Fermez les yeux et imaginez 115 îles paradisiaques baignées par les eaux turquoise de l’océan Indien, des baies désertes aux plages de sable fin, en passant par des terres restées sauvages. Je ne vais pas vous mentir, l’archipel des Seychelles m’a émerveillé en tout point : de Mahé en passant par Praslin puis La Digue, toutes ces îles valent le détour !

Et j’ai vraiment été surpris par ce pays, tant par la nature préservée, « sans béton » et où le tourisme de masse ne semble pas encore très développé : un vrai bonheur !

Il paraîtrait qu’on y trouve les plus belles plages du monde, et plein d’autres merveilles. Ce fut ma première aux Seychelles, mais certainement pas ma dernière. Après avoir découvert ce petit paradis, c’est à mon tour de vous donner l’envie de faire vos valises ! Du coup, je vous ai préparé un petit résumé de mon trip. Allons-y !

Informations générales

Mon voyage : 10 jours → 19 au 29 juin 2021

Où ? Aux Seychelles, un chapelet de 115 îles

Superficie : 458 km²

Population : 100 000

Langue : Français, Anglais, Créole

Décalage horaire : +2 heures

Quand partir ?

Les meilleurs mois pour s’y rendre : avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre

Sur l’année, la température moyenne est de 30°C

Comment s'y rendre ?

Vols directs avec Air France ou indirect avec Qatar Airways, Etihad ou Emirates

En pratique

Visa : à l’aéroport

Monnaie : Roupie Seychelloise (1€ = 15 RS)

Prise électrique : adaptateur requis

1. Explorer Mahé, l’île principale

La plupart des touristes ne s’arrêtent à Mahé que très peu de temps alors que l’île et c’est bien dommage. J’ai démarré ma journée du côté de Victoria, la capitale des Seychelles, un genre de grande ville locale où sont concentrés un grand nombre de Seychellois.

Au petit matin, foncez arpenter les allées du marché de Victoria, le haut lieu de la vie sociale. Les étales proposent des mérous, thons, des épices, fruits et légumes tropicaux : l’expression même du terroir Seychellois. Victoria est vraiment tout petit, c’est d’ailleurs l’une des plus petites capitales au monde. Elle doit d’ailleurs son nom à la reine de Grande-Bretagne, quand elle fut sous domination britannique.

Non loin du marché couvert, vous retrouverez le plus beau temple hindou des Seychelles. Quelle explosion de couleur, ce temple a vraiment de la gueule. Bon ok c’est kitsch, mais c’est un régal pour les yeux et les photos. Notez bien que ce temple peut être visité (en enlevant ses chaussures).

Ensuite, rendez-vous au Jardin Botanique pour découvrir de nombreuses plantes indigènes et endémiques de l’île. Ce havre de paix se visite assez rapidement et vous pourrez y voir de majestueux Palmiers qui donnent naissance aux cocos de mer. Une belle introduction à la flore seychelloise !

L’autre point fort de Mahé, ce sont bien entendu ses nombreuses plages sauvages. Avec plus de 70 plages, l’île principale des Seychelles n’a rien à envier à ses petites sœurs, Praslin et La Digue. Elles sont toutes plutôt belles et chacune à ses particularités. Par exemple, la plage de Beauvallon est parfaite pour les baignades, car les eaux sont peu profondes et calmes. Du côté de Anse Intendance, il y a des vagues donc c’est plutôt un coin à surfeurs. Hors plages d’hôtel, les plages de Mahé sont souvent désertes, donc pas de prise de tête pour poser votre serviette à l’ombre.

Celles que j’ai préféré, c’est Anse La Mouche et Baie Lazare, sur la côte Ouest de l’île. Elles sont calmes, sauvages et fréquentées majoritairement par des locaux.

Pour explorer Mahé, il est impératif de louer une voiture sur place, puisque les taxis sont onéreux et les bus plutôt aléatoires. D’ailleurs, attention de bien rouler à gauche, c’est à l’anglaise ici ! Personnellement, j’ai trouvé que la location de voiture n’est pas très coûteuse, ni même l’essence d’ailleurs (80€ pour une petite 4 places, tout compris sur 2 jours).

