Vins & Spiritueux

La maison Pernod-Ricard à l’honneur lors de la FIAC !

26 octobre 2015

La 42ème Foire Internationale d’Art Contemporain qui investit le Grand Palais du 22 au 25 octobre, a accueilli le Lounge VIP Henri-Louis Pernod mais également un bar à champagne Perrier-Jouët !

 

fiac-2015

 

Après avoir déambulé pendant des heures à travers le dédale de la FIAC, quoi de mieux que de se ressourcer avec un cocktails ou une coupe de champagne dans l’écrin proposé par la maison Pernod-Ricard ?

 

pernod2

 

Un premier espace, conçu par l’agence Crazybaby, retrace l’héritage et le savoir faire du groupe, revisitant ainsi son esprit authentique en insufflant un twist de design « néo-industriel ».

L’écrin, au coeur du Grand Palais, accueille la crème de l’art contemporain international pour découvrir les nouveaux cocktails créatifs imaginés par Eric Fossard du Bar Le Coq.

 

Cocktail Suzetache

 

Un bar central en zinc dévoile une constellation d’étoiles anisées en clin d’oeil aux cocktails signatures de ce lounge exclusif. Ici, les apéritifs à la Française du Groupe Pernod-Ricard sont retravaillés pour donner forme à de succulents cocktails.

Babyfoots, tables bistrots, tout est fait pour rendre l’espace convivial !

Et parce que le champagne rime avec tradition française, un bar à champagne Perrier-Jouët à été installé sous une des belles nefs du Grand Palais. Depuis la fondation de la Maison en 1811, l’art fait partie intégrante de l’histoire de Perrier-Jouët.

 

enchanting-tree1

 

Exprimé à travers de nombreuses collaborations artistiques – d’Émile Gallé, qui dessina en 1902 les anémones qui ornent le flacon de la prestigieuse cuvée Belle Epoque, au duo de designers mischer’traxler en passant par l’artiste Vik Muniz – l’art se manifeste également dans la création des champagnes, du travail de la vigne au vieillissement en cave, sans oublier l’assemblage.

Inspiré par la métamorphose des vignes au fil des saisons, Tord Boontje a créé un arbre singulier où un entrelacs de tiges, de pétales et de boutons de fleurs joue dans la lumière du printemps. Grandeur nature ou en format de table, cet « Arbre à flûtes » célèbre l’anémone, si chère à la Maison Perrier-Jouët.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply