques coups de pédale plus tard, on se retrouve non loin du Williamsburg Bridge pour retourner sur l’île de Manhattan et rendre les vélos. La structure du pont – grise et rose bonbon – est typiquement new-yorkaise et la descente à vélo vous permet de faire le plein d’adrénaline.

 

 

16h30, on a tout juste le temps d’attraper un taxi pour se rendre au McKittrick Hotel pour vivre une expérience incroyable, que je vous recommande de réserver si vous êtes de passage sur New York : Sleep No More. Cela vous parle ?

 

 

Si je vous dis scènes masquées à la façon « Eyes Wide Shut », vous y êtes ? Dans un ancien hôtel des années 30 – resté figé dans le temps avec des acteurs de l’époque – vous embarquez pour une expérience de théâtre immersif, entouré du public (masqué comme vous) et des acteurs. Un masque blanc sur le visage, vous suivez votre intuition et – de manière solitaire – vous pouvez parcourir les 6 étages de l’hôtel et suivre qui bon vous semble. Le décor est souvent déroutant voir flippant mais c’est ce qui permet de vous immerger à fond et de vous prendre au jeu. Car vous pouvez être spectateur mais parfois… Acteur. Je ne vous en dirais pas plus pour vous laisser la surprise !

 

 

Après plus de 3h d’expérience, je vous assure que vous vous poserez plein de questions. Véritable succès, le concept a d’ailleurs été importé à Shanghai. À faire absolument !

 

 

Chamboulés et encore hypnotisés par l’expérience Sleep No More, on prend ensuite la direction du restaurant Blue Smoke pour partager des plats typiquement américains. La viande est excellente et les desserts sont à tomber. En passant non loin de la One World Trade Center, on s’écroule dans nos lits à l’hôtel Wagner, un très beau 5 étoiles. Les chambres sont très spacieuses et quasiment toutes avec une vue sur la Statue de la Liberté : magique.

Day 3

De nouveau accompagné par l’agence New York en Français, on entame la visite de Bushwick, mon quartier coup cœur à Brooklyn ! Si comme moi vous aimez la couleur, alors c’est un immanquable ! Ce quartier industriel est un musée à ciel ouvert avec des œuvres de street art à tous les coins de rue.

 

 

 

 

Il faut également savoir que le collectif d’artiste – Bushwick collective – repeint régulièrement toutes les œuvres pour recréer des espaces d’expressions pour les gaffeurs de tous horizons (Sipros, Jeff Aerosol, Solus Art…). Le quartier est hyper « instagrammable » pour ceux qui ont la fibre artistique. En fonction de ce que vous avez prévu, préférez une visite le dimanche pour shooter des rues vides et éviter les foules.

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur Manhattan et plus précisément au Locanda Verde de The Greenwich Hotel pour un déjeuner italien haut en couleur. Le brunch est incroyable (toasts au saumon, granola, salades en tout genre) et le cadre hyper intimiste. En plein cœur de Tribeca, l’hôtel propose également d’incroyables chambres et une géniale fresque de l’artiste JR dans sa cour intérieure.

 

 

 

 

 

Dernière après-midi sur place, on se fait des « classiques » tel que l’Oculus Plaza qui abrite les traces des deux tours jumelles (maintenant remplacées par le 9/11 Memorial) mais également l’incroyable gare Oculus et son architecture futuriste. Impossible de le louper, ce grand bâtiment blanc en forme d’ailes d’oiseaux a été dessiné par l’architecte espagnol Santiago Calatrava.

 

 

 

 

Ensuite direction l’un de mes quartiers préférés sur Manhattan : Nolita ! Situé non loin de Chinatown et de Little Italy, quartiers voisins qui méritent le détour, Nolita est un petit quartier haut de gamme avec des petits cafés et boutiques en tout genre. En passant par Chinatown, le dépaysement est de rigueur avec des produits exotiques qui débordent des étals en plein air, des vendeurs qui vous accoste en mandarin et des contrefaçons par millier.

 

 

 

 

 

 

Enfin, rapide détour par Times Square – passage quasi obligatoire – pour flâner dans ses tonnes de boutiques (M&M’s, Lego) et pour observer la foule incessante hypnotisée par les écrans publicitaires, néons et autres artistes de rue.

 

 

Retour à Soho, pour terminer notre séjour en beauté à The Nomo Soho. Son superbe restaurant – située sous une sublime verrière – saura vous séduire. Entouré de végétation et bien accueilli, on y mange également très bien ! C’est l’endroit parfait pour un déjeuner cosy en amoureux. Après la visite de l’incroyable penthouse au dernier étage du même hôtel, il est déjà temps de partir et de prendre la direction de JFK.

 

 

 

 

En résumé, 3 jours vous suffisent pour prendre le pouls de l’incroyable New-York mais il vous faudra – au préalable – avoir parfaitement bien organisé votre itinéraire. Et si vous n’êtes pas un grand aventurier ou que vous manquez de temps, n’hésitez pas à passer par un organisme comme Marco Vasco, qui vous concoctera un séjour sur-mesure, selon vos envies et votre budget ! D’autant plus qu’ils seront de très bon conseil pour une première fois réussie.

Et pour ceux qui aiment organiser leur voyage bien en amont, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de NYC & Company, c’est une vraie mine d’or d’information.

Fin de mon reportage, j’espère vous avoir donner envie / trouver une bonne excuse pour (re)découvrir New-York !

 

Article réalisé en collaboration avec XL Airways, NYC & Company, BPVNY, Marco Vasco et les éditions Nomades.