2. Partir en croisière avec Dream Yacht Charter

Le top du top aux Seychelles, c’est de partir en croisière explorer les îles de l’archipel ! D’une, c’est plutôt écologique (quand on navigue majoritairement à la voile) et de deux, c’est une déconnexion totale et l’exploration d’endroits inaccessibles (bon, ça fait trois finalement). Et là vous allez me dire : « T’es bien gentil Quentin, mais comment on trouve la croisière idéale ? ». Et bien, c’est simple, ça tient en 3 mots : Dream Yacht Charter !

Aujourd’hui leader mondial de la location de bateaux, Dream Yacht Charter est une vraie référence sur le marché des croisières premium. Ça fait d’ailleurs 2 fois que je passe par eux pour des croisières (après les Bahamas) et c’est toujours une superbe expérience. Pour la petite histoire, les Seychelles, c’est aussi la 1ère  base nautique que Dream Yacht Charter a ouvert en 2000.

Pour notre part, on a choisi la croisière cabine Praslin Dream Premium de 8 jours / 7 nuits et le spacieux catamaran Lagoon 620. Si vous avez le pied marin, vous pouvez aussi opter pour des locations à la carte avec ou sans équipages.

Depuis Victoria, le rendez-vous est donné à la marina Eden Island pour le départ de la croisière. Avec 6 cabines confortables, bien conçues et la climatisation (importante sous ce genre de latitudes), notre Lagoon 620 nous attend avec l’équipage (un skipper & un cuisinier).

Snorkeling, baignades dans des eaux cristallines, farniente, balades sur des plages de sable blanc : voilà le programme qui nous attend du côté de Praslin et La Digue.

Découvrir l’archipel par les eaux, quelle bonne idée !

Jour 1 – Départ de la croisière depuis la Marina.

Le rendez-vous est donné à Eden Island. Nous sommes accueillis par l’équipe locale et l’équipage. On découvre également notre belle cabine. Le temps de poser les valises dans le Lagoon 620, les autres passagers sont arrivés (l’ambiance est bon enfant) et on prend l’apéro avant de partir en mer. Après le brief de sécurité, largage des amarres et 30 minutes de navigation nous attendent pour rejoindre la première étape : la réserve marine de Saint Anne. On prend la petite annexe pour rejoindre l’île principale et flâner sur la plage principale en attendant le coucher de soleil.

Jour 2 – Navigation autour de Cocos Island.

Amarrés sur les côtes paradisiaques de la réserve marine de Saint Anne, on observe le jour se lever, autour d’un bon petit déjeuner. Cap sur La Digue, ce sera notre première véritable navigation. Petit conseil : l’eau peut être assez mouvementée durant la traversée, et même si vous n’avez pas le mal de mer, je vous suggère de ne pas rester dans votre cabine, mais plutôt de vous positionner sur le pont, à l’air frais. Histoire que cette parenthèse iodée se déroule pour le mieux, prenez aussi du mer calme avant le début de la navigation si vous êtes assujettis au mal de mer.

Bien arrivée à Cocos Island & Félicité Island, un déjeuner tardif est servi et c’est parti pour une petite session de snorkeling. On voit nos premières tortues ! Le mouillage se fait ensuite du côté de la Digue, qu’on explorera le lendemain.

Jour 3 – Excursion sur la Digue.

L’un des jours que j’attendais le plus, la découverte de La Digue, la 3ème plus grande île des Seychelles. Authenticité et simplicité se dégagent de cette toute petite île : aucun bruit de voiture, des plages paradisiaques, des palmiers par millier et des locaux accueillants.

Ici, le moyen de déplacement (quasiment à 100%), c’est le vélo. Après en avoir loué 2 (électriques), on a commencé à pédaler direction Anse Source d’Argent, la plage à ne pas louper lors d’un séjour aux Seychelles. On ne la présente plus, c’est la carte postale des Seychelles. Sable fin, eau limpide et cadre exceptionnel. On y a été en tout début de matinée (pour éviter la vague de touristes) et c’était marée basse. À noter que l’entrée est payante, comptez 8 euros.

Ensuite, on a repris les vélos directement Grande Anse – en passant par le centre de La Digue – et en même pas 30 minutes on a atteint cette immense plage. Côté baignade, c’est compliqué, les vagues étaient très puissantes et le courant fort ce jour-là. Après un déjeuner local, on est parti explorer Petite Anse à pied puis la superbe Anse Cocos où la baignade est facile. Peu importe où vous souhaitez poser votre serviette, ces 3 plages sont sauvages et authentiques.

