Browsing Tag

Luxe

Luxe

TOP 50 du luxe français sur Instagram

15 juillet 2018

Mis à jour en octobre 2018, voici notre top consacré aux marques de luxe françaises présentes sur le réseau social Instagram !

Le luxe 2.0

Le luxe est défini comme étant un mode de vie caractérisé par de grandes dépenses consacrées au superflu.

Parallèlement à cette définition, le luxe a bien changé : il est entré dans l’ère du digital.

Bien loin de l’image de rareté et d’élitisme qu’ont toujours prôné les marques de luxe, elles jouent désormais, la carte de l’ultra-accessibilité en s’implantant massivement sur les réseaux sociaux. Un phénomène qui a vite pris une tournure mondiale.

Ce soudain engouement pour les réseaux sociaux s’inscrit dans une logique de communication et de fidélisation auprès des fans. Dernièrement, on a vu de nombreuses marques s’implanter sur Facebook, Instagram ou encore Snapchat.

Surprenant ? Pas vraiment, compte tenu de la teneur en 15-25 ans présents sur les réseaux sociaux. Ceux-ci permettent de cibler des catégories plus jeunes et éloignées des grandes villes, et surtout, offrent un moyen de communication direct avec les clients.

Il m’est donc apparu évident de réaliser un classement des marques de luxe françaises, parallèlement à la dynamique croissante et flagrante du nombre d’utilisateurs sur Instagram.

Bien évidemment, la quantité de followers ne s’inscrit pas dans la renommée d’une marque. Il s’agit ici de situer et de comparer les marques selon un indice de notoriété et d’influence de leurs comptes Instagram respectifs. (hors pages non-officielles)

Plus efficace que certains canaux traditionnels de communication, Instagram permet d’atteindre davantage de consommateurs et plus précisément la volatile génération Y. L’enjeu, cependant, est de maîtriser son image et sa réputation

Sans surprise, les emblèmes de la culture française à l’étranger, à savoir, Louis Vuitton, Dior ou encore Chanel, sont de loin les plus performants sur la toile, et ce, tous réseaux confondus.

Et n’oubliez pas, la quantité ne fait pas toujours la qualité.

 

(classement en date du 1 octobre 2018):

1). Chanel – 30,1M followers

2). Louis Vuitton27,1 M followers

3). Dior – 21,4 M followers

4). Christian Louboutin – 11,4 M followers

5). Givenchy – 11,2 M followers

6). Balmain – 8,5 M followers

7). Cartier – 7,4 M followers

8). Bugatti7,4 M followers

9). Hermès – 7,3 M followers

10). Chloé – 6,4 M followers

11) Saint Laurent Paris – 4,9 M followers

12). Lanvin – 3,7 M followers

13). Lancôme – 2,9 M followers

14). Moncler – 1,5 M followers

15). Céline – 1,4 M followers

16). Jean Paul Gaultier – 1,3 M followers

17). Van Cleef & Arpels – 1,2 M followers

18). Nina Ricci – 965 K followers

19). Guerlain – 955 K followers

20). Ladurée – 526 K followers

21). Dom Pérignon – 520 K followers

22). Moët & Chandon515 K followers

23). Longchamp – 488 K followers

24). Roger Vivier – 443 K followers

25). Veuve Clicquot441 K followers

26). Piaget – 440 K followers

27). Sonia Rykiel – 389 K followers

28). Goyard – 378 K followers

29). Boucheron – 355 K followers

30). Paco Rabanne – 310 K followers

31). Grey Goose – 267 K followers

32). Chaumet – 218 K followers

33). Bell & Ross – 185 K followers

34). Pierre Hermé Paris – 174 K followers

35). Repetto – 165 K followers

36). Fauchon – 126 K followers

37). Perrier-Jouet – 110 K followers

38). Pierre Hardy – 110 K followers

39). Moynat – 97 K followers

40). Bollinger – 95 K followers

41). Barbara Bui – 80 K followers

42). Louis Roederer 68  K followers

43). Baccarat – 60 K followers

44). Fauré le Page – 58 K followers

45). Weston – 53 K followers

46). Sisley – 47 K followers

47).  Ruinart – 45 K followers

48). Christofle – 45 K followers

49). Lancel – 40 K followers

50). G.H.MUMM – 38 K followers

A noter que 5 autres marques de luxe françaises ne sont pas si loin du top : Taittinger34 K followers, Piper-Heidsieck33 K followers, Fragonard – 29 K followers, Martell Cognac 28 K followers, Fred – 22 K followers, Lolita Lempicka – 15 K followers, Caron – 14 K followers, Lanson10 K followers, Petrossian8 K followers, Rémy Martin – 7,2K followers, Pinel & Pinel3 K followers, Christian Lacroix – 1 K followers.

Je vous rappelle que ce Top 50 n’a qu’un intérêt purement quantitatif et que le plus important pour une marque sur Instagram reste par exemple l’engagement ou l’impression.

Pour toute remarque ou oubli de ma part, merci de me le signaler ! Je tiens à ce que ce classement soit le plus authentique et exhaustif possible. Dans un souci d’objectivité, vos contributions seront miennes.

Marketing

Comme un air de Fête Foraine au Westin-Paris Vendôme

27 juillet 2015

Situé à quelques pas de la Fête des Tuileries, l’hôtel The Westin Paris Vendôme a installé, pour l’été, la Fête Foraine au cœur de sa terrasse.

Y aurait-il alors deux événements similaires très proches l’un de l’autre ? Deux univers identiques où sensations fortes et animations bruyantes cohabiteraient ? Pas réellement…

Le luxueux hôtel de la rue Castiglione a en réalité revisité la notion de foire, la rendant plus calme et reposante.

Tous censurés, les flat-rides, les trains fantômes, les saltimbanques laissent place à une ambiance douce et chic où petits et grands se retrouvent autour de cocktails sucrés, de châteaux de bonbons et d’appétissants gâteaux.

Néanmoins, de fête foraine un lieu est qualifié s’il plonge les hommes dans un monde étrange et féérique, enfantin et coloré ! Jugerez-vous donc que l’esprit enfantin de la Fête Foraine est bel et bien présent à la Terrasse du Westin-Paris Vendôme ?

 

 

Les Animations Enfantines

Arrivée sur la Terrasse de l’hôtel The Westin Paris Vendôme, la première chose que j’ai aperçue n’a été autre que la petite fontaine dans laquelle nagent des canards à pêcher !
Derrière celle-ci, un studio photo a été installé pour permettre à tous de garder un souvenir du moment passé dans cette cour intérieure.

 

 

Les Gourmandises Colorées

Le Chef Pâtissier Ken Thomas a inventé de nombreuses gourmandises originales comme le fraisier aux bonbons, le cupcake au pop-corn, l’éclair aux chouchous…

Le Chef Barman Philippe Guidi dévoile des cocktails hauts en couleurs tel que la Grande Roue (aux saveurs de bubble gum, ginger ale et citron) ou encore le Chamboule-Tout (milshake à base de pomme d’amour, glace vanille, miel, lait, noix de pécan caramélisées).

Le Chef Gilles Grasteau a confectionné une carte atypique avec des Snacks Pop à découvrir les samedi et dimanche midis :

  • Snack Pop froid : Pop tomates, foie gras d’amour, poulet laqué et légumes croquants
  • Snack Pop chaud : Mini hotdog, mini panini et mini cheeseburger
  • Snack Pop sucré : Sucettes, guimauve, beignets au sucre, gaufres, coulis de chocolat

 

 

Pour plus de précisions concernant les douceurs servies à la Terrasse, cliquer ici : Menu Fete Foraine !
Pour les intéressés, sachez que la Terrasse Fête Foraine est ouverte dès aujourd’hui et ce jusqu’à la fin de l’été !

Luxe

Le diamant par excellence de la Maison Messika

23 janvier 2014

Ursofrench a récemment eu le plaisir d’être accueilli au sein du nouveau flagship Messika. Situé sur la célèbre rue Saint Honoré à Paris, la maison de haute joaillerie caractérise à elle seule l’élégance, le luxe et le raffinement.

Valérie Messika est passionnée depuis toujours par les diamants grâce à son père travaillant déjà dans le secteur. C’est alors tout naturellement qu’elle choisit le diamant pour en faire son coeur de métier.

Chaque diamant est mis en avant dans ses créations, et est placé au coeur de son processus de création, recherchant avant tout l’esthétisme et l’excellence.

 

 

Si Messika est une maison de joaillerie, elle ne s’arrête pas à cette nomination et crée également des pièces sur-mesures constituées de diamants de couleurs rares ou de dizaines – voir plus – de carats, se plaçant ainsi sur le secteur de la haute joaillerie.

A l’occasion de cette rencontre avec les personnes qui participent quotidiennement au développement de la marque, nous avons pu découvrir la collection de joaillerie et de haute joaillerie.

En effet, la maison Messika possède une large gamme de pièces. De «Butterfly» assez classique, en passant par «Spiky» un brin audacieux qui allie le métal et le diamant, à «Eden» qui présente des arabesques soignées, ces différentes collections peuvent correspondre à tous les goûts.

 

 

L’innovation et la créativité sont également représentées par la collection «Move» où trois diamants mobiles sont emprisonnés dans une cage en or, mais aussi par la collection «Skinny» où les fils de diamants sont élastiques grâce à la présence de nano ressorts. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir tordre un bracelet serti de diamants, le tout sans le casser ?

 

 

Une coiffeuse Sisley est également mise à disposition des clientes, qui peuvent y faire leurs retouches beautés avec les produits de la marque. La présence de la marque Sisley dans le flagship Messika apparaît comme un partenariat naturel pour les deux marques, qui partagent des valeurs communes comme la culture familiale, l’appartenance française, ou bien l’expertise.

 

 

Avec des gammes de prix débutant à partir 600€, Messika se place comme une maison de joaillerie de qualité, à des prix plus ou moins abordables selon les pièces.

L’accessibilité de la maison Messika réside également dans l’accueil chaleureux et sympathique qui vous sera réservé dès que vous franchirez les portes de la boutique !

Luxe

Les dinosaures envahissent les vitrines de Louis Vuitton

21 juin 2013

Depuis la semaine dernière, les fossiles des espèces animales les plus colossales et les plus fascinantes s’invitent dans les vitrines de la maison Louis Vuitton située sur les Champs Elysées. Une mise en scène grandiose à la fois onirique et surréaliste.

 

 

Pour la nouvelle scénographie de ses vitrines, Louis Vuitton a vu les choses en grand. Puisant son inspiration au Muséum d’histoire naturelle du Jardin des Plantes à Paris, la maison ressuscite les squelettes de mastodontes préhistoriques, irrémédiablement espèces animales les plus fascinantes que la terre ait portées. Laqués d’une lumineuse teinte or pâle et posés sur un socle en bois couleur chêne à l’image de leurs homologues dans les musées, ils côtoient les mannequins et se livrent rapidement à de malicieux échanges.

Au total sept dinosaures, dont le dimétrodon, le plus vieux spécimen de la sélection, datant de 290 millions d’années (rien que ça…), présentent des produits Louis Vuitton. Faisant ainsi la part belle aux sacs Icônes de la collection Automne/Hiver (les modèles Speedy, Sofia Coppola, Alma et Noé), ainsi qu’à la pré-collection Automne 2013.

 

 

Et puisque le moindre détail compte, la célèbre maison de luxe a également détourné la signalétique du Muséum. Les plaques descriptives qui habituellement offrent aux visiteurs des renseignements sur les différentes espèces animales exposées, ont été repensées et désignent maintenant le type et la spécificité de chaque sac.

Audacieusement orchestrées et aménagées, ces vitrines offrent aux passants, un fabuleux voyage dans le temps, une leçon d’histoire naturelle à couper le souffle, de quoi ravir les fans de la maison et de Jurassic Park.

Luxe

Goyard entre dans l’ère du digital

22 novembre 2012

Fondée en 1792, la maison de luxe Goyard est considérée comme étant le plus ancien malletier parisien, devançant ainsi chronologiquement Louis Vuitton et Moynat. Cette maison confidentielle dispose d’une prestigieuse clientèle allant de Picasso à Jacques Cartier, Coco Chanel ou encore Karl Lagerfeld .

Bien que cette discrète maison de luxe dispose d’un rayonnement de prestige, elle communique cependant très peu sur son histoire et ses produits. Le luxe discret n’est-il-pas le vrai luxe, me direz-vous ?

Pourtant, Goyard a décidé de se lancer dans l’aventure digitale mais de manière soutenue. Je m’explique.

En effet, il y a peu, la maison de luxe a créé l’événement en diffusant un très beau film publicitaire, son tout premier, intitulé « Le rendez-vous« .

Réalisé par Samuel Rixon et Raphaël Hache pour le compte de l’agence Addiction Agency, le film est une invitation à découvrir la maison et son savoir-faire. Plutôt intimiste et placé sous le signe de la discrétion, le film ne comporte pas d’égérie puisqu’ici c’est le savoir-faire qui prime.

Dans un décor parisien baigné de lumière, nous découvrons simultanément les différentes facettes de Goyard, de la confection jusqu’à la mise en vitine, ainsi que le charme intemporel de la femme Goyard. Une franche réussite, ce charmant bout d’éternité se lit comme une danse légère en hommage à l’artisanat qui caractérise la maison mais surtout à son imparable raffinement.

 

 

Goyard réalise un grand pas dans l’ère numérique puisque parallèlement, son nouveau site internet qui a subi un énorme lifting, a été mis en ligne au même moment.

Cette discrétion, si chère à la maison Goyard, s’est également faite ressentir au travers de la très faible communication autour de l’opération digitale.

Une belle réussite au service du storytelling.