Browsing Tag

Warrington Gin

Vins & Spiritueux

Bombay Sapphire, un gin premium devenu incontournable

25 janvier 2017

Étant moi même un « gin lovers », il était temps que je vous parle du fameux Bombay Sapphire ! Et l’occasion était bonne puisqu’une soirée était organisée aux Chouettes, près de République… Un voyage inoubliable avec des cocktails inédits, créés spécifiquement par le mixologiste Rémy Savage, élu le bartender le plus imaginatif au monde !

 

 

Rare sont ceux qui ne connaissent pas ce gin pastel azur, facilement reconnaissable à sa bouteille légendaire (ils ne doivent pas avoir l’habitude de traîner dans des bars à cocktails).

Car Bombay Sapphire fait partie des incontournables. Tellement incontournable, qu’il est devenu la coqueluche des barmen pour la confection des cocktails.

Distillé dans son berceau natal, l’Angleterre, ce gin super premium n’en reste pas moins le résultat d’un concentré des meilleures saveurs issues des 4 coins du globe.

 

Bombay Sapphire : voyage aux origines du gin

 

Et pour ce rendre compte de la popularité de ce gin, je vous invite à un petit cours d’histoire.

Nous sommes en 1761 dans la petite ville de Warrington, tout près de Liverpool. Thomas Dakin, du haut de ses 24 ans, achète un terrain à proximité des docks de Liverpool pour y construire une distillerie de gin. Et c’est une réussite sans précédent, puisque le « Warrington Gin » rivalise à l’époque avec les importations françaises, jusqu’alors références absolues.

 

 

La recette de son succès ? Son procédé de distillation innovant avec l’infusion de 10 botaniques par vapeur d’alcool. Le « Warrington Gin » est alors doux et raffiné mais s’inscrit tout de même dans la plus haute tradition du London Dry de l’époque.

 

L’histoire de Bombay Sapphire s’écoule pourtant depuis 250 ans

 

Améliorée par le clan Dakin, la recette du gin fit un pas avant quand ils décidèrent d’introduire des cuivres dans leur manufacture. Cette amélioration donna un avantage certain sur la concurrence et le Warrington gin s’installa comme la figure de proue du gin d’Europe.

 

 

Mais il faudra attendre la moitié du XXe siècle pour que naisse le Bombay Original. Allan Subin, importateur de whisky américain premium, cherchait un gin pur et traditionnel qui s’allie à merveille au Martini (un des cocktails stars de l’époque). Inspiré par la recette de Thomas Dakin, il crée alors la Bombay Spirit Company. Il choisit l’image de la reine Victoria pour couvrir la bouteille, un hommage à l’époque où elle était impératrice des Indes, et le nom exotique de Bombay.

 

Le Bombay Original était né

 

Dans les années 1980, les nouvelles génération délaissent le gin au profit de la vodka. C’est la crise.

Michel Roux, importateur de Bombay Original aux USA a alors l’idée de modifier la recette et le design de la bouteille pour relancer la machine ! Après 2 années de recherche, il ajoute deux nouveaux ingrédients (les graines de Paradis et les baies de Cubèbe) à la recette originale, introduisant plus de douceur et de rondeurs.

 

 

Côté packaging, le design est revu et la petite bouteille bleue apparaît sur nos étagères. Michel Roux adopte le suffixe « Sapphire » (l’Inde est réputée pour sa richesse en pierres précieuses) et pare la bouteille d’un film bleu. L’Inde et les différentes régions du monde associées aux plantes aromatiques entrant dans sa composition sont mises à l’honneur sur ce flacon d’un bleu profond.

 

« Star of Bombay », saphir de 182 carats,  aurait inspiré la marque

 

Le succès est immédiat puisque la transformation du nom suggère le désir du lointain et davantage d’exotisme.

Aujourd’hui encore, Bombay Sapphire est la seule marque de spiritueux au monde à avoir le privilège de mettre en vedette l’image de la monarchie anglaise sur son emballage. On vous l’avait dit, l’histoire est belle.

 

Bombay Sapphire a inventé le gin moderne

 

Maintenant que le décor est posé, intéressons nous au produit en lui même.

Grâce à ses dix épices, Bombay Sapphire propose un véritable tour du monde des saveurs. En effet, sa préparation fait intervenir des extraits d’amande, d’écorce d’orange, de réglisse, de genièvre, d’iris, d’angélique, de coriandre, de cannelle, de cubèbe et de maniguette. Imaginez l’explosion de sens avec une seule gorgée.

On peut bien sur le consommer en Gin Tonic ou Gin Fizz mais le Bombay Sapphire s’apprécie mieux en cocktail.

 

 

Facile à travailler en cocktails, le Bombay Sapphire s’est imposé rapidement dans les bars les plus prestigieux du monde. Du classique Bombay Tonic au plus sophistiqué Sapphire-Martini, à vous de choisir comment vous le dégusterez !

Côté chiffres, Bombay Sapphire est actuellement la première marque mondiale sur le segment des gins premium (54% des PDM au niveau mondial en 2015). En France c’est encore mieux puisque la marque représente 77% des PDM de la catégorie Gin Premium, un quasi monopole !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.