Avec plus de 1 300 kilomètres de circuits balisés, la région Alsace est une des plus riches de France en matière de voies aménagées pour les vélos. Et en plus, elle cultive une dimension internationale de part ses frontières avec la Suisse et l’Allemagne notamment.  

Aménagées au milieu des vignes, le long d’anciennes voies ferrées, les véloroutes d’Alsace permettent de pédaler en sécurité et de rejoindre les points d’intérêts majeurs de la région. Allez, je vous raconte mon itinéraire pour découvrir l’Alsace autrement, en toute autonomie.
 
Après 2h30 de trajet, nous rejoignons Colmar où nous louons de robustes vélos (Deutsche Qualität) à assistance électrique. Petite particularité, ils sont également équipés du système de rétropédalage, qui permet de freiner plus facilement à mon sens. Il nous fallait bien ce petit coup de pouce technologie pour découvrir la région (presque) sans effort et sous un soleil de plomb.  

Et c’est parti pour 35 km de balade à la découverte du patrimoine alsacien et plus particulièrement de ColmarRiquewihr et des belles vignes Alsaciennes.
 
Nous démarrons évidemment notre trip dans l’authentique ville de Colmar, surnommée la « Petite Venise ». Ciel bleu, palette de couleurs, rues pavées, nous flânons dans le vieux quartier pour admirer la richesse architecturale de la ville. Point d’orgue de la visite, le fameux quartier de la Petite Venise, certainement le lieu le plus touristique de la ville.  

Après cet arrêt obligatoire et haut en couleur, nous prenons la route direction Riquewihr. À la sortie de Colmar, nous emprunter la Véloroute du Vignoble jusqu’à Bennwihr. Nous faisons des haltes régulières dans les vignobles pour profiter de la quiétude des lieux et déguster quelques mûres sauvages.

Arrivés dans le village d’Ammerschwihr, nous nous préparons à attaquer l’énorme montée qui mène à Riquewihr. Nous savions que chaque coup de pédale aussi douloureux qu’il soit valait la peine d’être fait ! Et oui, l’effort fut récompensé – lorsque le sommer atteint – nous nous retrouvons face à un panorama époustouflant au-dessus des vignes vallonnées.  

Nous soufflons le temps de la descente direction l’un des plus beaux villages de France, Riquewihr. C’est vraiment le village Alsacien par excellence, rues pavées, maisons à colombages de toutes les couleurs, vignobles au loin. Après une courte halte déjeuner dans le centre historique, nous faisons le plein de photos et sillonnons le petit village de haut en bas, d’est en ouest.  

Nous sommes ensuite redescendus en direction de Colmar pour terminer la boucle du jour et rentrer sur Paris, les jambes lourdes, mais le sentiment d’avoir réalisé un super trip sur la route des Vins d’Alsace.  

Pourquoi s’y rendre ?

L’Alsace est un véritable terrain de jeu pour les fans de cyclotourisme et elle vous permet de découvrir de superbes lieux à votre rythme et en totale autonomie. Si vous voulez en savoir davantage pour préparer un séjour dans l’Est, rendez sur le site de l’Alsace à Vélo pour consulter de nombreux carnets de route et préparer votre escapade en fonction de vos envies.

                                                                             

Ce reportage est le fruit d’un voyage en collaboration avec l’Alsace à Vélo. Mes écrits et mes recommandations sont miennes et sincères.

                          

N’oubliez pas d’épingler mon article pour le retrouver plus facilement ♥

                          

Vous pourriez peut-être aimer :

Les 10 lieux à ne pas manquer à Vienne

Les 10 lieux à ne pas manquer à Vienne

Fraichement élue « ville la plus agréable du monde », comme en 2018 et en 2019, Vienne est une très riche capitale au niveau historique et culturel. L’ancienne capitale de l’empire austro-hongrois a su conserver toute sa splendeur, avec ses somptueux palais, ses...

4 bonnes raisons d’explorer Reims

4 bonnes raisons d’explorer Reims

Reims égal Champagne. À moins d’1 heure de Paris, je suis parti m’évader le temps d’un week-end à Reims, le pied à terre parfait pour un court séjour en Champagne. Vous avez déjà certainement entendu parler de cette ville millénaire, de ses caves et de sa merveilleuse...

La Féclaz, station authentique parfaite pour un break hivernal

La Féclaz, station authentique parfaite pour un break hivernal

Cet hiver, j’ai pu découvrir la station de Savoie Grand Revard et plus particulièrement le village de la Féclaz. Ce lieu est surnommé « Le Petit Canada » en raison de ses forêts de mélèzes et ses alpages. Et franchement, à certains moments, les paysages enneigés m’ont...

Soyez sympa, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ⇓

Pin It on Pinterest