Lifestyle

Le #Bouillant Peacock Society

16 juillet 2014

Ursofrench vous fait un petit compte rendu du festival Peacock Society qui a eu lieu les nuits du 11 et 12 juillet.

Direction le château de Vincennes, au Parc floral plus précisément pour 2 nuits (et matins) de folies.

Au programme pour la soirée d’ouverture : Darkside, Ron Morelli, Omar S et Kerri Chandler ont enflamé le dancefloor pour les amoureux d’électro.

the-peacock-society-richard-hawtin

p2

La deuxième nuit fut encore plus bouillante avec Paul Kalbrenner, Brodinski et Agoria.

Ce festival regorgeait d’artistes mais aussi de surprises !10 food trucks étaient présents pour se régaler, des stands « drinks » à tous les coins, des espaces chill avec hammacs et transats pour se reposer entre deux sets, des toilettes à perte de vue pour éviter les attentes pipi interminables, des maquilleurs et tatoueurs… Le festival avait également mis en place un partenariat avec Uber pour rentrer sereinement chez soi.

Peacocok-é peacock-55

Le festival accueillait également le street-artist JR pour tirer le portrait des festivaliers et les coller sur le mur de la warehouse.

La deuxième édition s’est achevée dimanche par la Block Party Open Air sur la terrasse du Wanderlust. Pour les plus tenaces, le Showcase organisait également une soirée The Peacock Society Bouillant Party.

Tous les éléments étaient réunis pour se dépenser jusqu’au petit matin, une bière Heineken à la main, grâce au partenariat avec la marque qui était présente sur de nombreux festivals cet été.

En effet, la GreenRoomSession a fait un carton notamment sur WeLoveGreen, Solidays et Mainsquare. Une communication bien dirigée avec un staff plus que #bouillant !

peacock-society-festival-green-room-session

We Love Art etSavoir-Faire avaient rassemblé près de 23 000 personnes lors de l’édition 2013. Un succès renouvelé en 2014 avec une deuxième édition du Peacock Society qui a affiché complet en peu de temps. 

Plus besoin de se rendre à Londres, Berlin ou New-York pour avoir du bon son. Paris a retrouvé sa place de choix sur la carte des musiques électro.

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply