Archives

Lifestyle

Kronaby : l’alliance du style et de la technologie

10 août 2017

Très récemment, j’ai découvert Kronaby : une marque Suédoise de montres connectées. Et j’ai adoré le concept !

Et en tant qu’amateur de montre, je me devait évidemment de vous en parler.

On connaît l’inévitable Apple Watch mais quel mauvais goût. L’offre de montres connectées est encore assez pauvre et la plupart des modèles ressemblent à des gadgets.

Et c’est la que Kronaby intervient avec de belles montres proches des grandes maisons horlogères. On peut carrément parler de montres connectées premium et vous allez comprendre pourquoi !

 

 

Des modèles beaux et utiles

 

 

Comme je l’indique plus haut, la montre Kronaby joue sur 2 tableaux : celui de montre connectée et celui de montre design type « horloger ». Un bon point qui séduira, à mon sens, les amateurs de vraies montres.

A première vue, on ne dirait même pas qu’elle est connectée (elle n’en a pas le look mais elle est bien connectée je vous assure). Je l’avais moi même presque oublié après quelques jours à mon poignet !

 

 

On remarque également un soin particulier qui est donné au design et aux matériaux (de qualité).

La collection actuelle se compose de quatre modèles classiques dont le design s’inspire du patrimoine scandinave : Apex, Sekel, Nord et Carat. Pour ma part j’ai opté pour le modèle Sekel.

Au lieu de simplement donner l’heure, Kronaby vous facilite la vie avec une myriade d’applications pratiques. Comme la commande en bluetooth de l’appareil photo de votre Smartphone, la fonction research en cas de perte de votre Smartphone, la notification d’appels et SMS, le compteur de pas, la marque d’une localisation ou encore le contrôle de la musique…

 

 

La montre est compatible sur IOS et Android et l’appareillage se fait grâce au téléchargement d’une application disponible dans l’App Store. Après inscription, il ne vous reste plus qu’à calibrer les aiguilles via votre écran et le reste suit naturellement. Les trois boutons poussoirs permettent d’obtenir trois fonctionnalités que vous souhaitez utiliser au quotidien.

 

 

Avec une pile qui peut assurer une autonomie de 2 ans maximum, Kronaby explose la concurrence et vous permet de ne pas vous soucier d’une batterie quelconque.

Niveau style, la montre peut s’adapter à pas mal de looks (du plus casual au formel) et chaque modèle propose de nombreux bracelets de qualité (ce qui est appréciable).

Côté prix, Kronaby fait débuter sa gamme « Apex » au tarif de 495€.

 

 

En résumé, visuellement, il est presque impossible de savoir qu’elle est connectée à un Smartphone, tant elle respecte le design des montres traditionnelles. Et pourtant, elle vous propose pas mal d’applications qui vous aideront dans la vie de tout les jours. Les montres Kronaby s’adressent à ceux qui n’ont pas envie de recevoir des tonnes de notifications dans la journée à chaque email, sms, notification Instagram… Mais qui reste un peu geek sur les bords et qui apprécient les belles montres horlogères.

Lifestyle

Greenroom, partenaire du 1er Lollapalooza Paris !

19 juillet 2017

L’un des plus gros festival du monde – le Lollapalooza – s’installe pour la première fois à Paris, et plus précisément à l’Hippodrome de Longchamp, ces samedi 22 et dimanche 23 juillet.

Itinérant à ses débuts dans les années 90, ce festival a longtemps fait office de tremplin géant pour les groupes de rock. Rage Against The Machine, Nine Ich Nails, Pearl Jam ou Soundgarden ont ainsi fait des apparitions remarquées lors des premières éditions.

 

 

Considéré comme le plus grand festival du monde, réunissant 120 000 spectateurs par jour à Chicago chaque été, le Lollapalooza s’exporte en 2011 à Santiago au Chili, puis à São Paulo au Brésil, en 2012, avant de rejoindre Buenos Aires, en Argentine, en 2014 et pour finir, à Berlin en 2015.

 

 

Mais il n’est pas aisé de faire son trou dans l’agenda estival parisien (entre We Love Green, Solidays, etc). Sauf que le célèbre festival américain a un atout majeur : une programmation explosive.

Accrochez-vous. Inspirez profondément. La première programmation de l’édition parisienne est plutôt XXL et éclectique : Lana del Rey, les Red Hot Chili Peppers, Alt-J, The Weeknd, London Grammar, les Pixies, The Roots, Imagine Dragons, Liam Gallagher, IAM, les Hives.

 

 

Au total, près de 50 artistes défileront pendant deux jours sur les quatre scènes différentes installées pour l’occasion sur la pelouse de l’Hippodrome.

Et Greenroom dans tout ça ? L’éternelle bière sera bien présente avec un gros programme en perspective : karaokés, blind tests, boiler room avec des spécial guests…

On a déjà hâte d’y être !

Lifestyle

Volkswagen Arteon : la plus premium des berlines

18 juillet 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’honneur d’être invité par Volkswagen pour prendre part à un test automobile de l’Arteon sur la French Riviera. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque Allemande, une belle expérience (et de superbes rencontres) !

 

 

Face à une nouvelle tendance autour des SUV, Volkswagen sort une Arteon aux lignes sportives qui est à cheval entre le coupé Passat CC et la berline haut de gamme de type Phaeton. L’idée derrière ? Conjuguer haut de gamme et nouvelle technologie, en offrant une alternatives aux Audi, BMW ou Mercedes.

Arrivé sur place avec de nombreux Instagrameurs Lifestyle, la carrure du nouveau Peugeot me rappelle celle de la Talisman de Renault. Esthétiquement, les lignes affûtées de la berline me donne de bonnes premières impressions (confirmées ensuite).

 

 

Ce qui interpelle en premier lieu sur cette berline de luxe, c’est l’habitacle ! Les 3 versions (Élégance, R-Line et Standard) déclinent des matériaux haut de gamme et c’est une belle réussite : intérieur d’exception, design futuriste, praticité, ergonomie…

Pouvoir lire le GPS directement sur sur le virtual cockpit est très pratique, puisque cela permet d’évite d’avoir à détourner les yeux de la route et d’anticiper (surtout dans les corniches varoises).

On navigue également facilement sur l’écran tactile qui se tient au milieu de la console centrale. Par exemple, le changement de modes de conduite (sport, eco, confort) est très ludique. La caméra de recul (cachée sous le logo Volkswagen du coffre) est évidemment présente et reste très pratique pour la conduite citadine notamment.

 

 

Sur place, nous avons donc testé la berline Arteon  sur les route tortueuses entre Saint-Raphaël et Menton mais aussi bien sur l’autoroute (Nice – Antibes). Clés en main, on se familiarise avec l’Arteon et parcourons les alentours du Massif de l’Estérel à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

 

Après un arrêt au stand au superbe hôtel Les Roches Rouges, ponctué d’une session jet-ski, et de parachute ascensionnel, nous prenons la direction du dîner.

 

 

Avec une très bonne adhérence sur route, l’Arteon s’avère être un modèle plaisant à conduire. Rapidement à l’aise au volant, sa bonne insonorisation et son confort (oui, l’espace aux jambe est large et les sièges en cuir sont appréciables) ont confirmé mes premières bonne impressions autour du véhicule.

Maniable en ville ou lors de manœuvres, son gabarit se prend en mains facilement dans les petites rues (bien qu’elle soit une berline de luxe).

 

 

 

Côté équipement, l’Arteon n’est pas en reste puisqu’elle est dotée de nombreuses technologies prédictives, à l’image du régulateur de vitesse adaptif (lecture des panneaux de vitesse en temps réel), « l’Emergency Assist » (en cas de problème de santé) et bien évidemment le « Lane Assist » (testé sur l’autoroute), pour une conduite presque 100% autonome.

 

 

Le lendemain matin (après une petite cession paddle), un superbe programme nous attend : une virée en Arteon pour shooter les magnifiques paysages du Var puis un déjeuner à la fondation Hartung Bergman. L’expérience était très belle et je vous invite à la découvrir en drone à travers la vidéo d’Osmany.

 

 

 

Avec l’Arteon, Volkswagen brise les codes et tient son nouveau porte étendard sur le marché du luxe. Les tarifs débutent à 37 800€, ce qui reste raisonnable pour une berline spacieuse, confortable et (c’est important) performante !

 

 

Énorme remerciements à Volkswagen & l’agence DDB pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

 

Vins & Spiritueux

C’est l’été. Et si vous passiez au Mumm Rosé ?

18 juillet 2017

L’été c’est cool, la chaleur beaucoup moins. Tu es amateur de champagne ? Pour éviter de te dessécher, je t’invite à découvrir la cuvée Mumm Rosé, pour de nouvelles sensations de fraîcheur.

 

 

Composée d’un vin frais et intense, dominé par le caractère singulier du Pinot Noir, le Mumm Rosé se déguste aussi bien sur la French Riviera que sur une pelouse Parisienne. L’intensité aromatique se marie à la fraîcheur, laissant éclore des notes de fruits rouges et pamplemousse rose que dominent la fraise, la cerise ou la groseille.

 

CHEERS #calvi #mummplace

Une publication partagée par Emmanuelle Pelloux (@emmarevolvr) le

 

Pour la  petite histoire, c’est en 1860 que le premier Rosé apparaît chez Mumm sous le nom Royal Rosé. Un siècle plus tard, le président de la Maison, René Lalou, cherche un symbole pour incarner la cuvée, et il demande à son ami, le peintre japonais Léonard Foujita, qui dessine une rose en aquarelle qui orne aujourd’hui encore les capsules de cette cuvée.

 

3ème marque de champagne dans le monde, Mumm continue son développement et se positionne en marque leader du créneau « champagne rosé ».

 

Le Mumm Rosé n’est pas exclusivement réservé à la gente féminine, idée conçue. Sachez également que vous pourrez retrouver cette cuvée dans les meilleurs cavistes et dans la plupart des #mummplace !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Lifestyle

Un nouveau facelift pour la Peugeot 308

22 juin 2017

Début 2017, la Peugeot 308 s’est refait une beauté et c’est plutôt réussi. Restylée, la 308 version 2017 fait preuve d’une réelle évolution notamment au niveau mécanique.

L’idée de la marque au lion est de faire repartir les ventes à la hausse mais pas que… Moderniser également son parc automobile, s’adapter aux évolutions du marché et monter en gamme.

 

 

Après 4 ans de commercialisation (et plus de 760 000 exemplaires produits), on se doutait bien qu’une page se tournerait et qu’un nouveau modèle verrait prochainement le jour !

Ce qui change en 3 points ? Une ligne légèrement revue, une mise à jour technologique, de nouvelles motorisations.

 

 

Il y a quelques semaines, j’ai donc pris la direction de l’Autriche et la frontière Allemande pour tester la V2 de chez Peugeot. Sur les routes sinueuses de Bavière, on retrouve le fameux toucher de route, la voiture reste stable, précise, on apprécie.

 

 

Sur le nouveau modèle, le capot est plus plat, de nouvelles couleurs font leur apparition ainsi que de nouvelles jantes en finition Allure.

 

 

A l’intérieur, l’écran central est modifié. On remarque que la navigation connectée et l’Apple CarPlay font partis des nouvelles améliorations. Seul bémol, selon moi, l’absence de compteurs numériques au dépens d’une aiguilles parfois peu lisible.

 

 

Niveau moteur on note l’arrivée du HDI 180, du HDI 130, d’un nouveau Puretech 130. Un moteur suffisant, capable d’emmener sans problème la 308 aussi bien sur les autobahnen allemandes que dans les petits cols autrichiens.

 

La 308 passe de virage en virage sans broncher

 

La nouvelle Peugeot 308 se dote également de la toute dernière génération d’aides à la conduite qui a fait ses preuves sur les nouveaux SUV 3008 et 5008 : un bon point. Régulateur adaptif, freinage d’urgence avec détection des piéton, alerte active de franchissement de ligne et caméra de recul à 180°… ces nouvelles mises à jours sont bienvenue et rendent l’ensemble extrêmement moderne.

 

 

Côté tarif, l’entrée de gamme est fixée à 20 550 €. C’est un poil plus cher que le modèle précédent mais le surcoût est très largement compensé par un équipement plus riche.

Énorme remerciements à Peugeot pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

Lifestyle

Essai du Peugeot 5008 autour des châteaux de la Loire

22 juin 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’honneur d’être invité par Peugeot France pour prendre part à un test automobile près de Chenonceau. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque au Lion, une superbe expérience (et de belles rencontres) !

 

 

Longtemps défini comme monospace compact, la nouvelle 5008 revendique désormais le statut de SUV (mais avec 7 places tout de même) !

Arrivé sur place avec de nombreux Instagrameurs Lifestyle, la carrure du nouveau Peugeot me rappelle celle du 3008, que j’apprécie énormément. Esthétiquement, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, ils se ressemblent énormément.

 

 

Ce qui interpelle en premier lieu sur cette deuxième génération de Peugeot 5008, c’est l’habitacle ! Le fameux i-cockpit est réintégré (comme sur la 3008) et c’est une belle réussite : ergonomie, design futuriste, praticité…

Pouvoir lire l’écran de son smartphone directement sur petit écran est très pratique, que ce soit pour la musique ou pour écrire un SMS (en dictant à l’oral son contenu).

Naturellement, les feux arrières à trois griffes sont toujours de la partie et font leur petit effet.

Enfin, le système Audio Focal est toujours de la partie (pour 850€), c’est une très bonne nouvelle pour nos oreilles.

 

 

Sur place, nous avons donc testé le SUV en sur les route Françaises, aussi bien sur l’autoroute qu’autours des châteaux de la Loire. Clés en main, on se familiarise avec le Peugeot 5008 et parcourons les alentours du château de Chenonceau à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

 

Après un arrêt au stand au superbe château de Chenonceau, ponctué d’une visite des lieux, nous reprenons la route direction notre hôtel (qui est en fait lui même un ancien château).

Avec une très bonne adhérence sur route, la 5008 s’avère être un modèle plaisant à conduire. Rapidement à l’aise au volant, sa bonne insonorisation et son confort (oui, j’ai également testés les sièges massant) ont confirmé mes premières bonne impressions autour du véhicule.

Maniable en ville ou lors de manœuvres, son gabarit se prend en mains facilement dans les petites rues (bien qu’elle soit un modèle familial). Comme son petit frère (le 3008), ce nouveau SUV est plus léger que l’ancien modèle (-70 kg), ce qui améliore énormément la vivacité de l’engin.

 

 

Capot plongeant, optiques agressives, flancs sculptés…

 

 

Arrivé à l’hôtel en début de soirée, on se donne rendez-vous à Assa, un superbe restaurant fusion (Japon/France) qui arbore une étoile au guide Michelin. Puis direction la piscine du Château du Brueil pour un petit bain de minuit !

 

 

Le lendemain matin, un superbe programme nous attend : une virée en hélicoptère pour surplomber quelques uns des châteaux de la Loire. L’expérience était très belle et c’est toujours un plaisir de pouvoir admirer tant de joyaux architecturaux avec un peu de hauteur.

 

 

Nous reprenons ensuite le volant de la nouvelle Peugeot 5008 pour une virée au château de Chambord. Délicieux pic-nic, visite du château… puis il déjà temps de repartir pour Paris !

 

 

Un coffre volumineux, un confort au rendez-vous, un toit ouvrant facilement rétractable, une conduite de route optimale : le nouveau 5008 réunit tous les codes esthétiques du SUV !

 

 

Assemblé à Rennes, ce nouveau SUV Peugeot 5008 a déjà commencé ses livraisons depuis la fin mai 2017. Le modèle a toutes les chances de devenir un best-seller sur le segment  des 7 places !

Énorme remerciements à Peugeot & l’agence C’est Dit C’est Ecrit pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

Lifestyle

More Festival : Spritz & Dolce Vita

18 juin 2017

Il y a quelques semaines, j’ai été convié par Aperol Spritz pour découvrir le More Festival de Venise : une superbe expérience !

Vous aimez Calvi On the Rocks ? Vous adorerez sa petite soeur More Festival à Venise, orchestrée par Édouard Rostand. Fondé en 2013, le petit festival façon « friend & family » a bien grandi. A tel point qu’il ferrait presque de l’ombre à Calvi On The Rocks !

La preuve, cette année on avait une programmation plutôt alléchante en la personne de Todd Terje, dOP, Jacques, Konstantin Sibold, pour ne citer qu’eux…

 

Dolce Vita 💚⚪️❤️

Une publication partagée par Quentin Lafon (@quentinlafon) le

 

« A Venise, 200 Spritz seraient consommés chaque minute »

 

Parlons un peu du produit… Quasi inconnu il y a encore quelques années en France, ce cocktail italien est sur toutes les tables d’apéro l’été. En Italie il l’est depuis longtemps, à tel point que l’on parle de « vague orange » (Campari a ainsi vu ses ventes bondir évidemment). Aujourd’hui le cocktail s’exporte bien et sa renommée dépasse pas mal de frontières. En même temps avec une recette aussi simple : 3 parts de prosecco, 2 d’Aperol et une d’eau pétillante ! Sans oublier la rondelle d’orange à la fin et vous obtenez un perfect serve !

 

Well arrived in Venice 🎭

Une publication partagée par Quentin Lafon (@quentinlafon) le

 

« Le plus Français des festivals italiens »

 

Aperitivo, ballades en Riva, bruschetta, dj-sets, french touch, et bien évidemment des Spritz à gogo : un week-end de 3 jours et surtout 2 fiestas dans la cours d’un superbe palais puis sur une île au large de Venise… On y a croisé la crème des Italiens branchés et des Parisiens en quête de beaux clichés Instagram.

 

Spritz mode activated 🍸

Une publication partagée par Quentin Lafon (@quentinlafon) le

 

Dans ce cadre sublime et sous un soleil brûlant, on a sillonné la merveilleuse Venise à travers ses nombreux canaux lors de notre 1ère journée. Le soir venu, on a bu quelques cocktails dans la cours d’un palais vénitien et écouté le live de Jacques.

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, direction l’île de San Servolo ou est installée la scène principale du More Festival. De là-bas, un verre de Spritz à la main, on apprécie le coucher de soleil sur la lagune de Venise.

 

 

 

La soirée démarre réellement avec un live de Parcels, les jeunes Australiens qui montent en puissance. On s’assoie sur des valises cassées (œuvre d’un artiste local), on discute du festival dans la file d’attende des toilettes, on recommande un Spritz et on recommence !

 

 

A la fin de la nuit, on attrape un riva et on se perd à nouveau dans les dédales de la Sérénissime avant de retrouver nos chambres d’hôtels.

Enorme remerciements à Gruppo Campari et l’agence RPCA (Solène & Pauline) pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Vins & Spiritueux

Le Suze Tonic : nouveau cocktail de l’été ?

12 juin 2017

Après avoir revisité la recette traditionnelle du Spritz avec de la Suze, on vous propose un nouveau cocktail à base de liqueur de gentiane !

Pour donner du pep’s à ses drinks d’été, on vous propose de découvrir la Suze Tonic, un classique twisté qui vous fera oublier la bonne vieille bouteille de votre grand-mère oubliée depuis 1983 à la cave.

Composée à 50% de racines fraîches de gentianes sauvages, la base aromatique de Suze est un mélange subtil d’infusion et d’esprit de gentiane, obtenu par macération puis distillation.

L’esprit révèle les notes épicées et fruitées de la gentiane, rehaussées d’extraits de plantes aromatiques, dont Suze garde le secret depuis sa création.

La Suze est un alcool un peu insolite. Son amertume surprend, mais n’est pas dérangeante. C’est un alcool qui peut se boire seul ou juste avec des glaçons. Il n’est pas très compliqué d’approche et s’apprécie rapidement.

 La Suze c’est à la mode et c’est frais !

Revenons à la recette du Suze Tonic, qui est vraiment très simple : de la Suze, du Tonic, une tranche de citron, des glaçons et c’est parti !
Pour les puristes :
  • 4 cl de Suze
  • 8 cl de tonic
  • 1 quartier de citron jaune
  • Des glaçons

Et pour la décoration, une branche de romarin pourra faire l’affaire.

Il ne vous reste plus qu’à le déguster à l’heure de l’apéro au bord de votre piscine ou à la terrasse de votre QG.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Vins & Spiritueux

Les Nouveaux Cavistes : le site de référence pour les champagnes & spiritueux

11 mai 2017

Vous n’avez pas le temps de vous rendre chez votre caviste de quartier ? Ce dernier n’est pas très aimable ?

Et si vous faisiez vos achats en ligne sur LesNouveauxCaviste.com, un site qui s’adresse aussi bien aux connaisseurs qu’aux néophytes en quête de découvertes ou de conseils.

 

 

Cette plateforme, lancée par Pernod Ricard, regroupe déjà plus de 70 cavistes dans toute la France, réputés pour leur expertise et la proximité avec leur clientèle.

Et oui, bien choisir un spiritueux pour sa soirée entre amis n’est pas toujours facile avec la multitude de marques et de références disponibles sur le marché. C’est pourquoi les cavistes sont présents sur le site pour répondre à tous vos besoins : idées cadeaux, nouveautés, éditions limitées, perles rares, bons plans ou grands classiques.

 

 

Ils vous aideront à comprendre les arômes subtils d’un whisky, découvrir l’histoire d’une grande marque, apprécier l’intensité d’un rhum ou les fines bulles d’un champagne de grande cuvée. Et oui, le site Les Nouveaux Cavistes est la avant tout pour vous aider à prendre les bonnes décisions !

 

Une démarche digitale qui séduit de plus en plus les consommateurs

 

Entièrement pensé autour des modes de vie actifs et connectés, le site Les Nouveaux Cavistes présente de nombreuses fonctionnalités, allant de la géolocalisation au moteur de recherche, et en passant par la livraison à la carte (retrait chez le caviste, dans un point relais, à domicile en 48h ou via coursier en 3h). À noter que 12 grandes villes de France sont disponibles pour la livraison à domicile ou via coursier : de quoi nous faire saliver !

 

 

Sur la plateforme, chaque caviste partenaire dispose de sa propre page de présentation. Les filtres de la marketplace sont  particulièrement bien conçus, puisqu’il est possible de filtrer simultanément par caviste, mode de livraison, note des consommateurs, marque, degré d’alcool, âge, provenance et conditionnement, entre autres.

Allez, à vos clics !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Vins & Spiritueux

La French s’invite dans les bars à cocktail de Paris !

3 mai 2017

Ce n’est pas nouveau, le monde de la mixologie a le vent en poupe en ce moment et Paris redevient une place forte du cocktail ! Fort de ce constat, La French lance sa première édition et annonce un printemps sous le signe de la mixologie.

Du 12 au 20 mai, La French propose une semaine entière dédiée aux spiritueux français et s’invite dans plus de 11 bars de la capitale.

 

 

Organisé par la Société Dugas, distributeur de spiritueux en France et à l’étranger, La French célèbre la culture du cocktail en parternariat avec les rhums Trois Rivières et Habitation Saint-Etienne, la vodka Cobalte, le cognac Hine ainsi que les whiskies P&M et Rozelieures, le Pineau des Charentes Rastignac et la Maison Boudier, des marques emblématiques et 100% françaises.

 

 

Où ? Dans 11 bars à cocktails emblématiques de la place parisienne : Les Justes, Bluebird, Pas de Loup, Ober Mamma, Persifleur, Ballroom, Jefrey’s, Popolare, Cinquième Sens, Prescription cocktail club & le Fleur Bleu.

Et comment on en profite ? 4 cocktails uniques seront à déguster dans chaque bar partenaires, soit un total de plus de 40 créations cocktails à découvrir pendant la semaine. On vous y voit ?

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Lifestyle

Bic Shave Club : pour un rasage au poil !

3 avril 2017

BIC, le fleuron français, vient de lancer le Bic Shave Club pour notre plus grand plaisir.

Quand on sait que le rasage prend aujourd’hui une place important dans le quotidien, il était temps qu’une marque se lance dans un concept d’abonnement.

 

 

Lancé depuis la fin mars, la solution proposée par BIC est très simple.

Grosso modo, c’est un service de livraison à domicile de lames de rasoirs dont vous définissez vous même la fréquence d’envois. Pratique, puisque tout arrive directement dans votre boite aux lettre (avec une fréquence d’1 ou 2 mois).

 

 

Le marché de la vente en ligne de rasoirs va grossir sur les prochaines années

 

 

Il faut également avoir que le service est flexible (puisque sans engagement) et économique (avec un tarif de 9€/mois).

Pour en savoir plus sur le service, rendez-vous sur bicshaveclub.com

Vins & Spiritueux

Connaissez-vous le Victoria Gin Club ?

21 mars 2017

En début d’année, j’ai été convié par la marque iconique Bombay Sapphire à intégrer un club d’amateurs de gin : le Victoria Gin Club. Une superbe idée !

Et pour nous (re)faire découvrir l’une des marques les plus emblématique de spiritueux (au monde, oui oui), quoi de mieux qu’un déplacement à Laverstoke Mill, pour une visite privée de la distillerie.

Direction donc la campagne anglaise (dans le Hampshire) à 100km de Londres avec l’ensemble du crew Bombay Sapphire pour une visite en bon et due forme.

 

 

 

 

Un voyage-découverte unique pour les amateurs de gin

 

 

 

Inaugurée il y a quelques années, cette distillerie est un lieu empreint d’histoire. Sachez que pendant plus de 200 ans, l’usine a historiquement produit le papier destiné à la fabrication des billets de la banque d’Angleterre !

Et depuis, l’usine abrite un tout nouveau visage avec l’implantation de la marque Bombay Sapphire. Pour un tel rendu, l’architecte Thomas Heaterwick a réalisé un travail titanesque pour  transformer cette ancienne fabrique de billets de banque en une distillerie haut de gamme.

Une fois à l’intérieur, Sam (notre génial guide) nous a détaillé tout le processus complexe qui permet de donner naissance au gin Bombay Sapphire. Des épices à la distillation, on s’aperçoit rapidement que le processus de fabrication n’a pas bougé depuis l’invention de la recette… une prouesse !

 

 

 

La recette du gin Bombay Sapphire est précieusement conservée dans un coffre en Suisse

 

 

 

On a également pu se rendre compte que le site de la distillerie est imprégné d’une rare beauté, surtout lorsque l’on découvre les serres géantes (l’une tropicale et l’autre tempérée) dans lesquelles poussent les 10 épices qui confèrent au gin son goût unique.

Selon moi, c’est la pièce maîtresse de la distillerie puisque qu’elle regroupe l’ensemble des arômes du Bombay Sapphire (qui proviennent de dix jardins botaniques différent). A l’intérieur, on peut même découvrir les spécimens horticoles qui ont infusés dans le spiritueux : passionnant !

La visite de la distillerie se poursuit en fonction des différentes étapes de fabrication du gin. A l’intérieur du bâtiment principal, nous découvrons d’impressionnants alambics de cuivre. On apprend également que la distillerie tourne à plus ou moins 300 bouteilles/jour.

Nous terminons par un passage à l’Empire Room (où plus de 200 références de gin sont présentes) pour une dégustation finale. Sam nous fait même l’honneur de tester une édition limitée : Bombay Amber, un régal.

 

God save Bombay Sapphire

 

Et ce n’était que la partie émergée du superbe programme qui nous attendait ! Retour à Londres dans la soirée et repos mérité dans une superbe chambre de l’hôtel Mondrian (du côté de South Bank pour les curieux).

Après la théorie du matin, il était temps pour notre crew de passer à la pratique et donc à la dégustation de cocktails. Dur labeur diriez-vous ! 1ère étape au Dandelyan (avec une vue spectaculaire sur la Tamise), le superbe bar de l’hôtel Mondrian où nous trinquons à la longue vie du Victoria Gin Club.

 

 

21h à peine et nous prenons la direction de l’incontournable American Bar du Savoy. Oui, je vous parle bien de cette institution, de ce lieu qui est régulièrement classé parmi l’un des 50 meilleurs bars au monde. Une atmosphère particulière se dégage de ce bar mythique où l’on pourrait passer la journée à décrypter la carte des cocktails.

 

 

Longue vie au Victoria Gin Club !

 

 

La soirée bat son plein, nous dégustons les cocktails proposés (si possible à base de gin) et il est déjà temps de se diriger vers le restaurant pour dîner. Une table nous a été réservée au Berners Tavern, un restaurant immense avec une multitude de tableau accrochés aux murs et un bar impressionnant qui domine l’assemblée. Les plats (tous succulents) se succèdent et je termine par un petit gin tonic.

 

 

Fin de soirée ? Que nenni. Nous nous mettons en chasse d’un bar à cocktail pour terminer la soirée ! Direction Carnaby Street où nous tombons sur le Disrepute, un très beau bar à cocktail nouvellement ouvert (et plutôt bien caché à la manière d’un speakeasy). Nous trinquons de nouveau puis la fatigue nous gagne.

 

 

Retour à l’hôtel Mondrian où je tombe dans les bras de Morphée. Le lendemain est dédié au temps libre et par chance, c’est ciel bleu à Londres (réalisé sans trucages). En petite chemise en coton, c’est flânerie autour des monuments incontournables de Londres, que je vous laisse apprécier en photo.

 

 

 

 

Après un déjeuner copieux dans le restaurant de l’hôtel, toujours accompagné de l’emblématique boisson bleue (évidemment), il est temps pour notre petit groupe de privilégiés de rejoindre la gare de St Pancras, direction Paris.

Ce fut, vous l’aurez bien compris, un week-end incroyable avec une team Victoria Gin Club des plus chouettes (Désirée, Sandy, Forest, Julien, Frédéric, Marie-Astrid, Caroline & Harvey). Enorme remerciements à Bacardi-Martini pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.