Souvent jugé difficile d’accès, plutôt isolé, le Lot ne m’avait jamais attiré auparavant ! Et dernièrement, j’ai eu l’occasion de découvrir ce superbe département – au cœur du pays occitan – et une chose est sûre : j’ai adoré ! Je garderai un excellent souvenir de mon road trip dans les vallées du Lot et j’espère bien vous donner l’envie d’aller vous y balader vous aussi.

Le Lot est authentique, impressionnant, préservé et on est vite ébloui par la beauté des paysages naturels, la richesse du patrimoine culturel et l’authenticité des expériences. Y faire un road trip, c’est l’assurance de réaliser un magnifique voyage et de rouler à travers des paysages de carte postale. Le Lot, c’est aussi une collection de villages au charme authentique, une nature omniprésente et une culture préservée : le décors est planté !

Pour vous y rendre, le plus simple reste le TGV vers Brive ou Cahors, puis la location d’une voiture sur place. Les allers-retours ne sont pas très onéreux et il faudra compte près de 4 à 5 heures de train depuis Paris pour rallier le Lot.

Et pour vous aider à organiser votre trip dans le Lot, je vous invite à découvrir mon itinéraire et ses 10 spots à ne manquer sous aucun prétexte !

1. Cahors, la médiévale

Point de départ de mon road trip, j’ai aimé flâner dans le quartier du centre-ville. L’atmosphère de cette ville est vraiment agréable, il y a de nombreuses ruelles piétonnes qui invitent à la balade. Connue pour son vin savoureux (le Malbec), c’est vraiment une destination de choix pour les gourmands, les bonnes adresses y sont nombreuses. Façades Renaissance, hôtels particuliers, vieilles églises, je vous conseille de vous laisser guider au grès des passages et des cours cachées.

Côté architecture, la cathédrale romaine de Saint-Étienne – classée au patrimoine mondial de l’Unesco – est à voir, ne serait-ce que la façade ! Et surtout, ne manquez pas l’incontournable et imposant Pont Valentré avec ses 3 tours, classé également au patrimoine Mondial de l’Unesco. Construit à partir de 1308, la construction de ce dernier s’est achevée 70 ans plus tard. La légende raconte même que l’architecte a eu recours au diable pour terminer l’ouvrage en temps et en heure ! Gratuit et piéton, c’est également un spot très cool pour y admirer le coucher du soleil.

2. Le vignoble de Cahors

Rythmés par le Lot et ses méandres, les vignobles de Cahors offrent de superbes panoramas.

Et la meilleure façon de les découvrir reste le vélo (si vous avez du temps devant vous) ou bien la voiture qui vous permettra de réaliser plusieurs stop-clés à la découverte des différents domaines viticoles. 80% du prestigieux vignoble de l’AOC Cahors se trouve dans cette vallée fertile, donc autant vous dire que vous aurez le choix en termes de dégustation. Choisissez bien en amont les domaines que vous souhaitez visiter, certains ont des horaires de dégustation ou visite bien particuliers

De Cahors à Puy-L’Évêque, le Lot offre un beau parcours

Que vous soyez novice ou amateurs en vin, arrêtez-vous sur différents domaines comme le château de Cayx ou de Lagrézette, pour ne citer qu’eux. Certains domaines vous ouvriront également les portes de leur demeure seigneuriale.

Si vous le pouvez, prévoyez également un petit pique-nique sur les bords de la rivière du Lot avec vue sur les vignes. Pour ma part, j’ai choisi de déjeuner dans l’excellent restaurant Le Médiéval, en plein cœur du village de Puy-L’Évêque. La décoration intérieure, toute de bois et de pierres est canon, les plats sont très bien travaillés et faits-maisons évidemment.

C’était également une bonne occasion de goûter au fameux chèvre de Rocamadour, un vrai délice pour les papilles. Après, le déjeuner, j’ai aimé flâner dans le village de Puy-L’Évêque, qui mérite également une petite heure de visite. Construit sur un promontoire rocheux, c’est un petit trésor du sud-ouest bien gardé !

3. Le beau village de Saint-Cirq-Lapopie

Ce n’est pas pour rien qu’en 2012, ce village a été élu « village préféré des Français » et c’est donc en toute logique qu’il était dans ma “bucket liste” des lieux à visiter dans le Lot. Ce n’est pas le seul village que l’on trouve du côté de la vallée du Lot, mais c’est certainement le plus beau à mon sens !

L’architecture de ce village date globalement de la fin du Moyen-âge, notamment les châteaux et la superbe église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette. J’ai aimé m’y promener – tôt le matin – et y admirer tous les petits détails sur les maisons : fenêtres en verre teinté, cheminées, colombages, poutres sculptées, vieilles enseignes, portes travaillées.

Très pentu, le village – perché sur un éperon rocheux – abrite de nombreuses boutiques d’artisans et d’artistes. On sent encore l’ambiance médiévale qui règne dans le village, comme si le temps s’était arrêté.

Évitez les espadrilles ou sandale plates, les ruelles pavées peuvent s’avérer glissantes et elles ne sont donc pas du tout adapter pour visiter le village !

Ah oui, et une fois que vous aurez atteint le haut de cette immense falaise, ne loupez pas le panorama sur la vallée du Lot, vous ne serez pas déçu. Le belvédère domine les méandres du Lot, situé presque 100 mètres plus bas et c’est très photogénique.

Enfin, si vous aimez marcher, ne loupez pas le chemin de Halage, une balade assez simple de deux heures, accessible depuis Bouziès et qui vous mènera directement à Saint-Cirq-Lapopie.

4. La vallée du Célé

Entre la vallée du Lot et la vallée de la Dordogne, on trouve une petite vallée très agréable : la vallée du Célé, un affluent du Lot. Le long de la route tortueuse qui longe le Célé, de nombreuses maisons troglodytes remplissent les falaises.

À ne pas manquer dans les alentours, le beau village de Marcilhac sur Célé ! Ce village – qui est une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle – abrite une abbaye romane qui a conservé une beauté incroyable. Les ruines, romanes mêlées à la reconstruction gothique lui procure un charme fou !

Non loin de là, au cœur de la vallée du Célé, j’ai posé mes valises le temps d’une nuit à la Métairie Haute, une superbe chambre d’hôte rurale au charme incroyable. On y accède par un chemin dans la montagne et on y découvre 2 ânes et une famille adorable, pleine de simplicité et d’anecdotes sur la région à nous raconter. On dort littéralement dans la forêt, dans une petite maison construite en pierre sèche typique. Une belle expérience !

5. Les châteaux du Lot

De nombreux châteaux, manoirs, donjons ou encore fortifications parsèment le département du Lot. Médiéval ou Renaissance, ces témoins de l’histoire lotoise méritent toute votre attention.

Pour la petite histoire, après la guerre de 100 ans, le renouveau incita la noblesse à édifier des châteaux d’un genre nouveau tournés vers la résidence de plaisance. C’est à partir de cette date clé que de nombreux donjons ont commencé être construit à travers la vallée du Lot.

Et ces derniers ont tous une histoire originale à raconter comme le château de Cénevières ou encore le château de Montal. Le premier – édifié sur un à-pic rocheux – a été une place-forte médiévale avant d’être transformé en palais Renaissance. Et le second – plus contemporain – a été construit à partir de 1519 par Jeanne de Balsac.

Ces deux châteaux constituent une étape de choix dans le circuit des belles demeures du Lot, mais ils sont loin d’être les seuls ! À vous de lister ceux que vous aimeriez découvrir au gré de votre road trip dans le Lot.

6. Figeac, la préservée

Loin des grands axes, Figeac est sûrement l’une des villes médiévales les mieux préservées de France. Ici, un seul mot d’ordre : se perdre dans les ruelles ! Je peux vous assurer que se balader à Figeac, c’est comme faire un saut dans le temps. De nombreuses maisons du XIIIe siècles sont encore debout et on se joue à observer les détails sur les portes et les façades.

Sur place, vous pourrez également admirer les emblématiques « soleilhos », ces fameux greniers ouverts orientés plein sud et utilisés autrefois pour conserver la nourriture.

Se rendre à Figeac, c’est aussi s’apercevoir que la ville loue un vrai culte à Champollion, le génial décrypteur de la pierre de Rosette, né à Figeac. Point d’orgue de cette célébration, la célèbre Place des Écritures où l’artiste Joseph Kossuth a reproduit une version XXL de cette pierre de granit noir au cœur de la cour d’une ancienne abbaye médiévale : fabuleux !

Non loin de cette place, vous tomberez nez à nez avec le musée Champollion pour une plongée dans l’histoire des écritures. Les collections du musée racontent la fabuleuse aventure de l’écriture en passant par l’Égypte antique, les Mayas, la Chine ou encore les étrusques. Le premier niveau est dédié à Champollion et plus on monte les étages, plus on remonte le temps jusqu’aux langues actuelles.

Côté hébergement – si votre portefeuille le permet – je vous recommande de passer une nuit au Mercure Viguier du Roy ! Situé dans un ancien cloître, j’ai été littéralement bouche-bée devant la beauté de cet hôtel. La cour intérieure est splendide, les voûtes incroyablement bien conservées et la piscine très agréable par temps chaud. Pourtant, avant d’avoir poussé la porte de l’hôtel, on n’a pas idée de ce qui peut bien se cacher derrière cette façade à l’allure élégante. Et c’est ce qui fait tout le charme de l’hôtel !

Et dans ce lieu magique, vous pourrez également vous restaurer à la Dînée du Viguier, une adresse gastronomique qui propose des plats aux saveurs du sud-ouest, à base de produits uniquement locaux ! Un vrai coup de cœur gustatif, que je vous recommande vivement !

7. La fascinante Rocamadour

Le Lot est en plein sur le chemin menant vers Compostelle, il est donc logique d’y trouver de nombreuses églises médiévales et de somptueux villages. Et s’il y en a bien un à retenir et à visiter, c’est Rocamadour ! Depuis des centaines d’années – le 12e siècle pour être précis – cette citadelle, construite à flanc de falaise, est un lieu de pèlerinage, classé à l’UNESCO.

De haut en bas, on y trouve un château, une esplanade avec plusieurs églises, basiliques et la rue principale du village. Ces 3 espaces semblent se superposer et donnent vraiment un charme singulier au lieu. Ce n’est pas pour rien que Rocamadour reste l’un des lieux les plus visités de France.

Pour se rendre compte de la beauté de ce village, il faut l’admirer de loin. En contrebas, depuis un belvédère ou sur la route qui lui fait face, vous trouverez un forcément un superbe panorama sur la citée et la vallée de l’Alzou dans laquelle elle se trouve.

Pour celles et ceux qui n’utiliseront pas l’ascenseur, je vous recommande de commencer par le haut, qui est moins fatiguant (l’inverse des pèlerins, qui eux monteront les étages depuis le bas du village, en franchissant la porte Figuier).

Tout en haut du village, il vous sera possible de monter sur les remparts du château pour avoir une jolie vue sur la cité.

Ensuite, il faut obligatoirement descendre ou monter les 216 marches du grand escalier qui mèneront au sanctuaire. L’étage du sanctuaire – composé d’un très joli ensemble collé contre la falaise – avec ses sept chapelles est à visiter impérativement, rien que pour se rendre compte de la fusion des bâtiments avec la falaise !

8. La forêt des Singes

Insolite, non ? Ouvert en 1974, ce parc est situé à l’entrée de Rocamadour et il abrite 150 Macaques de Barbarie (plus communément appelés Magots). Ces derniers viennent d’Afrique du Nord et peuvent librement arpenter les 20 hectares de forêt qui leur sont accordé.

Il faut savoir également que les Macaques de Barbarie sont une espèce en danger et que leur milieu naturel (au Maroc et en Algérie) disparait d’années en années. La Forêt des Singes permet également de maintenir la population en réintroduisant régulièrement des singes dans le Moyen Atlas Marocain.

À l’inverse d’un zoo, ici les singes font ce qu’ils veulent. On peut donc les observer arpenter leur territoire, leur donner à manger et tenter de photographier les plus sociables. Un parcours jalonné d’animation pédagogique est également prévu pour en apprendre davantage sur cette espèce en danger.

9. Les villages de Loubressac, de Cabrenac et d’Autoire

Moins connus que Saint-Cirq-Lapopie et Rocamadour, ces petits trésors situés au nord-est du Lot sont bourrés de charme ! Ce qui frappe en premier, c’est l’authenticité qui y règne et l’impression qu’on découvre des villages hors du temps. A mon sens, ces 3 villages sont des incontournables si vous souhaitez arpenter la région.

Le premier d’entre eux, Loubressac, a d’emblée été un coup de cœur. Situé sur un promontoire rocheux, ce village médiéval figure également au classement des plus beaux villages de France. Avec son labyrinthe de ruelles sinueuses, les maisons médiévales en pierres calcaires, ce village est un vrai enchantement. A ne pas louper, les différents belvédères qui offrent une vue dégagée sur toute la vallée !

Ensuite, cap sur Carennac et ses 400 habitants. Les toitures brunes, la végétation chatoyante et les maisons Renaissance invitent à la flânerie et à la douceur de vivre. Également labellisé « Plus beaux Villages de France » ce joyau de la vallée de la Dordogne abrite également un superbe prieuré clunisien du XIe siècle. Je rajoute qu’ici, de nombreux donjons, clochers et autres tourelles viennent piquer le ciel du Lot !

Enfin, je poursuis la route jusqu’au village d’Autoire, un village également… Classé dans la liste des plus beaux villages de France ! Décidément, ce n’est pas ce qu’il manque dans le Lot ! Près du centre-ville, on peut y apercevoir de belles demeures comme le Château Roque-Maynard ou encore le Château de Busqueille. On surnomme d’ailleurs Autoire de « Petit Versailles » de part ces nombreux manoirs. En traversant le village, on admire les magnifiques maisons médiévales et les petites fontaines typiques.

Cerise sur le gâteau, à quelques kilomètres d’Autoire, on peut même découvrir la plus haute cascade du Lot ! Même si je ne m’y suis pas baigné, cette chute d’eau de 30 mètres est une véritable bouffée de fraîcheur. Accessible depuis la sortie du village, après une petite balade d’1 kilomètre, la cascade donne l’impression d’être un mur végétal géant tant la végétation y est luxuriante.

10. La surprenante Grotte de Presque

S’il y a bien quelque chose qu’il faut retenir du Lot, c’est que le sol de la région est un véritable “emmental” ! Il y a des grottes partout, des petites, des immenses, des récentes ou plus anciennes. Si vous souhaitez faire le plein de stalactites, vous êtes au bon endroit ! Souvent le fruit d’anciens cours d’eau qui ont bougé, toutes ces grottes sont originales et souvent féeriques.

J’ai donc découvert les œuvres souterraines de l’eau en parcourant la grotte de Presque, située à 9 km du Gouffre de Padirac. Très familiale – et à l’état naturel sans artifice de couleur – cette grotte est une suite ininterrompue de concrétions de formes et teintes variées. Honnêtement, la diversité des salles est d’une grande richesse et vous serez accompagné d’un guide compétent qui prendra le temps de répondre à vos questions ! Piliers stalagmitiques de 8 à 10 mètres, « draperies » d’une rare finesse, « cierges » immaculés : c’est le dépaysement absolu !

Pourquoi s’y rendre ?

Le Lot est un ravissement pour les yeux ! Nul doute que j’y retournerai à nouveau d’ici quelques années pour découvrir de nouvelles pépites. Entre les villages pittoresques, les châteaux, la gastronomie et les trésors de la nature, le Lot est un vrai bijou. J’espère vous avoir donné envie de faire un tour dans ce petit coin de France, qui mérite d’être connu !

 

                                                                             

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Office de tourisme du Lot. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

10 bonnes raisons d’aller visiter Bâle

10 bonnes raisons d’aller visiter Bâle

Chargée d’histoire et à la fois très moderne, Bâle est une charmante ville située sur les rives du Rhin, en Suisse. Installée directement sur les rives du Rhin, à deux pas de la France et de l’Allemagne, Bâle connaît une belle croissance d’un point de vue urbain et...

Road-trip dans les Landes en mode Californian dream !

Road-trip dans les Landes en mode Californian dream !

D’énormes plages de sable fin, de nombreuses forêts de pins maritimes, des lacs splendides, des écoles de surf à gogo, un esprit « Californie » : vous êtes bien dans les Landes ! Si vous aimez les grands espaces ou le surf, cette région du Sud-Ouest de la France est...

5 bonnes raisons de s’envoler pour Héraklion

5 bonnes raisons de s’envoler pour Héraklion

De magnifiques plages, un arrière-pays parsemé de petits villages et de monastères, des oliviers à perte de vue et une cuisine délicieuse : Héraklion est une belle mise en bouche lors d’un séjour en Crète.Lisbonne ne se résume pas qu'à la rive nord. De l'autre côté du...

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest