L’archipel des Cyclades réserve toujours de belles surprises ! Et ce fut le cas lorsque j’ai découvert l’île de Syros. Étrangement, cette île méconnue est pourtant l’île la plus habitée des Cyclades (20 000 habitants). Et oui, cette ravissante petite île est bien loin d’être aussi connue que ses voisines Mykonos ou Paros, mais elle possède tout ce qui fait la magie des Cyclades, sans les foules !

Pour rejoindre Syros, vous avez plusieurs choix. Le plus simple est d’atterrir à l’aéroport de Mykonos puis de prendre le ferry (traversée d’une trentaine de minutes) pour rejoindre Syros. Les liaisons sont nombreuses, c’est un jeu d’enfant. L’autre solution, c’est de prendre le bateau depuis Athènes, avec un temps de traversée situé entre 2 et 3,5 heures en fonction de la compagnie.

Vous serez surpris par le peu de monde qui descend du ferry pour Syros, hormis les locaux et quelques touristes connaisseurs ! Et c’est bien dommage, l’île de Syros est un diamant brut qui mérite d’être découverte.

Allez, on boucle sa valise et on prend des notes !

Informations générales

Mon voyage : 4 jours → 21 & 24 mai 2021

Où ? Île de Syros

Superficie : 1 02 km²

Population : 21 500 habitants

Langue : Grec

Décalage horaire : –1 heure

Quand partir ?

Les meilleurs mois pour s’y rendre : avril, mai, juin, juillet, août et septembre & octobre

Sur l’année, la température moyenne est de 17°C

Comment s'y rendre ?

Vols directs (3h20) pour Mykonos avec Transavia, Aegan, Easy Jet, puis Ferry (0h30) pour rejoindre l’île de Syros.

En pratique

Visa : non requis

Monnaie : Euros

Prise électrique : non requis

1.La capitale Ermopoulis

Syros cache bien son jeu ! Quand on arrive par la mer, cette île des Cyclades parait rocailleuse, presque inhabitée, avec une côte quasiment déserte. Et puis soudainement, on découvre Ermoupolis, la plus grande ville des Cyclades qui s’étend sur deux collines d’où dégringolent les cubes couleur pastel des maisons. Cette ville fût un ancien grand port commercial – avant l’ouverture du canal de Corinthe – et aujourd’hui, elle est devenue la capitale administrative, commerciale et culturelle des Cyclades.

Un temps, elle fut même proposée pour devenir la capitale du jeune royaume hellénique, jusqu’à ce qu’Athènes l’emporte ! Et durant cette période de gloire, les entrepreneurs d’Ermopoulis font appel aux meilleurs architectes d’Europe pour dessiner leur ville. D’ailleurs ici – contrairement à la plupart des île des Cyclades – l’activité reste constante toute l’année et ne dépend pas du tourisme.

Le nom de la ville est un dérivé d’”Hermoupolis”, qui signifie “ville d’Hermès

Ermopoulis mérite une belle demie journée d’exploration minimum. Le mieux pour démarrer votre visite est de se perdre dans chaque coin de la ville malgré les marches à grimper et la chaleur qui peut être déstabilisante. Alors bien sûr, il y a des incontournables à visiter mais la flânerie doit être le maitre mot de votre passage à Ermopoulis.

Au détour des rues du centre pavées de marbre, des terrasses de café et des épiceries à l’ancienne, vous tomberez sur la place Miaouli. Je vous conseille de vous y rendre en fin de journée pour sentir l’atmosphère de la ville avec des concerts improvisés, des enfants courant derrière les pigeons et un soleil qui décline derrière les palmiers de la place.

Un peu plus loin, on peut admirer le théâtre Apollon – réplique miniature de la Scala de Milan – où vous pourrez assister à un opéra ou un concert de jazz.

Face à la mer, le quartier Ta Vaporia aligne demeures de maîtres, balcons en fer forgé et colonnades. Certaines demeures ont été rénovées et converties en hôtels de charme. Les bâtiments néo-classiques montrent à quel point la domination vénitienne a su laisser des traces. Autre spot très cool sur Ta Vaporia, une petite ruelle descend en escalier sous l’église Agios Nikolaos et mène sur une plage en contrebas qui permet de se baigner dans une mer cristalline. Depuis ce ponton, on a une superbe vue en contrebas sur les élégantes maisons des armateurs. Carte postale assurée !

Côté  gastronomie, je n’ai jamais aussi bien mangé en Grèce qu’à Syros. La gastronomie locale rassemble des goûts et des arômes de toute la Grèce, avec une pointe de loukoums !

2. L’authentique Anos Syros

Autre spot à ne pas manquer à Syros : le fameux village d’Anos Syros, situé sur les hauteurs d’Ermopoulis. S’il y a bien un conseil à vous donner ici, c’est d’éviter les heures chaudes pour ne pas cramer et de prévoir une bonne bouteille d’eau !

Les ruelles sont vraiment très belles, le blanc des maisons côtoyant le bleu des volets et le rose des bougainvilliers. On se perd dans l’enchevêtrement d’escaliers, de passages voûtés.

Et si vous y passez à l’heure du déjeuner, de nombreuses tavernes avec vue devraient vous charmer.

Ne manquez pas la vue depuis l’église d’Agios Georgios et le monastère bâtis au sommet. Alors oui les montées sont rudes mais le jeu en vaut largement la chandelle ! La vue sur la mer Égée et les îles voisines (Tinos, Delos, Paros, Naxos, Mykonos) est vraiment exceptionnelle : et encore plus au coucher du soleil !

Pour la petite histoire, cette ville a été fondée au 13e siècle par les Vénitiens qui avaient choisi cet emplacement stratégique sur une colline loin de la côte, pour se protéger des pirates. Aujourd’hui, c’est un incontournable de tout passage à Syros !

 

3. La branchée Agathopes Beach

Syros possède pas mal de belles plages, aussi bien sauvages qu’urbanisées. L’une de mes préférées se nomme Agathopes Beach où j’ai pu découvrir le Ono Restaurant, un superbe lounge situé les pieds dans le sable. Décoré de façon minimaliste avec de petites touches bohèmes, on y mange bien et le service est impeccable ! Vous pouvez également y louer un transat à la journée pour quelques euros. C’est certainement le spot le plus branché de Syros !

4. La ravissante Kini beach

Ravissant village de pêcheurs, Kini possède l’une des meilleures plages de l’île et est surtout réputée pour abriter de très bonnes tavernes de poissons. J’ai pu m’en rendre compte en venant y déjeuner les pieds dans l’eau et y revenir pour un superbe coucher de soleil.

Ici l’eau est plutôt claire et c’est généralement facile d’y trouver une place pour s’allonger sur le sable. Sur Kini, on trouve aussi pas mal de petites maisons blanches se détachants sur une mer outrageusement bleue, c’était juste parfait pour les photos ! Si vous cherchez un endroit pour loger, Kini s’avère également être un bon point d’ancrage, idéalement situé sur l’île. Notez aussi, que depuis le port de Kini, vous pourrez rejoindre les plages isolées du nord de l’île, difficilement accessibles autrement.

5. Galissas, la protégée

La baie de Galissas est réellement mon coup de cœur sur Syros ! Alors ok, ce n’est certainement pas la plage la plus sauvage de l’île mais sa vue splendide devrait vous convaincre. Ici, l’eau y est transparente, sans houle car protégée par les montagnes, le sable doré. Le village reste charmant et c’est ici qu’il faut être lorsque le soleil commence à s’enfoncer dans le ciel, une Mythos à la main ! On comprends rapidement pourquoi Galissas est devenue la plage préférée des touristes, qui viennent chiller à l’ombre des palmiers.

L’autre point fort de Galissas, c’est cette petite chapelle immaculée – au doux nom d’Agia Pakou – qui trône à gauche de la baie, sur une petite colline. Un petit sentier vous permet d’accéder facilement au sommet et la… surprise : une superbe calanque méconnue apparait sous vos yeux (Armeos), ainsi qu’une vue superbe sur la plage de Galissas !

Et le côté pratique, c’est que Galissas n’est située qu’à 5 kilomètres d’Ermoupolis. Si vous n’êtes pas véhiculé, pas de panique : des bus locaux réalisent des allers/retours fréquent en haute saison.

6. Le nord sauvage

Pour les amateurs de randonnées, Syros offre également un superbe terrain de jeu ! Inaccessible en voiture, la partie Nord de l’île offre des paysages arides et de superbes sentiers avec vue sur mer Égée bien sûr. Ici, la nature y est sauvage et préservée, le paysage sec et escarpé, avec de petites falaises, des chèvres solitaires et bien sûr de belles criques.

De petites randonnées – peu techniques – permettent d’accéder à de belles plages alors n’oubliez pas surtout pas votre maillot de bain ! Pour ma part, j’ai pu rejoindre la plage de Gria Spilia depuis la région de Kampos. Ce spot est superbe car la plage est entourée d’un paysage luxuriant créé par l’économiste américain John Pearson lorsqu’il s’essayer à embellir cette partie de l’île très aride. On se croirait limite dans une oasis !

Notez également que vous n’êtes pas très « randonnées » il existe de nombreuses excursions en bateau – que j’ai pu moi-même expérimenter – et qui propose un tour des plages isolées, en passant par l’originale église de St Stephanos, construite dans une grotte face à la mer. En voilier ou en catamaran, c’est vraiment génial de pouvoir explorer Syros depuis le bleu cristallin de la mer Égée. Et surtout de pouvoir débarquer sur des plages vierges, à l’écart du monde où il fait bon de poser la serviette.

Pourquoi s’y rendre ?

Syros est le choix parfait pour ceux qui recherchent la beauté d’une île Grecque, authentique et sauvage, sans l’agitation des îles voisines très fréquentées : un vrai diamant brut à découvrir de toute urgence !

                                                                             

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Office de tourisme de Syros. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

4 bonnes raisons de partir explorer le pays de Brive

4 bonnes raisons de partir explorer le pays de Brive

Brive-la-Gaillarde mérite bien plus qu'un petit arrêt minute lors d'un séjour en Corrèze. Selon moi, c'est même un passage obligatoire pour découvrir les nombreuses richesses et l'esprit "gaillard" de ce petit coin de France ! Le pays de Brive offre des paysages...

10 bonnes raisons d’aller visiter Bâle

10 bonnes raisons d’aller visiter Bâle

Chargée d’histoire et à la fois très moderne, Bâle est une charmante ville située sur les rives du Rhin, en Suisse. Installée directement sur les rives du Rhin, à deux pas de la France et de l’Allemagne, Bâle connaît une belle croissance d’un point de vue urbain et...

3 bonnes raisons de s’envoler pour le Pays Basque

3 bonnes raisons de s’envoler pour le Pays Basque

Du rouge & du vert, l’océan, du patrimoine, une richesse culinaire et une authenticité hors norme… Bienvenue au Pays Basque. Habitué aux petites vaguelettes de la Méditerranée ? A travers quelques spots incontournables, je vous propose de découvrir cette...

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest