Browsing Tag

Domaine Saint Clair – Le Donjon

Travel

3 bonnes raisons de passer un week-end iodé à Étretat

18 septembre 2019

Imaginez d’immenses falaises de craie blanche qui plongent à pic dans l’océan, des vaguelettes qui viennent lécher les plages de galet, des cris de goélands… Ouvrez les yeux, vous êtes à Étretat !

 

 

D’une beauté sans pareil, Étretat et ses falaises inspirent depuis des siècles de nombreux peintres et écrivains. Et on comprend vite pourquoi…

 

 

Situé à seulement 2h30 de route de Paris, la ville d’Étretat est une destination à découvrir le temps d’un week-end. Je vous recommande de vous y rendre pendant l’été indien, notamment pour éviter les foules des mois d’été.

 

 

« Si j’avais à montrer la mer à un ami pour la première fois, c’est Etretat que je choisirais ». Alphonse Karr

 

 

Sachez que ce paisible village Normand attire chaque année près d’un million de touristes par an. Autant vous dire que c’est un incontournable de la région.

 

 

Autrefois modeste port de pêche, Étretat est désormais l’une des destinations les plus prisées de Normandie. En cause, ses falaises mais pas que… Allez, direction la Normandie !

 

Flâner sur les imposantes falaises

 

Quand on arrive pour la première fois à Étretat, on est tout de suite envouté par ses falaises majestueuses. Façonnées pendant des milliers d’années par le vent et la mer, elles nous offre aujourd’hui un superbe spectacle.

 

 

Il existe d’ailleurs plusieurs manières d’approcher ces reines de beauté et le site des falaises se décompose en deux parties : les falaises d’amont, au nord, et celle d’aval, au sud du village !

 

 

Celle que je vous conseille, c’est la randonnée côtière partant de la porte d’aval pour de superbes panoramas. Préférez la fin de journée pour cette balade de 1h30, pour éviter le contre jour sur vos clichés. Hormis les 70 mètres de dénivelé, cette promenade ne nécessite pas de grands efforts.

 

 

Les différents points de vues sont aussi incroyables les uns que les autres

 

 

Ne manquez pas la fameuse aiguille, haute d’environ 50 mètres, qui serait creuse d’après de nombreuses légendes. C’est d’ailleurs dans le roman policier “L’aiguille creuse” de Maurice Leblanc, qu’Arsène Lupin en perce le secret.

Sous vos yeux, se dressera également la vision la plus célèbre d’Étretat, celle de cette arche dont Maupassant disait qu’elle “avait à peu près la figure d’un éléphant énorme enfonçant sa trompe dans les flots”.

 

 

La balade continue vers l’arche (la Manneporte) en longeant le golf d’Étretat. Ce sentier qui longe les falaises est un fabuleux terrain de jeux pour photographe et autres amateurs de sensation de vide. En fin de journée, la lumière dorée du soleil éblouit toutes les falaises de craie blanche et la mer arbore des couleurs émeraudes.

 

 

Pour les plus téméraires, lorsque la marée est au plus bas, sachez que vous pouvez passer par les plages et longer les magnifiques arches. D’en bas, on aperçoit aisément les strates et crevasses qui composent les falaises.

 

 

Une autre randonnée, tout autant belle, part explorer les falaises d’amont d’Étretat. A son sommet, vous y trouverez un panorama à couper le souffle sur les falaises et la ville toute entière. Perchée sur la falaise, on découvre également une petite chapelle de style néo-gothique livrée aux vents, la Chapelle Notre Dame de la Garde. Construite au milieu du 19ème siècle, elle est dédiée aux marins. Détruite en 1942 par l’armée allemande, elle a été reconstruite en 1950.

 

 

Sachez qu’il faut compter environ 1h aller-retour pour cette balade.

 

Découvrir le village et son jardin enchanteur

 

Si Étretat est surtout connue pour ses impressionnantes falaises, son centre-ville mérite néanmoins le détour. Enclavée dans son manteau d’albâtre formée la falaise d’aval et celle d’amont, Étretat se visite au grès des vents.

 

 

Baladez-vous entre les maisons datant de l’époque médiévale et celles au style anglo-normand. Et n’oubliez pas de passer aux halles qui abritait autrefois le vieux marché et qui, aujourd’hui, est composé de marchands artisanaux où vous pourrez trouver de petits souvenirs.

 

 

 

En son centre, vous trouverez également de belles adresses pour un déjeuner. Le restaurant Le Bel Ami est une valeur sûre à Étretat, on est bien accueilli dans ce petit temple de la bonne cuisine à l’ambiance sans chichi. Bistrot, bar à vins, cave et épicerie, Le Bel Ami joue sur tout les tableaux et c’est plutôt réussi. La cuisine, gorgée de soleil, est faite maison. L’addition est douce, les plats délicieux (la cuisine, gorgée de soleil, est faite maison).

 

 

“Ce que j’ai vu à Etretat est formidable” Victor Hugo

 

 

Après le déjeuner, entamez une balade digestive jusqu’aux Jardins d’Étretat. Avec ses allées aux airs de labyrinthe végétal, ces sculptures oniriques, ce lieu atypique et charmant est une véritable incitation à la rêverie. Il y a un petit côté Alice au Pays des Merveilles !

 

 

 

 

L’architecte paysagiste de réputation internationale, Alexandre Grivko, s’est inspiré de la flore du littoral normand pour y dessiner un parcours complexe et envoûtant de sculptures végétales. La collection d’art contemporain est composé en partie d’oeuvres permanentes.

 

Séjourner au Domaine Saint Clair – Le Donjon

 

Pour profiter au mieux d’Étretat, je vous conseille de poser vos valises au Domaine Saint Clair – Le Donjon, un élégant château qui surplombe la ville, avec à la clé l’une des plus jolies vue du coin.

 

 

 

Véritable coup de coeur, cet hôtel de charme style Belle Epoque fait face à l’anse d’Étretat et à la falaise d’aval.

 

 

 

Mais le Donjon n’est pas un hôtel classique : il a une âme. En 1862, sur des vestiges romains, le Donjon sort de terre sous la forme d’une imposante bâtisse anglo-normande.

 

 

 

 

 

Domaine privé, passé de main en main, il devient véritablement un établissement hôtelier quand la famille Abodib le rachète en 1978. En 2002, une villa balnéaire attenante est construite dans un style plus féminin pour accueillir davantage de clients.

 

 

Le Donjon se vit comme une expérience intense

 

 

Une fois l’entrée passée, l’enchantement est total, du patio (et son immense véranda) à votre chambre.

 

 

Concernant ces dernières (24 au total), elles ont toutes des noms tirés de personnages de romans, d’écrivain ou encore d’artistes célèbres profondément lié à Étretat : Arsène Lupin, Joséphine Baker…

 

 

Un autre avantage de séjourner au Donjon, c’est la possibilité de se détendre avec les soins et les massages que propose le Spa (et sa gamme de soin française Themae) de l’établissement. En solo ou en duo, laissez-vous aller entre les mains expertes des spécialistes, le tout dans une atmosphère apaisante.

 

 

 

 

Le matin, l’hôtel propose un superbe petit-déjeuner sucré-salé : l’idéal pour prendre des forces et commencer la journée.

 

 

 

 

En belle saison, vous pourrez également profiter de la piscine et des lits baldaquins avec vue sur la mer.

Si l’hôtel affiche complet, vous pourrez toujours prévoir de faire une halte pour un déjeuner raffiné ou un dîner gastronomique. Coup de coeur pour la salle de restaurant, ouverte sur la mer et décorée d’une grande fresque signée Jean-Charles de Castelbajac.

 

 

 

 

 

 

 

Côté cuisine, plusieurs menus dégustation se déclinent en 3, 5 ou 7 services. La plupart des produits travaillés proviennent de fournisseurs locaux et même du potager de l’hôtel, rien que ça ! Rajoutons que les plats sont de qualité, la carte des vins gigantesque et le service irréprochable. Céleri rôti de chez Albert, moules façon marinière, retour de criée, le chocolat Cluizel… Tout était parfait.

 

 

Niché au creux des hautes falaises de craie blanche, le village Normand d’Étretat vaut vraiment le détour ! Que vous soyez de passage ou en week-end prolongé, vous adorerez votre séjour à Étretat.

 

Article réalisé en collaboration avec le Domaine Saint Clair – Le Donjon