Browsing Category

Destinations

Aérien, Destinations, Jordanie, Moyen-Orient

Une escapade à Amman : 5 lieux à ne pas rater

29 mars 2020

Capitale et porte d’entrée de la Jordanie, Amman s’étend sur sept collines.

Pleine de vie, Amman est assez unique, attachante et riche culturellement parlant. La ville combine aussi bien des quartiers modernes que traditionnels où se trouvent la plupart des sites touristiques. La majorité des maisons se ressemblent, beiges avec des carrés réguliers et elles côtoient parfois des bâtiments plus modernes.

 

 

Amman, une capitale qui mérite toute votre attention

 

 

Les ruelles et les souks grouillent de vie, on entend régulièrement l’appel à la prière qui couvre difficilement le bruit des klaxons. Notez bien que la ville est absolument gigantesque et les escaliers interminables : pensez à bien reposer vos mollets !

 

 

Pleine de contrastes, Amman ne se cantonne pas qu’à quelques monuments historiques, c’est bien plus. Et je vais vous le prouver à travers 5 incontournables !

 

Monter les marches de l’amphithéâtre romain

 

Construit sous le règne d’Antonius Pius, l’amphithéâtre romain se trouve en plein cœur du centre-ville d’Amman. Une fois tout en haut – après une montée plutôt raide – on en prend plein la vue.

 

 

 

 

Doté de 6 000 places, le lieu est aujourd’hui utilisé pour accueillir des concerts populaires et autres événements culturels. Je vous recommande de le visiter en matinée avant la chaleur étouffante.

 

Admirer la mosquée Abdallah

 

Impressionnante par ses dimensions et son incroyable dôme en mosaïque bleue de 35 mètres de diamètre, la mosquée Abdallah est une l’une des rares mosquées accessible aux non-musulmans. Construite en mémoire du premier souverain du pays, elle peut accueillir plus de 7 000 fidèles et reste l’une des plus grandes du Moyen-Orient.

 

 

 

 

 

 

Contrairement à l’amphithéâtre ou la citadelle, la mosquée se trouve près du quartier d’affaires d’Amman. Avant d’y pénétrez, n’oubliez de vous déchausser !

 

Flâner dans le quartier de Jabal

Jabal Amman est certainement le plus cool d’Amman ! Du théâtre romain, il vous faudra remonter vers les quartiers anciens du centre-ville pour vous y rendre.

 

 

 

 

 

Pour le déjeuner, foncez chez Hashem – où, parfois le roi en personne vient y manger – pour faire le plein de houmous, falafels et pain pita. Pour le dessert, impossible de manquer Habiba Sweets et ses délicieux kunefe.

 

 

 

Ensuite, partez flâner sur la rue pavée de Rainbow Street, bourrée de cafés, restaurants et autres galeries d’art.

 

 

 

 

 

Si vous cherchez un endroit pour admirer le coucher de soleil, rendez-vous sur la terrasse du Cantaloupe Gastro Pub afin de voir le soleil terminer sa course derrières les collines d’Amman.

 

 

 

 

Découvrir la citadelle Jabal al-Qal’a

La citadelle est un excellent point de départ pour découvrir Amman ! Pour y accéder, il faut grimper sur les hauteurs de la ville. De la haut, on prend pleinement conscience de l’ampleur de la capitale grâce au panorama à 360°.

 

 

 

 

 

Occupée par les Romains et les Byzantins, la citadelle est l’un des plus anciens lieux habités au monde.

 

 

 

 

 

Sur place, ne manquez pas le Temple d’Hercule – construit sous Marc-Aurèle – l’église byzantine et le palais des Omeyyades.

 

Farniente sur les toits d’Amman

Amman, c’est aussi une myriade de superbes hôtels dotés de superbes rooftop avec terrasse.

De mon côté, j’ai pu tester le W Amman, un superbe hôtel design avec des chambres très spacieuses, une piscine magnifique et une piste d’hélicoptère au sommet ! Implanté en plein coeur du quartier moderne d’Amman, c’est le spot parfait pour vos nuitées.

 

 

 

 

 

 

 

J’ai également pu me baigner à la piscine de l’hôtel The House Boutique Suites, un très bel hôtel situé non loin du centre ville et abritant l’excellent restaurant Um Khalil.

 

 

 

 

Extrêmement accueillante, Amman mérite pleinement un arrêt au stand lors de votre passage en Jordanie. Certes, ce n’est pas Petra mais les sites historiques de manquent pas et il serait bien dommage de faire une croix sur la capitale Jordanienne.

Destinations, Émirats arabes unis, Moyen-Orient

10 bonnes raisons de se rendre à Abu Dhabi

28 mars 2020

Capitale des Emirats Arabes Unis, Abu Dhabi est en passe de faire de l’ombre à sa voisine, Dubai.

Située à 2 heures de route de Dubai, Abu Dhabi c’est aussi le nom d’un des sept émirats qui composent le pays. Et c’est le plus riche de tous ! Après la découverte de pétrole et de gaz naturel dans son sol, cet ancien village de pêcheurs de perles est devenu une ville ultra-moderne, hérissée de gratte-ciels. Et si Abu Dhabi s’est développée aussi rapidement, c’est en grande partie grâce au cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, dont vous verrez le portrait absolument partout.

 

 

Bouillonnante d’énergie, de culture et d’idées, la capitale attire moins l’attention que sa voisine et ne lui ressemble que superficiellement. Cette dernière a plutôt mis l’accent sur les arts, la préservation du patrimoine culturel et le respect des traditions.

Construite sur un archipel de 200 îles, Abu Dhabi n’a plus rien à envier à la mégalopole de Dubai et je vais vous le démontrer à travers 10 bonnes raisons.

 

 

Avant toute chose, sachez que – contrairement à Dubaï – Abu Dhabi n’a pas de métro. Pour vous déplacer il vous faudra soit marcher pour les courtes distances ou alors opter pour le taxi !

 

1/ Visiter l’incontournable Louvre Abu Dhabi

Ouvert en 2017, le Louvre d’Abu Dhabi présente un intérêt à 2 niveaux. Cette antenne du célèbre musée français est tout d’abord une prouesse architecturale incroyable mais c’est aussi une réussite niveau musée avec plus de 600 oeuvres à découvrir !

 

 

Avec son immense dôme de plusieurs couches de bétons, troués pour laisser passer la lumière, l’ensemble est éclatant et paraît inondé de rayons du soleil. Vue de loin, la structure apparaît comme flottant sur les eaux turquoises de la mer. Une architecture rendue possible grâce au célèbre architecte français Jean Nouvel.

 

 

En quelques chiffres, le Louvre Abu Dhabi c’est 97 000 mètres carrés, une coupole de 180 mètres de diamètre et un poids avoisinant celui de la Tour Eiffel ! Sachez qu’à lui seul, le musée a fait grimper la fréquentation touristique française d’Abu Dhabi de près de 25% !

 

 

 

Le Louvre Abu Dhabi est devenu l’endroit immanquable de la capitale émiratie

 

 

 

Toutes les facettes des cultures du monde sont représentées et ce condensé permet au visiteur de passer des arts primitifs à l’art contemporain en quelques heures. Ce voyage dans le temps est rendu également possible grâce à l’aménagement parfait des différentes pièces que l’on franchi sans difficulté même en cas de grande affluence.

 

 

 

 

 

 

Située sur l’île de Saadiyat, le musée est situé à une dizaine de kilomètres du centre ville d’Abu Dhabi.

 

2/ Un bond dans le passé au Qasr Al Hosn

Situé en plein coeur d’Abu Dhabi, le Qasr Al Hosn est l’un des plus anciens édifices de la ville.

 

 

 

 

Sa construction remonte à la fin du XVIIIe siècle et il trouve aujourd’hui sa place parmi de haut buildings modernes. On ne peut pas le manquer puisqu’il contraste énormément avec les rues larges habituellement bordées de grands immeubles !

 

 

 

 

Aujourd’hui, le “Fort Blanc” fait office de musée retraçant l’histoire de la ville et comment elle est s’est modernisée en si peu de temps. On peut également y voir un musée d’objets traditionnels et de photographies historiques. Historiquement résidence pour la famille royale, la cour du vieux fort est également à voir pour mesurer la beauté des lieux.

 

3/ Faire du shopping dans les souks

Pour s’imprégner au mieux de la tradition locale, je vous recommande d’aller faire un tour dans les nombreux souks de la ville. Quoi qu’un peu excentré du centre ville, le vieux souk, le souk aux tapis, aux animaux et aux plantes méritent grandement votre attention. Tout y est évidemment à marchander.

 

 

 

 

 

 

 

Peu de touristes s’y rendent mais ces marchés sont vraiment authentiques et ils seront peut-être l’occasion pour vous de repartir avec des souvenirs bon marchés.

 

4/ Se ballader sur la Corniche

S’étirant sur plus de six kilomètres, la Corniche d’Abu Dhabi est l’endroit idéal pour une balade en fin de journée lorsque le soleil diminue d’intensité. Depuis cette dernière, on peut facilement admirer les plus grands gratte-ciels de la capitale. Et même voir les nombreuses illuminations le soir venu.

 

 

 

 

 

 

 

Bordée de plages, de jardins et parfois de restaurants, la Corniche est le lieu parfait pour prendre le pouls de la ville !

 

5/ Se baigner à la plage de Saadiyat

A ce qu’il parait, les plus belles plages du pays se trouvent à Abu Dhabi. Et je peux vous assurer que c’est bien le cas ! Constituée de 200 îles, Abu Dhabi concentre de nombreuses plages dont celle de Saadiyat, assurément l’une des plus belles.

Horizon dégagé, plage de sable blanc, environnement préservé et eau cristalline, la plage de Saadiyat – longue de 8 kilomètres – n’a rien à envier aux Caraïbes !

 

 

 

Abu Dhabi mérite bien plus qu’une simple excursion à la journée depuis Dubaï

 

 

 

Certains pans de la plage ont même été aménagés avec la possibilité de louer des transats, des serviettes et même des casiers. Pas de stress s’y l’on est couvert de sel à la fin de la journée, des douches ont été prévues à cet effet.

 

 

 

Pour le déjeuner, n’hésitez pas à vous rendre au Saadiyat Beach Club, histoire de profiter de la piscine à débordement avec vue sur la mer.

 

 

 

 

Les autres plages de la capitale émiratie sont rassemblées le long de la corniche de la ville mais l’environnement – très urbain – est moins propice au calme.

 

6/ S’émerveiller au Qasr Al Watan

Depuis peu, le “palais de la Nation” est ouvert aux visiteurs. En entrant dans l’enceinte principale, le dôme central est assez incroyable avec un diamètre de 37 mètres ! L’extérieur est très photogénique, on peut passer du temps à en capturer chaque détail, tout en essayant de trouver de belle symétries.

 

 

 

 

 

 

 

Le Qasr Al Watan se divise ensuite en plusieurs zone qu’il faut prendre le temps d’explorer. Une salle est particulièrement intéressante, celle où se trouve la collection de cadeaux présidentiels. Parmi ces cadeaux, on trouve par exemple une armure de Samouraï par le Japon, un vase phénicien ou encore un rifle offert par le Koweït.

 

7/ Séjourner / contempler des hôtels luxueux

Toutes les grandes chaines internationales hôtelières de luxe sont évidemment représentées à Abu Dhabi. Mais certains hôtels sortent particulièrement du lot !

 

 

Pour ma part, j’ai pu séjourner à l’Andaz Capital Gate, une tour haute de 160 mètres. Avec une inclinaison de 18 degrés (quatre fois plus que la tour de Pise), cet immeuble est devenu la construction la plus penchée du monde. La piscine extérieure suspendue est plutôt canon et le petit déjeuner est incroyablement bon !

 

 

 

 

Si vous passez non loin de l’iconique Emirates Palace – autoproclamé établissement 7 étoiles – je vous recommande d’y faire un tour, la visite vaut son pesant d’or. En quelques chiffres, l’Emirates Palace c’est 100 ascenseurs, 114 dômes feuilletés d’or et plus de 1000 lustres. Certes, c’est un peu chargé mais la décoration des différents hall mérite toute votre attention.

 

 

 

 

 

8/ S’échapper sur une île paradisiaque

Située à 1/4 d’heure d’Abu Dhabi – au large de Saadiyat – l’île de Zaya Nurai est un petit paradis.

Bien qu’elle soit privée et exclusivement réservé à la clientèle de l’hôtel du même nom, on peut s’y rendre à la journée pour un moment de farniente et de détente.

 

 

 

 

En un clin d’oeil, on a (presque) l’impression d’être aux Maldives

 

 

 

 

L’île met à la disposition de tout les visiteurs des paddles ou autres kayaks pour y découvrir la limpidité de l’eau du Golfe persique. Pour le déjeuner, je vous recommande le Smokin Pineapple et sa très belle décoration bohème.

 

 

 

 

 

 

Hamac et balançoires dans l’eau, piscines à débordement, sable blanc, eaux cristallines… l’île est surtout connue pour son ambiance calme et reposante. Restez-y pour le coucher de soleil et offrez-vous un narguilé local ! Sachez que le bikini y est également autorisé.

 

9/ S’offrir une excursion dans le désert

Lorsque l’on quitte Abu Dhabi, on constate rapidement que le désert entoure littéralement la ville.

Depuis votre hôtel, prenez un 4×4 qui vous emmènera vers Al Khatim. La route qui y mène est assez courte et on se laisse bercer par le ronronnement du tout-terrain avec en fond de toile, les dunes apparaissant à l’horizon.

 

 

 

 

 

 

Une matinée suffit à l’exploration de ce désert

 

 

 

 

 

 

Premier arrêt dans une ferme de dromadaire puis le 4×4 fonce à toute allure dans les dune de sable pour l’activité “sensations fortes” de la matinée : le Dune Bashing. Petit conseil, n’oubliez pas de fermer vos fenêtres !

 

 

Ensuite, on enchaine avec du sandboard (surf sur sable) et une promenade à dos de dromadaire. Pas de repos pour les braves !

 

10/ Admirer l’incroyable mosquée Sheikh Zayed

Impossible de rester insensible lorsque l’on visite la mosquée Sheikh Zayed. C’est le symbole d’Abu Dhabi et son entrée est totalement gratuite, raison de plus pour venir l’admirer.

Plus grande mosquée des Emirats Arabes Unis, sa construction aura duré près de 12 ans et elle peut accueillir près de 40 000 fidèles. D’autres chiffres donnent également le tournis : son lustre – incrusté de bijoux – de 10 mètres de diamètre et son tapis persan tissé à la main de près de 5 600 mètres carrés.

 

 

 

 

 

 

On a l’impression d’être au palais des mille et une nuits

 

 

 

 

 

 

Lorsque l’on arrive face à elle, on reste littéralement sans voix face à la beauté majestueuse de ce monument. La blancheur de son marbre est lumineuse, ses symétries incroyables et les détails sur les colonnes somptueux : tout coïncide à rendre le lieu magique.

 

 

En conclusion, avec ses belles plages, son souk, ses nombreux musées et mosquées, Abu Dhabi s’est développée de manière exponentielle ces dernières années et n’a plus rien à envier à son emblématique grande soeur. C’est la destination parfaite pour une petite escapade dans le Golfe Persique !

Destinations, Europe, Portugal

6 bonnes raisons de découvrir Lisbonne

26 mars 2020

Destination en vogue, Lisbonne possède pas mal d’atouts pour vous convaincre : richesse culturelle, météo clémente (300 jours d’ensoleillement par an), gastronomie excellente, prix attractifs, rooftop en tout genre, architecture et histoire foisonnante… c’est une destination parfaite pour un city break de quelques jours.

Ville à taille humaine, on peut y marcher pendant des heures tant les lieux d’intérêts y sont nombreux.

 

 

Pour une capitale Européenne, on s’en sort bien niveau budget

 

 

Située à l’embouchure du Tage, la ville aux sept collines a été le point de départ des grandes expéditions maritimes du XVe et XVIe siècles. Vous l’aurez compris, la capitale du Portugal possède une histoire riche avec un patrimoine et des quartiers incroyables : impossible de s’y ennuyer !

Chaque quartier de Lisbonne possède une identité et une ambiance qui lui est propre.

Et pour vous permettre de planifier au mieux votre escapade lisboète, je vous ai préparé un petit carnet de voyage avec les quartiers à ne pas manquer et les incontournables.

 

 

Dernière chose – à votre arrivée – prenez la Lisboa Card qui est disponible à l’office de tourisme au niveau des arrivées de l’aéroport. Cette carte vous permet de prendre les transports en commun en illimité (bus, métro, tram) et d’accéder à des dizaines de musées et d’attractions en évitant les files d’attente. Disponible en format 24h, 48h ou 72h, elle sera votre alliée favorite pendant votre escapade à Lisbonne.

Allez, on boucle sa valise et on prend des notes !

 

1/ Le Chiado et la Baixa

Baixa et Chiado sont deux quartiers indissociables de Lisbonne. Situés au coeur de la ville, ces quartiers sont assez réputés pour ses petites rues, ses artistes de rues, ses façades d’immeubles tapissées d’azulejos et ses nombreux commerces.

 

 

Je vous conseille de démarrer la visite par le quartier du Baixa, qui veut dire “bas” en Portugais.

Passez l’imposant arc de triomphe – de la rue Augusta – et vous tomberez sur la Place du Commerce, une magnifique place jaune chargée d’histoire. Belle et vaste, elle tient son nom du fait que de nombreuses marchandises arrivaient par bateau et étaient déchargées directement sur cette place pour y être vendues. Au centre, vous y trouverez une statue qui représente le roi Joseph 1er, qui a notamment pris part à la reconstruction de Lisbonne après le terrible tremblement de terre de 1755.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, remontez le quartier pour tomber sur l’ascenseur de Santa Justa, l’une des attractions incontournables de Lisbonne. Cette structure domine la ville et offre un beau point de vue sur Lisbonne, le quartier de l’Alfama et le Tage. Construit à la base pour les locaux, c’est devenu une attraction très populaire. Un conseil, venez tôt pour éviter les heures de pointe !

 

 

 

Après cette montée au sommet, continuez votre balade jusqu’au Chiado pour visiter le Convento do Carmo, l’un des principaux témoignages du tremblement de terre de 1755. Les ruines de ce couvent – construit en 1389 –  restent très belles. Prenez 20 minutes pour admirer les jeux d’ombre et de lumière interprétés par la vieille pierre et le ciel lisboète.

 

 

 

 

 

 

2/ Le Bairro Alto

Pour grimper jusqu’au Bairro Alto – littéralement le “quartier haut” – vous pouvez emprunter le fameux funiculaire Da Bica, l’un des plus photogénique de la ville. Il vous permettra aussi de préserver vos jambes pour la suite du séjour !

 

 

Petites rues, boutiques locales, cafés branchés : on trouve de tout dans le Bairro Alto. C’est également le meilleur quartier pour s’imprégner de la culture nocturne portugaise !

 

 

 

 

Le soir tombant, ne manquez pas de déambuler lorsque les artères s’animent et allez prendre un verre dans l’un des innombrables bars que compte le quartier. En parlant d’établissement nocturne, offrez-vous un gin tonic au Pensão Amor, un établissement réputé où différents spectacles – qu’ils soient burlesques, concerts de jazz ou DJ – prennent place chaque soir.

 

 

Avant d’y passer une soirée, je vous recommande également de vous rendre au Park Bar pour admirer le coucher de soleil ! Si vous cherchez un spot avec vue, un beau rooftop pour siroter un verre et profiter d’une vue imprenable sur la ville, foncez-y !

 

 

 

 

 

 

L’adresse est plutôt secrète puisque même avec sa localisation exacte, on galère toujours à trouver l’entrée. Bien gardée des Lisboètes et perché sur le toit d’un parking, la vue du soleil rougeoyant avec en fond de toile le Pont du 25 Avril reste un must-do lors d’un week-end à Lisbonne. Comme pour beaucoup de lieux cool à Lisbonne, pensez à venir tôt pour trouver une place acceptable !

 

3/ L’Alfama

Le quartier de l’Alfama est certainement mon quartier favori à Lisbonne. En même temps, c’est le plus vieux quartier de la ville où l’on retrouve bon nombre de monuments historiques et de points de vue. On s’y sent comme dans un village !

Perdez-vous dans ce dédale de petites ruelles, avec le linge qui sèche aux fenêtres, les couleurs pastel et les azulejos qui ornent les murs.

 

 

 

 

Pour vous y rendre, prenez le vieux tramway n°28 qui traverse plusieurs quartiers de la ville. Ce dernier est resté le même depuis le début du XXème siècle. Monter dans un ces wagons est un vrai voyage dans le temps !

Leur aspect rétro est devenu une véritable attraction qui permet de visiter Lisbonne de manière pittoresque. Virages très serrés, pentes abruptes, même dans les ruelles les plus étroites, le tram n°28 ne s’arrête jamais. Gratuit pour les détenteurs de la Lisboa Card, vous pourrez le prendre au niveau de la Place du Commerce.

 

 

 

 

 

 

Du tram, on aperçoit notamment la Cathédrale et l’église de Saint-Antoine.

Pour les sportifs, vous pouvez également visiter ce quartier en grimpant à pied. Point positif, il est en grande partie piéton, ce qui le rend agréable à la marche.

 

 

Les points de vue sur Lisbonne, ce n’est pas ce qui manque !

 

 

Centre historique de la ville, l’Alfama offre également de nombreux points de vue. Le premier – le Miradouro de Santa Lucia – offre une vue magnifique sur les toits de Lisbonne ainsi que sur le Tage. Sur la même place, ne manquez pas d’observer les beaux azulejos qui ornent la façade de l’église.

Un peu plus haut, rendez-vous au Miradouro das Portas do Sol pour changer de point de vue. De ce mirador, on prend conscience du labyrinthe de ruelles que représente le quartier de l’Alfama.

 

 

 

 

Si vous souhaitez prendre un verre dans le quartier, histoire de reposer vos mollets, je vous conseille de faire un stop au bar du Memmo Alfama, un superbe hôtel situé en plein coeur de l’Alfama. La terrasse en rooftop est à tomber et vous pourrez y boire un verre même si vous ne résidez pas à l’hôtel.

Les pieds dans l’eau de la piscine rouge de l’hôtel, une bière à la main, on profite de la vue sur les toits de Lisbonne.

 

 

Prenez également le temps de visiter le Château Saint-Georges, pour vous balader sur les remparts et observer Lisbonne sous différents angles. Construit au sommet de l’une des 7 collines de Lisbonne, c’est l’un des plus vieux monuments de Lisbonne.

 

 

 

 

 

 

En plus de son intérêt historique, le parc du château offre un beau panorama à 360° sur la ville.

 

4/ L’Alcântara

Situé tout près du pont du 25 Avril, ce quartier se situe à l’ouest du centre-ville de la capitale portugaise. L’atout n°1 de ce quartier c’est le LX Factory, une ancienne manufacture industrielle qui abrite désormais des boutiques de créateurs, des petits restaurants et des galeries d’artiste.

 

 

Une fois sur place, on a l’impression d’être dans un village bobo, qui dénote complètement avec le reste de la ville. La culture street-art et son ambiance bohème y règnent en maitres.

 

 

LX est le sigle pour Lisbonne

 

 

Ne loupez pas la bibliothèque Ler Devagar, située dans la rue principale. Installée dans une ancienne imprimerie, vous y trouverez le fameux vélo suspendu devant un double escalier et de nombreux livres.

 

 

 

 

Pour le reste, je vous invite à flâner dans les petites boutiques, toutes plus originales les unes que les autres. Pour finir, allez déjeuner ou prendre une bière au Village Underground, un enchevêtrement de conteneurs aux couleurs vives et de bus à impériale.

 

 

 

 

5/ Belém

Après avoir visité le centre de Lisbonne, prenez le tramway E15 au niveau de la grande Place du Commerce et partez à l’aventure du côté de Belém. Un peu excentré du centre de Lisbonne, Belém reste l’un des quartiers les plus touristiques de la ville. A lui seul, il concentre de nombreux sites immanquables.

 

 

1er arrêt immanquable, le Monastère des Hiéronymites, un bâtiment assez imposant qui est situé en plein coeur de Belém. D’une superficie totale de plus de 2 hectares, l’immense cloître de ce monastère se visite et on prend le temps d’admirer la finesse architecturale des arches.

 

 

 

 

 

 

A côté du monastère, vous pourrez acheter les fameux Pasteis de Belém, un incontournable de la gastronomie portugaise. La pastel de Nata est une pâtisserie typiquement locale qui  aurait été inventée du côté de Belém. C’est pourquoi vous pourrez y trouver la seule boutique qui possède la recette originale créée en 1837. Croyez-mois sur parole, vous ne le regretterez pas !

 

 

Si vous avez le temps et que vous appréciez l’art contemporain, prolongez votre visite de Belém au Musée Berardo, le musée culturel le plus visité de Lisbonne.

 

 

 

 

Ensuite, dirigez-vous le long du Tage pour y découvrir 3 autres monuments.

La Tour de Belém est l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale du Portugal. Construite au XVIe siècle pour préserver la ville des envahisseurs, elle se dresse au bord du rivage, les pieds dans l’eau. Inutile de la visiter de l’intérieur, la vue de l’extérieur suffit empilement.

 

 

 

Le long du Tage, vous verrez également le Padrão dos Descobrimentos, un monument qui rend hommage aux explorateurs portugais et au style architectural plutôt original.

 

 

 

 

Pour les plus courageux, vous pouvez prolonger votre balade le long du Tage en direction du quartier des Docks, en admirant le MAAT, un musée dédié à l’art, à l’architecture et à la technologie.

 

 

 

6/ L’Almada

Lisbonne ne se résume pas qu’à la rive nord. De l’autre côté du Tage, le mythique Cristo Rei de 110 mètres est le plus gros point d’intérêt. La meilleure vue sur le pont du 25 Avril se trouve également non loin de la statue du Christ. Ce pont – aux allures de San Francisco – est l’un des symboles de Lisbonne, il est impossible de le louper !

 

 

 

 

Pour vous y rendre, vous pouvez soit prendre le ferry à la Gare Maritime en direction de Cacilhas, soit prendre un taxi qui vous emmènera de l’autre côté du pont.

 

 

A quelques heures de vol de Paris – que ce soit entre amis ou en amoureux – Lisbonne est un incontournable pour ceux qui aiment découvrir de nouvelles cultures. En quête de dépaysement et de soleil ? Lisbonne sera votre prochain City break !

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme de Lisbonne

Amériques, Destinations, USA

3 jours à Miami : 5 incontournables à ne pas manquer

24 mars 2020

Miami ne se résume pas qu’à des pool party, du bling bling et des corps refaits. Alors bien sûr, la carte postale dit vrai mais derrière ces clichés, se cache une destination qui regorge de petites merveilles à découvrir.

Métropole multiculturelle, station balnéaire et climat tropical, Miami devrait aisément vous séduire.

 

 

Il n’y a pas que des cocotiers à Miami

 

 

Soleil éclatant, art contemporain, plages de sable fin et couleurs pastel : Miami, 2 jour d’arrêt ! Allez, suivez le guide.

 

1/ S’émerveiller sur Ocean Drive

Ocean Drive c’est l’image de Miami que vous avez sûrement en tête. Flashback dans les années 1930 : ici, chaque façade arbore des couleurs pastel et un néon. On se croirait vraiment dans le Miami des film et autres séries TV.

 

 

 

 

 

 

 

D’un côté, l’architecture Art Deco typique des 30’s accompagnée d’une animation vintage avec des voitures américaines des 50’s et de l’autre côté, une large esplanade de palmiers et de sentiers pour rejoindre l’océan.

 

 

 

 

 

 

 

Certaines bâtissent méritent un coup d’oeil plus poussé comme le Avalon au numéro 700 ou encore la villa Versace au 1116. Et sur cette superbe avenue, les façades déclinent toutes les gammes de pastels !

 

 

 

 

 

Des jeux de couleurs flashy

 

 

 

 

 

Et si vous en avez l’occasion, allez vous promener sur Ocean Drive la nuit. L’ambiance est tout autre avec les néons des hôtels et restaurants allumés. Ne loupez pas de passer devant le Colony ou encore le Crescent, qui sont particulièrement bien illuminés !

 

 

 

 

 

 

 

En revanche, je vous déconseille d’y déjeuner ou d’y diner, rien n’y est authentique. Allez plutôt chercher un établissement du côté de Española Way, comme le Moshi Moshi pour déguster d’excellents sushis ou encore le 11th Street Diner – situé sur Washington Avenue – pour un petit burger des familles.

 

2/ Se prélasser à South Beach

Sur Miami Beach, il est impossible de manquer l’immense plage et ses dizaines de cabanes de sauveteur.

 

 

Pour en profiter au mieux, je vous recommande d’accorder une matinée farniente à votre programme et de vous jeter à l’eau ! D’autant plus que la plage s’étend sur des kilomètres à Miami Beach, vous trouverez donc forcément votre petit coin de paradis. Et si vous souhaitez éviter le monde, je vous conseille de vous diriger vers South Beach, à l’extrémité sud de Miami Beach (entre la 1ère et 5ème rue).

 

 

 

 

 

 

 

Après la baignade, partez flâner sur la plage afin d’admirer les différentes cabanes de secouristes, toutes colorées et aux formes différentes. Très photogéniques, elles s’ancrent parfaitement dans le décors de Miami Beach, entre le sable blanc et les eaux turquoises !

 

 

 

 

Tellement américain, on ne s’en lasse pas…

 

 

 

 

Après la baignade, partez flâner sur la plage afin d’admirer les différentes cabanes de secouristes, toutes colorées et aux formes différentes. Très photogéniques, elles s’ancrent parfaitement dans le décors de Miami Beach, entre le sable blanc et les eaux turquoises !

 

3/ Du shopping sur Lincoln Road

Pour les accros au shopping, il faut se rendre à Lincoln Road sur Miami Beach.

 

 

 

 

 

 

Inspiré de Rodeo Drive (L.A.), c’est une sorte de centre commercial à ciel ouvert où l’on peut trouver un tas d’enseignes internationales. Parfait pour embellir votre garde-rode !

 

4/ En prendre plein la vue à Wynwood

Bon, on ne va pas se mentir, Wynwood c’est le district le plus branché de Miami. Situé à quelques blocs de Downtown , c’est l’un des quartiers les plus réputés au monde pour admirer du street-art !

 

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire – avant 2009 – Wynwood était un quartier peu recommandable qui s’est métamorphosé sous l’impulsion de Tony Goldman. Chaque année, la plupart des murs sont repeint en blanc pour que de nouveaux artistes réalisent des fresques.

 

 

 

 

 

 

Prévoyez du temps car le quartier est plutôt vaste (environ 40 blocks). Pour démarrer, dirigez-vous vers le Wynwood Walls, une sorte de musée à ciel ouvert où ont été réalisées de superbes oeuvres (OS Gemeos, Okudart, Vhils, Shepard Faire). S’il fait très chaud et que vous avez besoin de rafraichissement, je vous recommande Taiyaki NYC pour des glaces “kawaii” délicieuses !

 

 

 

 

 

 

Ensuite, baladez-vous dans les rues / parkings aux alentours pour observer les fresques colorées, l’architecture moderne de certains bâtiments et la foule branchée qui s’y promène. N’hésitez pas également à entrer dans les galeries d’art contemporain et les ateliers d’artistes pour y découvrir des pépites.

 

 

 

 

 

5/ Flâner au Design District

Après Wynwood, dirigez-vous vers le Miami Design District, un quartier dédié à la mode et au design. Amateur d’architecture ? Vous allez vous régaler ! Ici, vous trouverez plus de 130 galeries d’art, de nombreuses enseignes de luxe (haute couture, joaillerie et horlogerie) et des oeuvres d’art dans la rue.

 

 

 

 

 

 

C’est également dans ce quartier chic que se tient chaque année le fameux Art Basel Festival. N’hésitez pas à découvrir l’ensemble des 3 blocs pour admirer les nombreuses façades de boutiques – sur le plan architectural – et les formes / matériaux des bâtiments.

 

 

 

 

 

 

Enfin, n’oubliez pas de vous arrêter sur Palm Court pour faire le plein d’art contemporain.

Bonus track : admirer un sunset au 1 Hotel

Quoi de mieux qu’un coucher de soleil pour terminer la journée ? A Miami Beach, il y a pas mal de spots sympa pour apercevoir le soleil tomber derrière la skyline de Miami Downtown.

 

 

 

 

 

 

Mais si je devais vous conseiller un spot en particulier, je vous recommanderai le rooftop du 1 Hotel (situé au nord de Miami Beach) : une entrée sublime, une piscine bordée de palmiers, une vue sur toute la plage de South Beach et une carte de cocktails au top !

 

 

Pour celles et ceux qui auraient le vertige, pour pourrez également admirer le coucher de soleil depuis la plage ou bien Ocean Drive.

 

 

 

 

Vous l’aurez compris, 72h à Miami c’est relativement court mais cela vous permettra de découvrir l’essentiel et de vous faire plaisir !

Amériques, Bahamas, Destinations

6 bonnes raisons de s’envoler pour les Bahamas

18 mars 2020

Les Bahamas, un nom qui à lui seul évoque les longues plages de sables blanc, les îles à n’en plus finir, la mer turquoise…

Niché dans les Caraïbes – entre la Floride et Cuba – l’archipel des Bahamas s’articule autour de 700 îles et 2 000 îlots sur une zone du nord au sud de près de 1 200 km. Autant vous dire qu’il y a de quoi explorer, chaque île possédant son propre charme et ses propres trésors !

 

 

Cet ensemble corallien offre de belles plages paradisiaques, de superbes spots de snorkeling, des villages colorés, une cuisine authentique, une faune très variée, un climat tropical permanent et des eaux cristallines chauffées par le Gulf Stream. Pas mal, non ?

 

 

94% des plages aux Bahamas sont vierges

 

 

Vous rêvez de vous retrouver seul sur une plage paradisiaque et de vous baigner dans une mer bleu turquoise ? Et bien figurez-vous qu’aux Bahamas, c’est un rêve facile à réaliser !

Comme je vous disais, il y énormément d’îles aux Bahamas et mon choix s’est – rapidement – porté sur l’archipel des Exumas. Vous allez comprendre pourquoi !

Situés dans les chaînes des Bahamas, les îles Exumas comprennent plus de 365 îles, également appelées cayes. De quoi découvrir une île par jour le temps d’une année : ça serait un bon programme, non ?

 

 

Les Exumas, un avant-goût de paradis

 

 

Les Exumas abrite certains des plus beaux coins de paradis encore intacts des Caraïbes, beaucoup d’entre eux n’étant accessibles que par la mer. Et vous vous demandez maintenant, quelle île choisir ? Allez, prenez des notes, car il y a tout de même de nombreux spots incontournables aux Bahamas.

 

1/ Allan’s Cay

L’attraction d’Allan’s Cay c’est une petite colonie de plus de 700 iguanes endémiques. Grâce à l’absence de prédateurs, ils se sont développés et ils ont envahi les plages des alentours.

 

 

 

Ici, il y a bien plus d’iguanes que d’humains ou autres catamarans. A peine la serviette posée, qu’ils viennent la flairer et tenter de croquer le sac étanche.

 

 

 

Ne soyez pas effrayés par leur petite allure préhistorique puisqu’ils sont fort sympathiques et peu farouche ! Ils acceptent notre présence seulement en échange de feuilles de salade ou de raisin.

 

2/ Warderick Wells Cay

Imaginez un récif de corail intact peuplé d’une myriade de poissons : bienvenue à Warderick Wells Cay. C’est sur cette île que se trouve le Exuma Cays Land and Sea Park Center, pour ceux qui souhaiteraient se documenter sur la protection de la faune et de la flore du parc national. On peut aussi y admirer un squelette de baleine exposé sur la plage.

 

 

 

 

 

 

On démarre la visite de cette île par une petite randonnée à l’assaut du sommet le plus haut de l’île : Boo Boo Hill. Son nom viendrait du fait que les nuits de pleine lune, on entendrait les hurlements des défunts morts lors de naufrages dans la région. Warderick Wells était en effet une destination très prisée des pirates au XVIIIème siècle, époque où il devait y avoir de nombreuses épaves !

 

 

 

 

De la haut, on profite d’une vue exceptionnelle sur l’océan bleu et les îlots. On peut également observer les blow holes, des trous dans le sol projetant des jets d’eau de mer.

 

 

 

 

 

 

Quelques prises de drone plus tard, une rencontre avec le fond sous-marin s’impose. On y croise une tortue, des poissons tropicaux et quelques requins nourrices.

 

3/ Compass Cay

Située près de Staniel Cay, cette petite île privée héberge une charmante marina avec des compagnons particuliers mais plutôt sympathiques. Sur place, vous trouverez de nombreux requins nourrices – pas farouches – qui se laissent caresser. S’ils restent dans la zone, c’est que de nombreux pécheurs vident chaque jour des poissons, faisant de ce lieu un vrai garde-manger !

 

 

 

 

 

 

Même si certains font près de 2m30, on aime nager avec eux et les observer au fond de l’eau.

 

 

 

 

 

Et bien que de nombreux requins nourrices viennent régulièrement se balader autour de votre catamaran ou au cours d’une baignade, Compass Cay est devenu l’un des meilleurs spots pour les observer.

 

4/ Staniel Cay

Staniel Cay c’est un peu la “capitale” des Exumas. Ce charmant village avec maisons colorées sur pilotis est un véritable bijou cher au coeur des plaisanciers. Non seulement le Staniel Cay Yacht Club abrite une belle marina équipée, mais la côte est bordée de maisons aux couleurs pastel.

 

 

 

 

 

 

 

Sachez que vous pourrez louer des voiturettes de golf pour vos déplacements et réaliser un tour de l’île.

Ensuite, sur l’île de Big Major – surnommée Pig Island – un groupe de cochons nageurs vit là depuis décennies. Devenus la mascotte non-officielle des Exumas, ils se sont parfaitement adaptés à leur lieu de villégiature, attendant patiemment que les visiteurs de la journée viennent les admirer et les nourrir. Cette île offre un spectacle étrange où de petits cochons barbotent dans les eaux chaudes et limpides de la mer des Caraïbes.

 

 

 

 

 

Sachez que des locaux viennent régulièrement leur apporter de l’eau potable en quantité suffisante. Mais comment ces cochons sont arrivés sur l’île ? Certains avancent que des Bahaméens les ont déplacé sur cette île afin de nettoyer d’autres îles vouées à des complexes luxueux. Sauf que ces derniers se sont très bien adaptés et ont prospéré !

 

 

 

 

 

Enfin, le rendez-vous est donné à la grotte de Thunderball, une merveille de la nature à découvrir à la nage. Rendue célèbre avec le film de James Bond datant de 1965 – qui porte le même nom – cette grotte offre une superbe randonnée aquatique où de nombreux récifs coralliens et une abondante faune aquatique s’y trouve.

 

 

 

 

 

 

Des puits de lumière naturels laissent entrer les rayons du soleil qui plongent dans l’eau et vous permettent d’admirer toutes les nuances de couleurs. Un conseil : n’oubliez pas votre GoPro !

 

5/ Shroud Cay

Totalement désert, cet archipel possède une mangrove d’une grande richesse. Les criques isolées sont autant d’abris idylliques pour les conques, les langoustes et les tortues de mer parmi d’autres créatures sous-marines. On peut également y découvrir de nombreux ruisseaux et estuaires aux fonds sablonneux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lagon est d’une beauté époustouflante et les raies et petits requins nourrices accompagneront les baignades. A Shroud Cay, l’expression “seul au monde” prend tout son sens !

 

6/ Norman’s Cay

Au sud de Norman’s Cay, un immense lagon s’enfonce entre les deux bandes principales de l’île.

 

 

L’un des spots le plus intéressant reste l’épave d’avion – un DC3 – dont une partie affleure la surface de l’eau. Si l’érosion a eu raison de la queue de l’appareil, l’hélice du moteur est toujours en place et les coraux ont investi l’ensemble de la carlingue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Norman’s Cay est également connue comme étant l’ancienne propriété de Carlos Lehder, un baron de la drogue, membre du Cartel de Medellin, dirigé par Escobar. Entre 1978 et 1982, elle a servi de point de transit vers la Floride pour des tonnes de cocaïne acheminées depuis la Colombie à bord de petits avions.

 

 

En espérant que mon retour d’expérience vous aidera dans l’organisation de votre séjour aux Bahamas !

Destinations, Europe, France

Un week-end sportif et festif à Tignes

12 février 2020

Attention, cette lecture risque de vous mettre la neige à la bouche. Allez, suivez le guide !

 

 

Pour les amateurs de haute altitude, d’after-ski animé et de grand domaine skiable, Tignes est assurément un bon choix ! Et on ne va pas se mentir, Tignes est l’une des plus belles stations de ski en France.

Il faut savoir que Tignes s’étend sur 4 « quartiers » : le Val Claret, Le Lac, Tignes 1800 et les Brévières.

 

 

 

 

 

 

Côté logement, j’ai opté pour Tignes 1800. Ce petit village est un écrin préservé, loin de l’animation de ses voisines de Val Claret ou Le Lac. En son centre, trône l’église qui a été engloutie lors de la construction du barrage dans les années 50. Chalets traditionnels, charme de l’ancien, on y retrouve un côté authentique et accueillant.

 

 

Et au sein de ce village, nous avons séjourné à la Résidence Club MMV L’Altaviva 4*,  qui a fraîchement ouvert ses portes en décembre 2018.

 

 

 

Les appartements sont décorés avec goût, les chambres sont sobres et élégantes. On trouve nos marques rapidement et on s’y sent bien ! Les lits sont évidemment faits à l’arrivée, des produits d’entretien sont donnés et le ménage est fait en fin de séjour. Face aux pistes, les nombreuses terrasses orientées plein sud permettent de profiter pleinement du soleil : magique pour les levers et couchers de soleil.

 

 

Près de la réception, de grands espaces sont aménagés avec canapés, peaux de mouton, cheminée : idéal pour un petit break.

 

 

 

Évidemment, des espaces de rangement sont accessibles au sous-sol pour y stocker le matériel de ski. Et cerise sur le gâteau, vous pouvez même faire chauffer vos chaussures de ski : royal ! D’ailleurs, vous pourrez également louer votre matériel dans le magasin situé à côté des casiers à ski. Tout est fait pour que vous puissiez gagner du temps et profiter de la montagne au maximum.

 

 

L’idée ? Chausser ses skis une heure après son arrivée !

 

En journée, les parents pourront aller se détendre au spa et les enfants iront s’éclater dans leur espace dédié : le Squ@t. Et pour le petit-déjeuner, vous avez la possibilité d’opter pour la formule et de pouvoir vous rendre au buffet ou alors de commander votre pain et vos viennoiseries directement à la réception, ce qui est très pratique !

 

 

 

Vous pouvez également emprunter des appareils à raclette ou bien des jeux de sociétés, pour des soirées endiablées !

Pour les connectés, sachez également qu’une application mobile (MMV Club) est disponible pour consulter toute l’activité de Tignes sur l’ensemble de la saison.

 

 

 

 

Côté panoramas, la station de Tignes est plutôt bien fournie. Avant même d’arriver à la station, on reste sans voix devant le lac du Chevril et son immense barrage. Avis aux Instagrameurs !

 

 

 

En matière de ski, le domaine Tignes / Val d’Isère (ancienne connu sous l’appellation d’Espace Killy) et ses 300km de pistes ont de quoi rassasier les grands skieurs.

 

 

 

 

Vous trouverez aussi bien des vertes faciles d’accès pour les débutants (notamment sur le secteur de Bellevarde en allant vers Tignes), des bleues pour vous balader sur la totalité du domaine (coup de cœur pour le secteur de l’Aiguille Percée), des rouges pour les grands skieurs (secteur de La Daille, glacier de la Grande Motte), des noires pour casse-cous mais aussi de nombreuses zones de hors-piste et de freeride pour les amateurs de poudreuse !

 

 

Le domaine reste assez moderne, les télésièges sont plutôt rapides et on fait rarement la queue trop longtemps.

 

 

 

Pour celles et ceux qui aiment faire la fête sur les pistes, direction la Folie Douce tous les jours de 15h à 17h pour des DJ sets endiablés ! Offrez-vous un déjeuner à la Fruitière puis allez vous déhancher sur les tables avec une bonne bière pour profiter de la musique électro avant la fermeture des pistes.

 

 

 

 

Après votre dernière piste de ski – si vous êtes motivés – direction Val Claret (au pied du funiculaire de Grande Motte) pour un autre après ski branché : Cocorico ! 400 mètres carrés de terrasse à ciel ouvert, musique live et bières qui coulent à flot.

 

 

Sachez que Tignes ne se contente pas de proposer les activités habituelles comme le ski mais propose également d’autres distractions alpines comme le snowtubing.

 

 

 

 

L’idée ? Dévaler les pentes assis dans une bouée gonflable (les vitesses peuvent atteindre jusqu’à 45km/h) ! Et c’est plutôt addictif.

Et pour se déplacer de manière différente, vous aurez aussi la possibilité de vous essayer aux chiens de traineau, à la plongée sous glace, à la motoneige, au parapente, voir au pilotage sur glace.

 

 

 

 

 

Avec son domaine gigantesque, ses infrastructures ultra modernes et ses nombreux spots d’après-ski, Tignes est une station de ski qui n’a plus rien à prouver. A vous de jouer !

 

Article réalisé en collaboration avec MMV et l’Office de Tourisme de Tignes

Destinations, Europe, France

Parenthèse iodée à La Grande Terrasse

4 février 2020

Que diriez-vous vous d’une petite escapade bien-être pour recharger vos batteries et prendre soin de vous ?

 

 

A quelques encablures de La Rochelle – entre océan et environnement naturel – j’ai eu la chance de découvrir La Grande Terrasse hôtel & Spa La Rochelle MGallery, le temps d’un week-end. Récit.

 

Une localisation remarquable

Idéalement situé au coeur de la station balnéaire de ChâtelaillonPlage, cet établissement flambant neuf est entouré d’un parc naturel de trois hectares. Depuis la plage – accessible à 50 mètres – on peut contempler les Iles de Ré, Aix et Oléron. Rien que ça !

 

 

 

Et cette parenthèse de quiétude est très facilement accessible depuis Paris puisque de nombreux trains directs rejoignent La Rochelle en moins de 3h depuis la Gare de Montparnasse. A la gare, une navette peut vous être affrétée sur demande.

 

 

 

Si vous séjournez plusieurs jour sur place, je vous recommande d’aller visiter la ville de La Rochelle, pour ses ruelles pittoresques, le port de pêches, le Vieux-Port, ses tours, ses boutiques et ses restaurants où il fait si bon flâner.

 

L’effet MGallery

Face à l’océan, l’architecture de l’hôtel joue avec la lumière tout au long de la journée. Composé de 72 chambres et suite, ce MGallery a été rénové et décoré avec goût.

 

 

 

 

Tout comme les autres boutique-hôtels MGallery, il y règne une ambiance intimiste et on s’y s’en bien dès lors qu’on a franchi l’entrée.

Tel un cocon, les chambres invitent à la relaxation. Les teintes bleues se mêlent aux textures naturelles et aux matériaux authentiques. Les larges baies vitrées faisant face à l’océan offre une luminosité agréable tout au long de la matinée.

 

 

Très bien équipées et dotées d’une terrasse, les chambres sont très bien insonorisées, il y règne un calme absolu.

Pour le petit-déjeuner, vous pouvez choisir l’option “au lit” ou alors vous rendre au restaurant. Le choix et la variété des produits est vraiment canon puisqu’on y trouve des spécialités locales comme des classiques.

 

 

 

 

Au petit matin, lorsque l’on ouvre les rideaux, on a l’impression d’être seul au monde. Le vaste parc devant les chambres y est forcément pour quelque chose !

 

Un Spa Nuxe et un Spa marin d’exception

L’atout majeur de La Grande Terrasse est bien évidemment son Spa Nuxe mais également l’énorme Spa marin attenant.

 

 

 

 

Plus intimiste, le Spa Nuxe est bien aménagé et se compose d’un couloir de nage, d’un parcours aquatique, d’un jacuzzi extérieur face à la mer, ainsi que d’un sauna et d’un hammam.

 

 

Coup de coeur pour la piscine intérieure chauffée et ses lits d’eau ! Très agréable en fin de journée. Quels que soit vos soins prévus, vous en ressortirez avec une douce impression de bien-être.

En tant que client du MGallery, vous aurez également accès au magnifique Spa Marin situé en dessous de l’hôtel Ibis Styles (à uniquement 100 mètres de distance).

 

 

Une parenthèse bien-être pour lâcher prise 

 

 

Le Spa Marin est environ 4 fois plus grand que le Spa Nuxe (33 cabines notamment) et son parcours marin de 240 mètres carré déploie une piscine d’aquafitness, d’un couloir de nage de plus de 20 mètres, d’un immense jacuzzi extérieur et une piscine extérieure face à l’océan. D’un style épuré, le Spa Marin est vraiment très agréable et dans l’air du temps. Sachez que cet espace est accessible à la demi-journée dès 37€.

 

 

 

 

Sur place, vous pouvez réserver une multitude d’expériences sensorielles à base de soins marins, d’hydrothérapies, de gommages sous affusion ou encore de massages dynamisants / relaxants.

 

 

 

 

Et pour chaque soins, la praticienne explique vraiment bien chaque étape et vous propose de choisir une ambiance musicale.

 

 

 

Pour les sportifs, vous pouvez également opter pour une séance collective d’aquafitness. Un programme multi-atelier vous y attendra, à base de cycling, running, jumping, cardio training et power sculpting.

 

La touche Pierre Gagnaire

Gage de qualité irréfutable d’un hôtel de qualité, le nom d’un grand chef est souvent associé au restaurant de l’établissement. Ici, c’est Pierre Gagnaire et son restaurant Gaya qui nous régalent les pailles avec une cuisine rythmée par les criées de la côte atlantique.

 

 

 

La carte est assez courte mais vous aurez tout de même pas mal de choix si vous n’êtes pas fan de poissons ou de fruits de mer. Les plats sont simples, très visuels et évidemment délicieux. Le personnel est très sympa et les petites attentions supplémentaires (comme les amuse-bouches) font vraiment la différence.

 

 

 

Un voyage gastronomique surprenant

 

 

 

Coup de coeur pour les oeufs cocottes langoustines (à tomber par terre) et la tarte au citron !

 

 

 

 

Juste à côté du Gaya, le bistrot – et sa carte élaborée par Pierre Gagnaire également – propose de bons plats copieux ainsi qu’une très belle sélection de desserts. Le bar attenant est également très chaleureux.

 

Un carrelet pour la tradition

Pour compléter l’expérience, vous pouvez également réserver le carrelet – un ponton de pêche 100% charentais – pour un massage en duo, un apéritif ou encore un repas fruits de mer. Le lieu est vraiment magique et on peut y observer aisément le rythme des marées.

Pour le construire, il a fallu 5 tonnes de pin sylvestre provenant des Alpes. Les pieux sont enfoncés à 2,50 mètres jusqu’au sable dur et 500 planches ont été utilisées pour border l’accès à la cabane. Enfin, la peinture utilisée est une peinture suédoise aux pigments naturels.

 

 

 

 

Imaginez-vous devant un coucher de soleil avec vos amis, une coupe de champagne à la main : le bonheur !

 

 

 

 

Sachez également que la pêche au carrelet est très pratiquée sur les côtes de Charente-Maritime et que ces derniers forment un paysage unique le long de la côte.

 

 

Vous l’aurez compris, La Grande Terrasse est le lieu idéal pour un break iodé. Le combo MGallery x Spa x Gaya est irrésistible et vous n’aurez qu’une seule envie… y retourner !

 

Article réalisé en collaboration avec La Grande Terrasse Hôtel & Spa

Destinations, Europe, France

Valloire, station de ski idéale en Savoie

27 janvier 2020

Vous recherchez une idée de station de ski à quelques heures de Paris ? Valloire, ça ne vous dit rien ? Alors cet article est fait pour vous, vous tombez à pic !

Parcourez-le pour découvrir les bons plans et bonnes adresses testées et approuvées. Allez, on enfile ses skis et tout schuss jusqu’en Savoie !

 

 

 

Une station familiale, accueillante et accessible

Accessible assez facilement depuis Paris, Valloire est un charmant petit village station qui bénéficie d’un très bon ensoleillement annuel. Parfait pour les familles comme pour les couples, cette station authentique se situe au pied du célèbre Galibier, non loin de la frontière franco-italienne.

 

 

Avec pas mal d’anciennes bâtisses, le bastion du champion Jean-Baptiste Grange est plutôt mignon, avec une église impressionnante en son centre.

Question hôtels, appartements ou encore chalet, Valloire est plutôt bien équipé, le tout dans un environnement calme et plein de charme. Pour ma part, je vous recommande les Mélèzes, un établissement de renom situé au pied des pistes (télécabine de la Sétaz). Les propriétaires sont très sympathique, le petit-déjeuner très copieux, le SPA extra et que que dire de la vue depuis la chambre… magique ! Le soir, le rez-de-chaussé de l’hôtel se transforme en restaurant et les fondues y sont délicieuses !

 

 

 

Il faut savoir qu’à Valloire, on ne plaisante pas avec la food : farçon savoyard, diots, saucisses savoyardes et j’en passe. Et après une journée au grand air, vous aurez l’embarras du choix côté restauration.

 

 

Sur les pistes, je vous recommande le Chalet de Montissot, un restaurant d’altitude canon. Que vous optiez pour la terrasse ou l’intérieur, c’est le lieu idéal pour déjeuner avec vue sur les pistes. Plats savoyards, burgers ou encore salade, c’est simple, c’est bon et très copieux !

 

 

 

Enfin, pour les amateurs de bonnes mousses, la brasserie artisanale Galibier élabore ses bières du haut de ses 1430 mètre d’altitude. Parfait pour trinquer après une grosse session ski !

 

 

 

Sur Valloire même, le Kosa Krûta est une adresse 100% locale ! Les jus sont faits maison et les burgers sont très bons. Sachez qu’il est possible de leur commander un “kit fondue” pour déguster un bon plat savoyard sur les pistes.

 

Un des plus beaux domaines des Alpes

Le domaine skiable GalibierThabor et ses 160 kilomètres de pistes regroupe les stations de Valloire et Valmeinier. Au global, le domaine comptabilise 89 pistes, 30 remontées mécaniques et 70% du domaine skiable qui est situé au dessus de 2 000 mètres. L’ensemble du domaine est relié et bien connecté.

 

 

 

 

 

 

Les pistes sont adaptées à tous les niveaux et j’ai eu de la chance de pouvoir skier dans de bonnes conditions puisqu’il avait neigé la veille ! Pour les photographes en herbe, de nombreux spots vous attendent, que vous soyez sur les télésièges, en haut des pistes ou en bordure de forêt !

 

 

 

 

 

Le point culminant du domaine skiable est à 2 750 mètres avec une superbe vue à la clef.

De superbes activités hivernales

S’ennuyer à Valloire ? Difficile. Quels que soient vos envies, vous trouverez l’activité qui vont convient le mieux !

Vous cherchez un peu de sensation forte et de glisse ? Foncez tester le snake gliss, une descente de groupe en luge à la fermeture des pistes de ski. Depuis le haut des pistes, une descente de 4km s’offre à vous ! Si vous êtes plutôt “foufou”, installez-vous à la fin du cortège et tentez de rester assis sur de gros virages : sensations garanties ! De petites pauses sont prévues avec vin chaud à la clef.

 

 

 

 

Et pour les snipers, rendez-vous sur les pistes de ski de fond au Verneys pour une session Biathlon. Echauffement, tour de piste, apprentissage du tir à la carabine et une mini compétition pour terminer. Le tir est aisé allongé mais je vous met au défi de réussir des tirs debout après avoir fini un tour de piste !

 

 

 

 

Mais Valloire est également connu pour son concours international de sculpture sur glace. Tout les ans, ce concours réunit des sculpteurs du monde entier. Chacun d’entres-eux travaillent un bloc de glace durant 3 jours pour tenter de décrocher le graal. Accessible gratuitement, les sculptures sont impressionnantes et certaines sont de véritables oeuvres d’art.

 

 

 

 

Un spectacle pyrotechnique et un feu d’artifice est prévu le soir des résultats et c’est vraiment canon à voir !

 

 

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette belle station ! Plein d’authenticité, accessible, abordable et doté d’un domaine skiable splendide, Valloire est un vrai coup de coeur.

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme de Valloire

Destinations, Europe, France

5 bonnes raisons de venir skier à Flaine

24 janvier 2020

Qu’on aime ou pas le style Bauhaus, Flaine est une station de ski atypique qui a vraiment de quoi séduire. D’autant plus que, à seulement une heure de l’aéroport de Genève ou de sa gare TGV, il n’y a qu’un pas.

 

 

Vous comptez partir au ski dans les Alpes cet hiver ? Découvrez 5 bonnes raisons d’aller découvrir la station de Flaine !

Allez, en piste !

 

1/ Un grand domaine skiable

Une des très bonnes raisons de se rendre à Flaine, c’est son domaine skiable : le Grand Massif. Reliant les stations de Flaine – Les Carroz – Morillon – Samoëns – Sixt, il est le 5e plus grand domaine skiable relié “skis aux pieds” de France ! En effet, depuis les pistes de Flaine, vous pouvez accéder aux stations avoisinantes assez facilement grâce à de nombreuses remontées mécaniques. Imaginées par le mythique champion de ski français Émile Allais, les pistes de Flaine font ainsi parties du Grand Massif.

 

 

 

 

 

 

 

Sur une journée – par exemple – vous pourrez skier jusqu’au village de Morillon (700 mètres), rejoindre le haut de Flaine (2480 mètres) puis traverser la fameuse piste des Cascades ! Pour être plus précis, le Grand Massif c’est 148 pistes de ski dont 20 pistes vertes, 64 pistes bleues, 50 pistes rouges et 17 pistes noires. Vraiment impossible de s’ennuyer !

 

 

 

 

Sur Flaine plus précisément, les pistes sont situées à une altitude d’entre 1,600 et 2,500 mètres avec un domaine skiable qui couvre 140 kilomètres de pistes. Si vous êtes débutants ou experts – pas d’inquiétudes – le domaine offre toutes les nuances de terrains de jeux possibles : de la noire à la verte. De plus, les liaisons sont vraiment faciles, impossible de se perdre !

 

 

 

 

Pour les experts, sachez que la station dispose d’un excellent enneigement tout au long de la saison. C’est l’un des meilleurs enneigements des Alpes du Nord et de France. Pour les plus stressés, plus de 100 canons à neige viennent compléter l’enneigement sur les parties fragiles du domaine. Enfin, sachez que la neige de fin de journée est généralement de bonne qualité puisque 80% des pistes sont exposées Nord.

 

2/ Une station ski aux pieds et à 360°

On ne va pas se mentir, devoir porter ses skis en fin de journée sur 500 mètres ce n’est pas simple, surtout quand les cuisses ont chauffées toute la journée. Et bien sachez qu’à Flaine, la majorités des appartements et hôtels sont situés aux pieds des pistes ! C’est assez pratique surtout si vous êtes en famille avec vos enfants.

 

 

 

Cerise sur le gâteau, le centre de Flaine est réservé aux piétons, pas de voitures à l’horizon : c’est le calme absolu.

 

 

 

 

Côté panorama, je ne peux que vous recommander de vous rendre au sommet des Grandes Platières avec sa vue imprenable sur le Mont-Blanc, le massif des Avaris, de Belledone et du Jura. A son sommet, prenez la piste bleue Serpentine pour un panorama à couper le souffle ou encore la piste rouge Faust pour les plus aguerris. Sachez que les non-skieurs peuvent s’y rendre en télécabine. En fin de saison – quand les pistes ferment tard – restez jusqu’au coucher du soleil pour en prendre plein les yeux.

 

3/ Une station classée

Aux antipodes du style chalet que l’on retrouve dans la plupart des stations de ski françaises, Flaine se démarque par son architecture Bauhaus. Née de la volonté d’un couple de Français – Eric & Sylvie Boissonnas – Flaine a été construite par l’Américain Marcel Breuer à l’apogée des Trente Glorieuses.

 

 

 

Un musée à ciel ouvert

 

 

 

Mondialement connu pour ses réalisations dont le Palais de l’Unesco à Paris et le Whitney Museum à New York, Marcel Breuer crée in extenso sept mille lits au pied des pistes, sous forme d’appartements et d’hôtels.

Divisée en 2 zones, Flaine Forum et Flaine Forêt, les 2 endroits sont bien reliés par deux funiculaires. Station classée, le Flaine historique a reçu le label “Patrimoine du XXème siècle”. Egalement musée à ciel ouvert, vous retrouverez au sein de la station, le “Boqueteau des 7 arbres” de Dubuffet, les “Trois Hexagones” de Vasarely et la “Tête de Femme” de Picasso.

 

 

La station est également très engagée pour l’environnement et a été la première station française à être labellisée Green Globe.

 

4/ Des hôtels et restaurants de qualité

Pour un séjour à la montagne ski aux pieds, je vous recommande de séjourner au Totem – l’un des plus beaux hôtels de Flaine – qui a été inauguré début 1969.

 

 

 

 

Hôtel chaleureux où il fait bon vivre, son design respecte celui dela station où le béton règne en maître. Complètement restauré, le Totem est vraiment canon avec un immense restaurant-salon au style minimaliste. Le style est cozy et très vintage, avec du street art dans les parties communes, des anciennes bornes de jeu d’arcade ou encore de nombreux jeux de néons.

 

 

 

 

La vue des chambres est également somptueuse et s’ouvre sur les pistes et les sommets.

 

Eat – Ski – Drink – Repeat

 

Au 1er étage, vous pouvez aller vous détendre au spa Pure Altitude avec ses 2 saunas, sa terrasse extérieure équipée d’un jacuzzi avec vue tandis qu’au rez-de-chaussée, l’hôtel dispose d’un magasin de ski où vous pourrez y louer ou acheter du matériel.

 

 

Côté restauration, le petit déjeuner est délicieux et le buffet du soir est vraiment soigné.

Et comme tout a été bien pensé, vous avez la possibilité de rejoindre la télécabine des Grandes Platières ski aux pieds.

 

 

 

 

 

La station ne manque pas de bonnes adresses pour la restauration. Au pied des pistes, vous pourrez vous rendre au Michet, une vieille bergerie authentique de plus de 100 ans où l’on vous sert une cuisine raffinée et inventive. Sur la station, dirigez-vous au 1967 pour y déguster un bon vin chaud, un cocktail, une bière locale ou encore un bon petit plat chaud.

 

5/ Et des sensations fortes

Et pour ceux qui aimerait varier les plaisirs, sachez que Flaine possède l’un des plus grands circuits sur glace de France. Situé à 1600 mètres d’altitude, le soleil y brille par son absence, ce qui assure au circuit une bonne qualité de glace. Long de 1500 mètres et d’une largeur de 15 mètres, l’école de conduite propose plusieurs formules comme le baptême au stage technique.

 

 

 

 

Du virage sur neige à la route verglacée, vous pourrez apprendre à maîtriser au mieux la conduite hivernale en prenant le volant d’une Subaru ou d’une Renault.

 

 

 

 

Parmi de célèbres pilotes actuels, sachez que Fernando Alonso est venu y parfaire sa connaissance de la glisse, alors que Romain Grosjean y a connu ses premières sensations au volant d’une voiture !

 

Station de ski atypique, Flaine possède énormément d’atouts pour un week-end ou des vacances de ski. Que vous soyez skieur confirmé ou novice, Flaine a tout pour vous séduire !

 

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme de Flaine

Destinations, Espagne, Europe

5 bonnes raisons d’aller découvrir Minorque

4 novembre 2019

Situé au large des côtes espagnoles, Minorque – la plus septentrionale des îles des Baléares – est un territoire de 700 km² préservée du tourisme de masse. Plus petite que Majorque, plus paisible qu’Ibiza, l’île s’est tournée vers le tourisme que tardivement.

Au delà de son côté préservée, Minorque se démarque clairement de ses voisines puisque ce petit paradis vert a été déclaré “réserve mondiale de la biosphère” par l’Unesco en 1993 (à savoir que quasiment 50% du territoire est protégé).

 

 

 

Une île secrète et encore cachée des Baléares

 

 

 

Les paysages minorquins sont également fascinants, riches et variés. Au sud, les pinèdes se dressent au dessus des falaises de calcaire qui plongent dans une eau transparente. Au nord – plus sauvage –  la végétation, l’argile rouge et le sable jaune colorent le paysage, souvent déchiqueté. Et au centre de l’île, les plaines sont remplies de champs, d’oliviers, de pins et partout de murets en pierre sèche.

 

 

Minorque fut, de tous temps, sous domination étrangère. Les Grecs, romains, maures, britanniques et même français se sont vus posséder l’île. Chaque civilisation y a donc laissé des traces et certaines bribes de culture.

 

 

Minorque, un mini-paradis en Méditerranée

 

 

Paradisiaque, l’île reste à taille humaine puisque vous pourrez rallier Ciutadella à Mahon (situés d’un bout à l’autre de l’île) en 1 heure. Et si vous devez retenir une chose à propos de Minorque, c’est la tranquillité omniprésente : vous trouverez toujours un endroit seul face à la nature.

 

 

Quand partir ? Je ne peux que vous conseiller l’automne puisqu’on y trouve des plages quasiment désertes et des eaux cristallines dépourvues de touristes. De plus, en septembre/octobre les températures sont encore agréables et l’eau plutôt chaude, après avoir chauffée tout l’été.

 

 

Comment s’y rendre ? Depuis Paris, Minorque est à seulement 1h30 de vol et s’impose comme une destination week-end. De nombreuses compagnies aériennes (Vueling, Easy Jet pour ne citer qu’eux) propose des billets compétitifs toute l’année.

 

 

De retour d’un week-end prolongé sur cette magnifique île, je vous ai préparé un “island guide“. Minorque a franchement tout pour séduire et je vous le prouve en 5 bonnes raisons !

 

1/ Des plages incroyables

Avec de nombreuses côtes vierges et sauvages, Minorque possède un littoral de rêve : près de 200 plages dont 131 composées de sable.

 

 

Sachez qu’à Minorque, les plus belles plages et criques se méritent. Peu urbanisées, il faut être prêt à marcher pour s’y rendre. Mais bon – comme on dit – les beaux paysages, ça se mérite ! Rassurez-vous, certaines sont beaucoup moins isolées et tout aussi jolies.

 

 

Minorque et son paradis bleu

 

 

Les plages du sud sont indéniablement les plus belles, grâce au combo sable fin et eau turquoise. Elles s’appellent Cala de Son Vell, Cala Es Talaier, Cala en Turqueta, Cala Macarella, Cala Macarelleta, Cala Mitjana, Cala Trebaluguer… et tant d’autres noms encore.

 

 

Du bleu à l’infini

 

 

Mon coup de coeur restera la Cala En Turqueta, qui n’a presque rien à envier aux Caraïbes. Pour s’y rendre, 10 minutes de promenade à l’ombre des pins suffisent. La plage ressemble à une demi-lune qui ouvre sur une calanque aux eaux opalines. Bronzage, snorkeling, baignade… tout est possible.

Allez, je vous invite à prendre un peu de hauteur pour admirer les plages que j’ai pu découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Des bijoux architecturaux

Minorque, c’est aussi 7 phares qui parsèment l’île. Construit pour rendre la navigation sûre, ils sont répartis sur les points les plus stratégiques de l’île, au nord et au sud. Je vous recommande d’aller en voir quelques uns afin d’avoir une vue complète de Minorque.

 

 

Le phare du Cap d’Artrutx – à seulement 20 minutes en voiture de Ciutadella – est certainement le plus beau. Reconnaissable à ses bandes blanches et noire, rappelant les rayures marines, il est inscrit au patrimoine historique de Minorque depuis 2005. Situé à 45 mètres au dessus du niveau de la mer, il est devenu un spot trusté pour les couchers de soleil.

 

 

Visiter les phares, c’est découvrir un peu de l’histoire de l’île

 

 

Plus difficile d’accès, le phare de Punta Nati mérite tout autant une visite. Au milieu d’un paysage quasiment lunaire, ce phare – construit à la demande des français – est protégé par d’anciennes constructions militaires. Le chemin d’accès pour s’y rendre traverse un désert aride de pierres où les moutons sont rois.

 

 

Enfin, sur la route pour Ciutadella – depuis Mahon – nous avons découvert une autre curiosité architecturale intéressante : Binibequer Vell. Construit en 1972 pour recréer un ancien village de pêcheur, le dépaysement y est assuré. Les ruelles labyrinthiques étroites, le blanc omniprésent vous plonge dans l’ambiance d’un village des îles de Cyclades.

 

 

 

 

3/ Des villes séduisantes

La majeure population de Minorque se concentre sur Ciutadella et Mahon.

 

 

La capitale – Mahon – mérite le détour puisqu’elle se trouve à même pas 10 minutes de l’aéroport. Il est agréable de s’y promener 2 à 3 heures pour y admirer le port, la cathédrale et ses quelques monuments historiques. Résolument tournée vers la Méditerranée, Mahon a la fierté de détenir le plus grand port naturel du coin. Prenez le temps de vous balader à travers les ruelles gorgées de soleil !

 

 

 

 

 

 

Ciutadella est sans conteste la plus belle des villes de l’île de Minorque. C’est d’ailleurs en plein centre de celle-ci que nous avons posé nos valises, dans le charmant petit hôtel 5 Fars. Coup de coeur pour les petites chambres si mignonnes et le petit déjeuner de compétition !

 

 

 

La vieille ville est classée monument historique

 

 

 

Autrefois capitale de l’île, Ciutadella possède d’un charme fou avec son dédale de ruelles et de petites places désertes. L’intérieur de la vieille ville est très coloré avec de nombreuses façades aux couleurs acidulées, des ruelles pavées et des édifices de charme.

 

 

 

 

 

 

Démarrez la visite par la Plaça des Born pour vous engouffrer dans la ruelle qui mène à la cathédrale de Santa Maria, un édifice gothique construit au XIIème siècle. Perdez-vous ensuite dans les nombreuses ruelles pour admirer les anciens palais et maisons seigneuriales datant du 17ème et 18ème siècle.

 

 

 

Dirigez-vous enfin vers le marché local où se situe le marché aux poissons et de nombreux exposants de fruits et légumes nichés sous les arcades.

 

4/ Des lieux insolites

A l’est de Ciutadella, se trouve un site fabuleux du nom de Lithica. Cette ancienne carrière de pierre – où l’on a extrait pendant plus de 200 ans une roche appelée marés – vous permet de découvrir un jardin botanique et deux labyrinthes. Ce lieu unique est parfait pour les familles. Arrivé sur site, la vue en contrebas de l’immense labyrinthe est assez incroyable. Prêtez-vous au jeu pour y atteindre son centre.

 

 

 

 

Si il y a bien un spot – immanquable – en matière de coucher de soleil sur Minorque, c’est bien le bar Cova d’en Xoroi. Situé au sud de Mahon, le bar suspendu a été construit à flanc de falaise, dans des grottes naturelles qui surplombent la mer. De jour, c’est un bar à cocktail et de nuit le lieu se transforme en discothèque. Prendre un cocktail au soleil couchant avec vue sur l’immensité de la mer Méditerranée, c’est quand même plutôt canon !

 

 

 

 

5/ Une gastronomie gourmande

Au delà de ces magnifiques plages, Minorque recèle de nombreux trésors gastronomiques. L’île est surtout connue pour avoir inventé la mayonnaise. On attribue généralement la découverte par les français de cette dernière à la prise de Mahon.

 

 

Basée sur un régime méditerranéen, la gastronomie minorquine puise ses recettes à travers les produits de la campagne et de la mer. Si – comme moi – vous êtes un aficionados de fromage, vous ne pourrez pas quitter Minorque sans goûter au fromage Mahón, une spécialité locale délicieuse.

 

 

Pour les amoureux du gin, je vous recommande le gin local Xoriguer, hérité de la conquête anglaise. Enfin, vous ne pourrez pas passer à côté de l’ensaimada – la fameuse brioche artisanale typique des Baléares – qu’elle soit nature ou fourrée.

En terme de bonnes tables, l’île propose un large choix d’adresses gourmandes. Quelque soit votre budget, vous y trouverez certainement votre bonheur !

 

 

 

Parmi l’une des plus populaires de la cuisine locale, je citerai l’Alcaufar Vell, un hôtel-restaurant rural situé dans une demeure seigneuriale du XVIIIe siècle. Le restaurant fusionne passé et présent sans renoncer à l’essence de la cuisine minorquine : une réussite.

 

 

 

Sur Ciutadella, je vous recommande Comida Rte. S’Amarador et sa jolie terrasse située sur le vieux port. La cuisine méditerranéenne y est gourmande et les plats copieux.

 

 

 

 

Enfin, pour terminer en beauté votre séjour, foncez au Torralbenc y cena, une très belle adresse nichée au milieu des vignes. L’établissement est très élégant, le service aux petits soins et les plats sont élaborés à base de produits locaux et de saison. La maison produit elle même son vin qui est délicieux. Un vrai coup de coeur !

 

 

 

 

Contrairement à ses sœurs Majorque ou Ibiza, cette île confidentielle a su préserver tranquillité et sérénité. Moins convoitée que ses voisines, Minorque regorge de belles plages, adresses culinaires, paysages bucoliques, monuments historiques et autres curiosités. Forte de son identité si particulière, elle devrait devenir l’une des prochaines destinations tendances. Bienvenue à Minorque !

 

Article réalisé en collaboration avec l’Office de tourisme de Minorque

Destinations, Nouvelle Calédonie, Océanie

5 bonnes raisons de s’envoler vers l’île des Pins

21 septembre 2019

Imaginez des plages de rêve, une île sauvage, un lagon merveilleux, des fonds marins riches d’une biodiversité unique et des décors spectaculaires : bienvenue à l’île des Pins, joyau de l’océan Pacifique ! A près de 16 000 km de la France, j’ai découvert un des lieux les plus touristiques de la Nouvelle-Calédonie, et l’une des plus belles îles du monde.

 

 

Et pourtant, bien que touristique, l’île des Pins n’a absolument pas perdu son authenticité et son âme. Le développement touristique est maîtrisé et les mélanésiens très accueillants.

 

 

L’île des Pins est un lieu à visiter absolument dans sa vie

 

 

Bercé par un climat tropical océanique, ce petit bout de terre magnifique – qui se rapproche sans doute le plus du paradis – est situé à environ 110 km de Nouméa, en pleine mer de corail. Découverte par le capitaine Cook en 1774, elle mesure uniquement 14 kilomètres sur 18 kilomètres.

 

 

L’île est très connue pour ses pins colonnaires spectaculaires et cette petite perle du Pacifique est un site naturel inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, rien que ça !

 

 

Vous êtes en mal de bleu turquoise et de sable blanc ? Vous hésitez à vous y rendre ? Ca tombe plutôt bien car je vous ai préparé un petit guide sur cette île incroyable. La preuve par cinq !

 

1/ Séjourner à l’Oure Tera, face à l’océan

Cet hôtel 4 étoiles situé dans la baie de Kanumera, est un véritable havre de paix ! Au milieu d’une forêt de cocotiers, l’hôtel dispose d’une trentaine de bungalows modernes et spacieux.

 

 

 

 

Une fois à l’intérieur, la chambre est très spacieuse, confortable et décoré avec soin. On apprécie la grande baie vitrée face à la plage, qui permet d’admirer l’océan depuis son oreiller.

 

 

 

 

Le copieux et délicieux petit déjeuner (sucré et salé) est servi quasiment les pieds dans l’eau, devant la plage. Levez-vous tôt pour choisir les meilleures places et admirer la vue qui s’offre à vous. Et que dire du dîner, très créatif et avec un service irréprochable !

 

 

 

 

La baie de Kanuméra, qui abrite l’hôtel, à la particularité d’avoir un rocher tabou, qui est donc interdit d’accès.

 

 

 

La plage de l’hôtel est très belle et vous pourrez prendre votre transat à l’ombre des cocotiers. L’Oure Tera met également à disposition gratuitement des paddles, kayaks et masque de plongée pour aller explorer la baie de Kanumera.

 

 

 

 

Et côté PMT, ça vaut le coup d’oeil. En bref, c’est le lieu idéal pour votre séjour sur l’île des Pins !

 

2/ Se prélasser à la piscine naturelle de la baie d’Oro

De l’autre côté de l’île se trouve un spot spectaculaire : la piscine naturelle. Nichée dans la baie d’Oro, vous y trouverez une multitude de poissons tropicaux, de jolis coraux et de beaux bénitiers multicolores.

 

 

 

 

Pour y accéder, vous devrez d’abord traverser à pied la rivière de sable. La promenade est très belle, avec de l’eau cristalline bordée de pins colonnaires : une vraie merveille. Arrivé à l’embouchure et la piscine d’Oro se dessinera sous vos yeux.

 

 

 

Un dégradé de bleus, des pins verts tout autour et du sable blanc immaculé

 

 

 

 

Installez votre serviette face à la “piscine“, pour alterner entre baignades et farniente. Puis prenez votre masque / tuba pour un snorkeling inoubliable. L’eau transparente est vraiment parfaite pour du PMT et pour observer la vie sous-marine : c’est un aquarium à ciel ouvert.

 

 

 

 

Protégée de l’océan par des formations rocheuses, c’est le genre d’endroit où la nature donne lieu à des mélanges uniques. Petit conseil pour éviter les foules, essayez d’arriver tôt le matin ou à partir de 15h.

 

3/ Voir un coucher de soleil dans la baie de Kuto

La plage de Kuto, composée de cocotiers et de sable pur blanc, offre de superbes couchers de soleil. Comment imaginer qu’un sable blanc aussi fin puisse exister ?

 

 

Cette baie, en forme de croissant, offre un superbe cadre pour une baignade dans ses eaux turquoises et transparentes. Quoi de mieux qu’une sieste au son du roulis des vagues ?

 

 

De nombreux bateaux de plaisancier viennent s’y amarrer et on comprend vite pourquoi. Après une belle après-midi dans la baie ou en rentrant de votre excursion du jour, ne manquez pas le coucher de soleil.

 

 

Un coucher de soleil somptueux

 

 

On pourrait passer des heures à regarder ce spectacle, tant la nature est belle.

 

4/ S’aventurer sur les îlots des alentours

Il ne serait vraiment de concevable de quitter l’île sans être sorti en mer pour découvrir les nombreux îlots qui entourent l’île des Pins. Et franchement, ça a été l’une de mes plus belles journées du séjour !

 

 

 

Et justement, de nombreux kanaks proposent des excursions à la journée à la découvertes de l’îlot Brosse et de l’îlot Moro.

 

 

Départ de la plage de Kanuméra, les pieds dans l’eau. Direction les eaux turquoises du lagon, le long des baies peuplées de pins colonnaires. A peine quelques minutes après notre départ, on aperçoit déjà des dauphins s’amuser avec les vagues artificielles créées par le bateau. Ensuite, on se jette à l’eau pour nager avec des tortues et des raies manta : c’est la fameuse séance de PMT !

 

 

 

On reprend ensuite notre chemin, direction l’îlot Brosse. Entouré d’une eau turquoise à perte de vue, cet îlot est tout simplement magnifique. Accueilli par de nombreux tricots rayés – les serpents locaux – l’île est complètement sauvage.

 

 

 

 

 

 

Une baignade plus tard, on se dirige vers le second spot de la journée : l’incroyable îlot Moro !

 

 

 

 

 

 

Sur place, on découvre un superbe “camp” emménagé avec des tables, nattes et autres coquillages.

 

 

 

 

Au menu, de la langouste évidemment mais aussi du poisson du lagon, des frites de manioc et du riz coco : un vrai délice !

 

 

Et après ce repas pacifique, place à une petite baignade au milieu des coraux multicolores.

5/ Découvrir Vao et sa superbe baie

Pour découvrir l’ensemble de l’île, le meilleur moyen de transport reste le scooter. Une fois en route, partez  la rencontre des totems de la baie de Saint Maurice et prenez le temps de visiter le village de Vao avec son église et sa place du village.

 

 

Seul véritable village de l’île, Vao rassemble une partie de la population de l’île. Les cases et les maisons sont cachées derrière de beaux jardins fleuris et son église centrale mérite vraiment le détour. Surmonté d’un toit rouge, elle a été construire en 1860.

 

 

 

 

Une fois le village traversé, prenez la direction de la paisible baie de Saint Maurice. C’est ici qu’une statue commémorant la première messe réalisée sur l’île des Pins a été érigée. Entouré d’une palissade de totems de bois sculpté, elle est sublimée par les superbes couleurs du lagon en toile de fond.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ensemble des totems ont été érigés par les différents clans de l’île et chacun révèlent un visage et une expression différente. Des bois locaux le Houp, le Santal et le Gaiac ont été utilisés dans la confection de ces impressionnants totems. Préparez l’appareil photo !

 

 

 

 

Bref, vous l’aurez compris, l’île des Pins constitue un très bel aperçu des îles du pacifiques et je ne peux que vous recommander de partir découvrir de petit joyau aux 50 nuances de bleu.

Destinations, Europe, France

3 bonnes raisons de passer un week-end iodé à Étretat

18 septembre 2019

Imaginez d’immenses falaises de craie blanche qui plongent à pic dans l’océan, des vaguelettes qui viennent lécher les plages de galet, des cris de goélands… Ouvrez les yeux, vous êtes à Étretat !

 

 

D’une beauté sans pareil, Étretat et ses falaises inspirent depuis des siècles de nombreux peintres et écrivains. Et on comprend vite pourquoi…

 

 

Situé à seulement 2h30 de route de Paris, la ville d’Étretat est une destination à découvrir le temps d’un week-end. Je vous recommande de vous y rendre pendant l’été indien, notamment pour éviter les foules des mois d’été.

 

 

« Si j’avais à montrer la mer à un ami pour la première fois, c’est Etretat que je choisirais ». Alphonse Karr

 

 

Sachez que ce paisible village Normand attire chaque année près d’un million de touristes par an. Autant vous dire que c’est un incontournable de la région.

 

 

Autrefois modeste port de pêche, Étretat est désormais l’une des destinations les plus prisées de Normandie. En cause, ses falaises mais pas que… Allez, direction la Normandie !

 

1/ Flâner sur les imposantes falaises

Quand on arrive pour la première fois à Étretat, on est tout de suite envouté par ses falaises majestueuses. Façonnées pendant des milliers d’années par le vent et la mer, elles nous offre aujourd’hui un superbe spectacle.

 

 

Il existe d’ailleurs plusieurs manières d’approcher ces reines de beauté et le site des falaises se décompose en deux parties : les falaises d’amont, au nord, et celle d’aval, au sud du village !

 

 

Celle que je vous conseille, c’est la randonnée côtière partant de la porte d’aval pour de superbes panoramas. Préférez la fin de journée pour cette balade de 1h30, pour éviter le contre jour sur vos clichés. Hormis les 70 mètres de dénivelé, cette promenade ne nécessite pas de grands efforts.

 

 

Les différents points de vues sont aussi incroyables les uns que les autres

 

 

Ne manquez pas la fameuse aiguille, haute d’environ 50 mètres, qui serait creuse d’après de nombreuses légendes. C’est d’ailleurs dans le roman policier “L’aiguille creuse” de Maurice Leblanc, qu’Arsène Lupin en perce le secret.

Sous vos yeux, se dressera également la vision la plus célèbre d’Étretat, celle de cette arche dont Maupassant disait qu’elle “avait à peu près la figure d’un éléphant énorme enfonçant sa trompe dans les flots”.

 

 

La balade continue vers l’arche (la Manneporte) en longeant le golf d’Étretat. Ce sentier qui longe les falaises est un fabuleux terrain de jeux pour photographe et autres amateurs de sensation de vide. En fin de journée, la lumière dorée du soleil éblouit toutes les falaises de craie blanche et la mer arbore des couleurs émeraudes.

 

 

Pour les plus téméraires, lorsque la marée est au plus bas, sachez que vous pouvez passer par les plages et longer les magnifiques arches. D’en bas, on aperçoit aisément les strates et crevasses qui composent les falaises.

 

 

Une autre randonnée, tout autant belle, part explorer les falaises d’amont d’Étretat. A son sommet, vous y trouverez un panorama à couper le souffle sur les falaises et la ville toute entière. Perchée sur la falaise, on découvre également une petite chapelle de style néo-gothique livrée aux vents, la Chapelle Notre Dame de la Garde. Construite au milieu du 19ème siècle, elle est dédiée aux marins. Détruite en 1942 par l’armée allemande, elle a été reconstruite en 1950.

 

 

Sachez qu’il faut compter environ 1h aller-retour pour cette balade.

 

2/ Découvrir le village et son jardin enchanteur

Si Étretat est surtout connue pour ses impressionnantes falaises, son centre-ville mérite néanmoins le détour. Enclavée dans son manteau d’albâtre formée la falaise d’aval et celle d’amont, Étretat se visite au grès des vents.

 

 

Baladez-vous entre les maisons datant de l’époque médiévale et celles au style anglo-normand. Et n’oubliez pas de passer aux halles qui abritait autrefois le vieux marché et qui, aujourd’hui, est composé de marchands artisanaux où vous pourrez trouver de petits souvenirs.

 

 

 

En son centre, vous trouverez également de belles adresses pour un déjeuner. Le restaurant Le Bel Ami est une valeur sûre à Étretat, on est bien accueilli dans ce petit temple de la bonne cuisine à l’ambiance sans chichi. Bistrot, bar à vins, cave et épicerie, Le Bel Ami joue sur tout les tableaux et c’est plutôt réussi. La cuisine, gorgée de soleil, est faite maison. L’addition est douce, les plats délicieux (la cuisine, gorgée de soleil, est faite maison).

 

 

“Ce que j’ai vu à Etretat est formidable” Victor Hugo

 

 

Après le déjeuner, entamez une balade digestive jusqu’aux Jardins d’Étretat. Avec ses allées aux airs de labyrinthe végétal, ces sculptures oniriques, ce lieu atypique et charmant est une véritable incitation à la rêverie. Il y a un petit côté Alice au Pays des Merveilles !

 

 

 

 

L’architecte paysagiste de réputation internationale, Alexandre Grivko, s’est inspiré de la flore du littoral normand pour y dessiner un parcours complexe et envoûtant de sculptures végétales. La collection d’art contemporain est composé en partie d’oeuvres permanentes.

 

Séjourner au Domaine Saint Clair – Le Donjon

Pour profiter au mieux d’Étretat, je vous conseille de poser vos valises au Domaine Saint Clair – Le Donjon, un élégant château qui surplombe la ville, avec à la clé l’une des plus jolies vue du coin.

 

 

 

Véritable coup de coeur, cet hôtel de charme style Belle Epoque fait face à l’anse d’Étretat et à la falaise d’aval.

 

 

 

Mais le Donjon n’est pas un hôtel classique : il a une âme. En 1862, sur des vestiges romains, le Donjon sort de terre sous la forme d’une imposante bâtisse anglo-normande.

 

 

 

 

 

Domaine privé, passé de main en main, il devient véritablement un établissement hôtelier quand la famille Abodib le rachète en 1978. En 2002, une villa balnéaire attenante est construite dans un style plus féminin pour accueillir davantage de clients.

 

 

Le Donjon se vit comme une expérience intense

 

 

Une fois l’entrée passée, l’enchantement est total, du patio (et son immense véranda) à votre chambre.

 

 

Concernant ces dernières (24 au total), elles ont toutes des noms tirés de personnages de romans, d’écrivain ou encore d’artistes célèbres profondément lié à Étretat : Arsène Lupin, Joséphine Baker…

 

 

Un autre avantage de séjourner au Donjon, c’est la possibilité de se détendre avec les soins et les massages que propose le Spa (et sa gamme de soin française Themae) de l’établissement. En solo ou en duo, laissez-vous aller entre les mains expertes des spécialistes, le tout dans une atmosphère apaisante.

 

 

 

 

Le matin, l’hôtel propose un superbe petit-déjeuner sucré-salé : l’idéal pour prendre des forces et commencer la journée.

 

 

 

 

En belle saison, vous pourrez également profiter de la piscine et des lits baldaquins avec vue sur la mer.

Si l’hôtel affiche complet, vous pourrez toujours prévoir de faire une halte pour un déjeuner raffiné ou un dîner gastronomique. Coup de coeur pour la salle de restaurant, ouverte sur la mer et décorée d’une grande fresque signée Jean-Charles de Castelbajac.

 

 

 

 

 

 

 

Côté cuisine, plusieurs menus dégustation se déclinent en 3, 5 ou 7 services. La plupart des produits travaillés proviennent de fournisseurs locaux et même du potager de l’hôtel, rien que ça ! Rajoutons que les plats sont de qualité, la carte des vins gigantesque et le service irréprochable. Céleri rôti de chez Albert, moules façon marinière, retour de criée, le chocolat Cluizel… Tout était parfait.

 

 

Niché au creux des hautes falaises de craie blanche, le village Normand d’Étretat vaut vraiment le détour ! Que vous soyez de passage ou en week-end prolongé, vous adorerez votre séjour à Étretat.

 

Article réalisé en collaboration avec le Domaine Saint Clair – Le Donjon