Comptez d’ailleurs 15 à 20 minutes de marche entre chaque plage, mais ça en vaut largement la peine si le temps vous le permet. Si le balisage se fait rare, n’hésitez pas à dégainer l’application Maps.me. Impossible de se perdre avec ça ! Avant de rentrer à la marina de La Digue pour le dîner au Catamaran, on a fait un tour à Anse Sévère (bordée par deux paillotes) où se promènent des tortues géantes de Seychelles.

Jour 4 – Découverte de Praslin

Nouvelle journée en catamaran. Le soleil est déjà bien présent, quel bonheur de prendre son café en pleine mer. Après une matinée snorkeling autour de l’île de Cousin, on poursuit la croisière direction la grande île de Praslin.

Praslin, c’est la 2nd plus grande île des Seychelles où l’on trouve de très belles plages surplombées par d’immenses rochers de granit et la fameuse Vallée de Mai, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le seul coco de mer que j’avais pour le moment aperçu, c’est celui que l’on m’a tamponné sur le passeport à l’arrivée. Eh bien, j’ai été servi à la Vallée de Mai, une forêt endémique composée essentiellement de palmiers dont le célèbre coco de mer, celle qui donne la plus grosse graine au monde. Vous le connaissez peut-être sous le nom de coco-fesse à cause de sa forme ! Les cocos poussent d’ailleurs uniquement ici et sur l’île de Curieuse.

Bref, c’est un incontournable à faire sur Praslin, histoire de se croire au temps du Jurassique et d’explorer un lieu uniquement au monde.

Avant de retourner au catamaran, un petit stop est prévu sur la plage d’Anse Volbert (sur la Côte d’Or), la plus grande de l’île. Le sable est blanc comme il faut, l’eau tranquille pour se baigner. Après le coucher de soleil, on remonte à bord du Lagoon 620 pour un délicieux dîner à base de poissons pêchés dans la journée.

Jour 5 – Cap sur Grande Sœur

Tel un matelot, je sors de ma cabine par la fenêtre qui se trouve juste au-dessus du lit. Café à la main, je rejoins la proue du catamaran pour un temps calme. Certains se sont déjà jetés à l’eau, les tortues sont déjà dans le coin !

D’ailleurs, lors d’une croisière Dream Yacht Charter, l’équipement (masque, tuba et palmes) est fourni, ainsi que deux kayak et deux paddle que vous pouvez emprunter quand bon vous semble.

Le catamaran met ensuite le cap sur Grande Sœur, une belle île située au large de La Digue. Cette île privée (elle appartient à un riche Suisse aux dernières nouvelles) – préservée du tourisme de masse – est superbe. On débarque sur une belle plage, avec un sable d’un blanc extrême, des rochers de granit majestueux et nous sommes accueillis par quelques tortues terrestres. Programme du jour : snorkeling bien sûr ! J’ai passé 2h la tête sous l’eau, à nager avec les tortues, voir des petits requins, poissons tropicaux ou autres raies. Mouillage du côté de Praslin pour la nuit, sous une belle voix lactée.

Jour 6 – Balade à Curieuse et snorkeling

C’est déjà le 6ème jour de la croisière. Le temps semble prendre une tout autre dimension lorsque l’on voyage en catamaran. J’ai réussi à survivre sans wifi ! Après le traditionnel petite déjeuner / snorkeling du matin, le catamaran navigue vers Curieuse : étape incontournable de tout voyage aux Seychelles.

Au programme : rencontre avec les tortues terrestres, randonnée libre, découverte de la mangrove (et les milliers de crabes), baignade. Bref, c’est le paradis.

Après le déjeuner, le catamaran met le cap sur l’îlot Saint Pierre, un amas de rochers ronds et quelques palmiers en son centre.

Pour la fin de journée, le skipper nous a proposé de chiller du côté d’Anse Petite Cour (sur Praslin) : deal accepté à l’unanimité. Une fois de plus, on apprécie cette croisière en catamaran qui permet de découvrir certains endroits des Seychelles peu voire pas accessible à pied.

Jour 7 – Farniente à Anse Lazio et navigation

De bon matin, le Lagoon 620 longe la paradisiaque île de Praslin pour se rendre à la fameuse plage d’Anse Lazio. Cette plage fait clairement partie des plus belles au monde : eau turquoise, rochers en granit et sable blanc : on tient le combo parfait ! Même si elle est très touristique, la plage reste tellement immense qu’on a l’impression d’être seul au monde. Surtout qu’il y a des sortes de petites criques disséminées sur tout le long où il n’y a quasi personne. On y trouve forcément son bonheur pour poser la serviette.

À l’heure du déjeuner, pour le dernier repas à bord et avant 5 heures de navigation, la semaine de croisière catamaran se termine dans la bonne humeur, à siroter les bières locales (SeyBrew). On profite d’un dernier plongeon au large de Praslin, quel bonheur !

Après une longue traversée – à trier les photos et se replonger dans les souvenirs – le catamaran arrive en fin de journée à la Marina d’Eden Island.

Jour 8 – Fin de la croisière et retour à Mahé

Dernier petit-déjeuner à bord, c’est (déjà) l’heure de quitter notre Lagoon 620 et de se dire au revoir. Une semaine dans l’archipel des Seychelles – en bonne compagnie – s’achève ici. Une croisière proposée par Dream Yacht Charter que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

3. Chiller au Constance Ephelia

Perdu dans un coin reculé de la côte ouest de Mahé, au beau milieu de la mangrove et entouré de deux magnifiques plages, le Constance Ephelia nous a permis de clôturer ce séjour aux Seychelles de la plus belle des manières ! Un cadre paradisiaque où la montagne s’enfonce dans la mer.

On y a passé 2 jours et 1 nuit et on a adoré ! Ici, tout le monde est attentionné et aux petits soins, c’est un établissement parfait pour les couples, les familles et les lunes de miel !

On ressent un vrai souci du service ici, surtout dans la Junior Suite qui nous a été attribuée ! Literie très confortable, petites fleurs déposées dans la salle de bain, pyjama plié, kit de toilette très complet, une belle vue mer : bref, un sans-fautes !

Côté restauration, on a pu tester plusieurs restaurants et on s’est – à chaque fois – régalé ! Que ce soit à l’Hélios (Lobster evening), Adam & Eve (cuisine asiatique) ou encore au Cyann (japonais), c’était un pur régal pour les papilles.

La plage de Port Launay est la plus sympa pour la baignade, l’eau y est transparente et l’ambiance très cool au coucher du soleil. Vous pouvez y faire du kayak, du snorkeling, de la plongée sous-marine, de la planche à voile ou tout simplement chiller sur l’un des nombreux transats du resort. 

Et pour coroner le tout – quelques heures avant de remonter dans l’avion – on s’est fait choyer au plus grand SPA de l’Océan Indien. De nombreux bungalows sont disséminés autour d’un grand bassin de relaxation, le spot est très beau. Sauna, jacuzzi, soins pour le corps, le temps s’est arrêté quelques heures, au beau milieu des mangroves : un luxe !

Pourquoi s’y rendre ?

Les Seychelles c’est vraiment paradisiaque de chez paradisiaque. Tout y est encore bien préservé, peu construit et finalement assez peu touristique. Il y a tant de plages à découvrir, d’îles à explorer, qu’il vous faudra à minima 1 semaine sur place pour éviter trop de frustration ! Certes, c’est une destination « lune de miel » mais on peut très bien l’apprécier en famille ou entre amis. Un vrai paradis.

                                                                             

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Office de tourisme des Seychelles, Dream Yacht Charter & le Constance Ephelia Mahé. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

Escapade culturelle en Italie

Escapade culturelle en Italie

Récemment, j'ai pris la poudre d'escampette direction le nord de l'Italie et plus précisément la Lombardie, pour 2 jours de découvertes culturelles. J'y ai découvert de superbes paysages dont je ne me doutais pas du tout : une belle surprise ! Pour explorer la région,...

8 bonne raisons de s’envoler pour Malaga

8 bonne raisons de s’envoler pour Malaga

Malaga, quelle merveille ! Vous avez déjà certainement entendu parler de cette ville d’Andalousie, mais n’avez peut-être pas franchi le pas pour la découvrir. Éclipsée par ses voisines andalouses, ce bijou méconnu est le point d’entrée de la Costa del Sol et c’est le...

4 bonnes raisons de partir explorer le pays de Brive

4 bonnes raisons de partir explorer le pays de Brive

Brive-la-Gaillarde mérite bien plus qu'un petit arrêt minute lors d'un séjour en Corrèze. Selon moi, c'est même un passage obligatoire pour découvrir les nombreuses richesses et l'esprit "gaillard" de ce petit coin de France ! Le pays de Brive offre des paysages...

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest