Browsing Tag

SUV

Lifestyle

En classe des neige avec la Cupra Ateca

28 janvier 2019

Historiquement rattaché à sa maison mère Seat, Cupra s’émancipe et devient une marque à part entière à vocation sportive ! Nouvelle marque, nouveau logo et modèles hauts de gamme… Cupra affiche ses ambitions !

 

 

Ne l’appelez plus SEAT !

 

 

Et pour son premier modèle, Cupra est parti à l’abordage du segment propice des SUV avec un modèle survitaminé : l’Ateca.

 

 

 

Fiat l’a fait avec Abarth, alors pourquoi pas Seat avec Cupra ?

 

 

 

Quand à moi, j’ai pu essayer ce nouveau bijou dans les Alpes Françaises, du côté de Chamonix, en compagnie de quelques amis influenceurs. Récit.

Un logo qui en jette ! Première bonne impression lorsque j’aperçois les Cupra Ateca que l’on s’apprête à essayer le temps d’un week-end. Ce SUV compact au look agressif et mordant me fait clairement de l’oeil. Petit tour du propriétaire et je remarque des jantes superbes, avec une petite touche cuivrée. Pas mal du tout comme signature de marque ! Le pare-chocs – également dynamique – confère à l’Ateca un look résolument agressif. Coup de coeur également pour la quadruple sortie d’échappement à l’arrière et la calandre spécifique en nid d’abeille. Assurément sportive !

 

 

Et si on faisait un tour sous le capot ? A l’image de ce qu’elle renvoie physiquement, l’Ateca n’est pas en reste côté motorisation. 300 chevaux, quatre roues motrices, un châssis baissé. Et surtout… uniquement 5,2s de 0 à 100km/h, certainement un record sur la gamme des SUV.

Et je ne vous ai pas parlé de ses 247 km/h en vitesse de pointe ! Le Cupra Ateca est véritablement hors norme, atomisant de loin les autres généralistes (et leurs 240 ch) : une bonne nouvelle pour le marché des SUV.

 

 

 

A bord de l’Ateca, on retrouve un design efficace avec un habillage en Alcantara sur les sièges et panneaux de portes. Cuirs surpiqués, pédalier en alu, volant en cuir et les seuils de portes en aluminium : une prestation de qualité.

Un peu kitch pour certain, j’apprécie aussi la lumière d’accueil qui projette au sol le logo et le nom Cupra !

Côté technologie, on soulignera les caméras de stationnement à 360°, l’incontournable park assist, la recharge par induction et l’écran multimédia 8 pouces tactile avec navigation intégrée. Tout y est évidemment de série.

 

 

Pratique et parfait pour les tenues de route, le Cupra Ateca dispose également de différents modes de conduite : Normal, Sport, Individual, Snow, Off-road et le maisons « Cupra ». En plein coeur des Alpes, j’ai bien entendu pu essayer le mode Snow à outrance. Bilan des courses ? Agréable à conduire sur neige, bonne tenue de route et suspensions indulgentes.

Les tracés exigeants et techniques près de Chamonix, m’ont également permis de constater que la Cupra Ateca est quasiment tout terrain : une belle performance pour un SUV. C’est un exemple parmi tant d’autres mais nous n’avons eu aucun soucis à nous engouffrer sur une route enneigée en marche arrière (même sans le mode « neige »).

 

 

Satisfaction sur route enneigée, en hors piste mais également sur route ouverte

 

 

Et pour ceux qui aimeraient davantage d’adrénaline, le mode Cupra – et sa direction beaucoup moins assistée – vous permet de réaliser d’improbables drifts (sur neige). Autre point positif sur le côté « montagne », la banquette rabattable 60/40 avec sa trappe à skis, en plus d’un volume de coffre important (485 litres).

Repos au superbe hôtel de la Folie Douce, un établissement festif (après-ski tous les jours au sous-sol de l’hôtel) et entièrement design. Puis dîner au Mayen pour une petite fondue. En parallèle de la découverte du 1er modèle de la maison Cupra, nous avons également nous dégourdir les jambes près du glacier de Chamonix, accompagné de 2 guides chevronnés qui nous ont donnés quelques tips pour de la survie en haute montagne.

 

 

 

 

 

Premier modèle de la marque et donc forcément ambassadeur, la Cupra Ateca brille par ses belles performances et s’avère déjà être un best-seller. Sachez que Cupra devrait proposer au moins 3 nouveaux modèles d’ici fin 2020.

 

Article réalisé en partenariat avec Cupra.

Lifestyle

Une virée au Maroc avec le C5 Aircross

15 novembre 2018

Récemment, je suis parti du côté de Marrakech pour un essai hors norme au volant du dernier SUV de chez Citroën : le C5 Aircross.

Déjà vendu en Chine à 50 000 exemplaires, Citroën poursuit son ambition internationale en dévoilant la déclinaison européenne de son dernier SUV ! Et c’est ce dernier que j’ai été amené à tester.

Atterrissage en douceur sur la piste de l’aéroport de Marrakech-Menara, check-in, rapide briefing… Place aux routes marocaines !

D’extérieur, je trouve ce nouveau modèle moderne, frais et à l’allure dynamique. Les lignes sont fluides, l’ensemble n’est pas trop rectiligne et son gabarit me fait penser directement à un SUV. Plusieurs effets de style donnent du caractère au C5 Aircross comme les parties creusées du capot… Plutôt réussi !

Avec ce nouveau C5 Aircross, Citroën risque fort de perturber le segment des SUV.

Et côté personnalisation, Citroën n’a pas fait les choses à moitié : 30 combinaisons possibles, en associant 7 teintes de carrosserie (dont le superbe Bleu Tijuca) et 3 Pack Colors.

Une fois installé derrière le volant, je me retrouve avec un superbe habitacle ! Soigné, raffiné, bien fini et surtout technologique, tout y est ! Tout d’abord, une nouvelle rangée de boutons qui fait son apparition sous l’écran tactile (pratique quand on galère un peu avec ses doigts parfois). Mais également l’affichage tout digital du combiné d’instrumentation, qui n’est pas le seul pas vers la modernité au regard de la technologie embarquée (notamment le système de conduite autonome appelé Highway Driver Assist).

Dans l’ensemble, la qualité de fabrication est très bonne. Le C5 Aircross dispose de nombreux rangements et un coffre immense avec une contenance comprise entre 580 et 720 litres. C’est – à ce titre – le plus vaste de sa catégorie ! De quoi y glisser le paddle gonflable et la poussette sans problème.

Nous avons sillonné les routes du royaume pendant quasiment 48h en testant toutes les options de la voiture. Sur notre passage, le nouveau C5 Aircross attire le regard et les sourires. S’il s’agit certainement d’un ovni dans l’Atlas à côté des ânes et autres dromadaires qui peuplent ce désert, il n’en séduit pas moins les foules.

La gamme Citroën s’agrandit et ce nouveau C5 Aircross vient enrichir le marché des SUV

Sur la route, le C5 Aircross est à la hauteur de ses promesses en terme de performance. Route ou piste, il assure ! La conduite déroutante à la Marocaine et les petites routes du désert d’Agafay ne l’effraie pas. Et j’ai été très impressionné par les suspensions à double butées hydrauliques, une nouvelle technologie made in Citroën (très plaisant sur les routes accidentées près de Marrakech).

Notre étape du soir s’arrête au superbe Fairmont Royal Palm Marrakech, une magnifique oasis marocaine. Après un tajine et quelques verres dans le superbe bar de l’hôtel, repos mérité dans une chambre somptueuse.

Reprise des essais le lendemain ou nous croisons la route de nombreux animaux locaux…

… puis retour à l’aéroport ou notre avion pour Paris nous attend !

A propos de prix, le C5 Aircross démarre à 24 700 € en version d’appel. Pour information, ces tarifs restent bien inférieurs à des versions comparables comme le Peugeot 3008 ou le Renault Kadjar.

Article réalisé en collaboration avec Citroën

Lifestyle

Sur les pistes marocaines en Touareg

24 juillet 2018

Le week-end dernier, j’ai eu la chance de découvrir le petit dernier de Volkswagen – son SUV premium – le nouveau Touareg !

Et quoi de mieux que l’Atlas Marocain et ses routes hostiles pour une mise à l’épreuve en bon et due forme ?

Récit de cet essai hors norme.

 

 

Pour cet essai exotique, direction Marrakech et son magnifique aéroport, avec l’ami Etienne. À peine arrivé, Volkswagen nous propose de quitter rapidement la « ville rouge » pour rejoindre l’Atlas Marocain.

 

 

 

Rétroviseurs ajustés, playlist branchée – via l’Iphone qui recharge par induction sur le réceptacle dédié – ceinture bouclé, ca y est nous voilà paré pour affronter les routes marocaines. Depuis l’aéroport, nous contournons la ville de Marrakech en Touareg pour nous rendre à la 1re étape du road-book : la magnifique Kasbah Tamadot perchée au milieu des montagnes.

 

 

Après quelques kilomètres seulement, je suis déjà conquis par le confort et l’efficacité de ce Touareg nouvelle génération… Et cela va se confirmer le lendemain !

 

 

Après près d’1h de route, nous rejoignons notre camp de base, le magnifique hôtel Kasbah Tamadot, un havre de paix accroché à 1 300 m dans les monts de l’Atlas. La particularité de cet hôtel – l’un des plus prisés au Maroc – est qu’il appartient au magnat Richard Branson depuis 1998. Cette halte nocturne me permet d’apprécier l’hospitalité marocaine, mais également d’en apprendre davantage sur les ambitions de Volkswagen en échangeant avec la team !

Petit-déjeuner au bord de la piscine, je profite de ce cadre idyllique avant la reprise des essais.

 

 

 

 

Nous prenons place dans la Touareg et on se met d’accord sur le roadbook ultra détaillé. Nous choisissons un circuit qui mêle à la fois routes classiques et off-road pour mettre à l’épreuve le dernier-né de chez Volkswagen.

 

 

 

Le nouveau SUV de la marque se veut premium et Volkswagen compte bien en faire un de ses best-sellers sur le marché Chinois. Côté style, le nouveau modèle est plutôt réussi : lignes affirmées, style un peu plus agressif… Et à l’intérieur, on retrouve une superbe finition mêlée à dessin sobre et plutôt raffiné. Moins lourd que l’ancien modèle, grâce à une utilisation de matériaux plus haut de gamme et plus légers, le nouveau Touareg en impose !

 

 

 

 

Après une vingtaine de kilomètres, à travers les villages marocains et en évitant les moutons et les ânes qui bordent les routes, le GPS nous indique qu’il va falloir emprunter une piste. En mode off-road, le SUV gagne quelques centimètres au sol et permet d’envisager les passages délicats avec sérénité. Malgré la pénibilité de la piste (caillasse entre autres), le confort de roulage reste bon et on ne sent pas réellement de perte de motricité.

 

 

 

 

Après ce passage off-road, nous reprenons la route à travers des paysages plus magnifiques les uns que les autres.

 

 

 

 

Question conduite, le maintien de voie est plutôt pratique (surtout quand on emprunte certains virages pour la 1re fois), ainsi que la détection de piétons et d’animaux (évidemment très pratique à Marrakech).

 

 

Halte déjeuner dans le superbe écrin du Royal Mansour aux portes de la bruyante Marrakech, nous terminons la journée par un classique tour en calèche et une petite trempette. Il est déjà temps de rentrer à Paris et de quitter les 40° du Maroc.

 

 

 

 

Disponible en Europe dès maintenant en 2 motorisations, ce nouveau Touareg devrait voir arriver de nouveaux membres dans la famille des SUV : un nouveau Tiguan, un T-Cross et probablement l’I.D. Crozz, le 1er SUV 100% électrique de la marque Allemande.

 

 

À l’aise sur les petites routes goudronnées marocaines comme sur les pentes des contreforts de l’Atlas, Le Touareg s’en est sorti avec brio. Et c’est à mon sens le SUV idéal pour un prochain road trip !

 

Article réalisé en collaboration avec Volkswagen

Lifestyle

T-Roc : un SUV urbain au style ravageur

2 novembre 2017

Ce n’était plus qu’une question de temps : Volkswagen s’attaque à la mode des SUV avec son tout nouveau T-Roc ! Avec ce nouveau modèle, la firme de Wolfsburg affirme ses ambitions sur ce segment et espère bien conquérir le marché français.

Hormis le Tiguan restylisé, le groupe n’avait pas vraiment de véhicule à la hauteur sur le marché des SUV.

 

 

Arrivé à Lisbonne, nous nous dirigeons vers les véhicules pour une première prise en main. Et surprise, je suis plutôt (agréablement) surpris par le design dynamique qu’arbore le T-Roc ! Oui, il faut dire que le look de ce SUV n’est pas désagréable à la vue et qu’il en impose. D’entrée, Un bon point !

Que je rassure les amateurs de Volkswagen, on retrouve tout le sérieux et la rigueur allemande dans la conduite !

 

 

Un design extérieur avant-gardiste, des lignes racées, une ceinture de caisse haute…

 

 

Et avec près de 24 combinaisons de teinte de carrosserie avec couleur de toit contrastante, le SUV offre un beau niveau de personnalisation : il y en aura pour tous les goûts.

 

 

A l’intérieur, on retrouve le côté « modernité » avec un habitable spacieux : planche de bord ergonomique, écran tactile orienté vers le conducteur, casier de rangement pour smartphones avec 2 prises USB, tableau de bord simple d’utilisation, fonctions MirrorLink, Apple CarPlay, Android Auto…

En résumé, tous les instruments de la voiture sont digitaux : la technologie est belle et bien au service de la conduite.

 

 

Quand aux équipements, vous pourrez retrouver trois finitions : Base, Style et Sport. Toutes intégrerons le freinage d’urgence en ville avec détection des piétons, l’aide au maintien dans la voie et bien sûr les feux de jour à LED.

 

 

 

 

 

… puis nous prenons la direction de l’hôtel The Oitavos, réputé pour son cadre et sa piscine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le T-Roc, Volkswagen tient son nouveau porte étendard sur le marché des SUV. Les tarifs débutent à 21 990€ avec une bonne base d’équipements essentiels (freinage d’urgence, aide active au maintien de voie…) et tend à devenir un best-seller sur les routes hexagonales. Et… le SUV préféré des baroudeurs !

 

Et en attendant son petit frère, le T-Cross (lancement en 2018), on lui souhaite un bon lancement.

 

Énorme remerciements à Volkswagen pour l’invitation et à Bastien pour l’animation (jamais décevant).

Lifestyle

C3 Aircross : un SUV plutôt canon

8 octobre 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’honneur d’être invité par Citroën pour prendre part à un test automobile du dernier SUV C3 Aircross près d’Ajaccio. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque Française, une superbe expérience (et de belles rencontres) !

 

 

Face à une nouvelle tendance autour des SUV, Citroën sort une C3 Aircross au look sexy, qui vient directement concurrencer le best seller des SUV (pour le moment), le Renault Captur. L’idée derrière ? Conjuguer haut de gamme urbain, nouvelle technologie et sexyness, en offrant une alternative aux SUV urbains actuels.

Arrivé sur place avec de nombreux blogueurs auto, la carrure de la C3 Aircross me rappelle un peu celle de la Peugeot 3008. Esthétiquement, les lignes affûtées du SUV me donne de très bonnes premières impressions (confirmées ensuite).

 

 

Ce qui interpelle en premier lieu sur ce SUV tout terrain, c’est l’extérieur ! L’esthétique est très travaillé, les barres de toit et la face sons empruntés à l’univers des 4×4 et c’est une belle réussite : stickers à effet persiennes, design d’avant-garde, carrosserie tout en rondeur…

Je dois avouer que le look décalé me plait et qu’il a capté mon regard immédiatement !

Sachez également que Citroën a axé son modèle sur la personnalisation à outrance, avec une multitude de combinaisons possibles. Ce qui devrait faciliter les ventes et permettre le coup de coeur !

 

 

A l’intérieur c’est la même chose, je tombe sous le charme du tableau de bord.

Je note qu’on retrouve un peu l’ambiance de la C3 comme le volant ou quelques équipements communs. L’espace aux jambes est très large, les dossiers sont très confortables… et que dire du coffre ! Avec la possibilité de coulisser les assises, vous pourrez facilement y ranger une planche de surf par exemple (oui oui).

Pouvoir lire le GPS directement sur sur le mirror screen est également très pratique, puisque cela permet d’éviter d’avoir à détourner les yeux de la route et d’anticiper (surtout dans le maquis Corse).

 

 

Sur place, nous avons donc testé le SUV C3 Aircross sur les route tortueuses entre Ajaccio et la réserve de la Saparella mais aussi bien sur les plages. Clés en main, on se familiarise avec le SUV et parcourons les alentours d’Ajaccio à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

 

Après un arrêt à la plage de la Liscia, nous testons le système de motricité renforcée Grip Control dans le sable Corse…

 

 

… puis nous prenons la direction du dîner dans la superbe réserve de la Saparella, ponctué d’un superbe coucher de soleil !

 

 

Avec une très bonne adhérence sur route, la C3 Aircross s’avère être un modèle plaisant à conduire. Rapidement à l’aise au volant, sa bonne insonorisation et son confort (oui, l’espace aux jambe est large et les sièges sont appréciables) ont confirmé mes premières bonne impressions autour du véhicule.

Maniable en ville ou lors de manœuvres, son gabarit se prend facilement en mains.

 

 

Côté équipement, la C3 Aircross n’est pas en reste puisqu’elle est dotée de nombreuses technologies prédictives, à l’image du régulateur de vitesse adaptif (lecture des panneaux de vitesse en temps réel) et bien évidemment le « Lane Assist » (pratique quand on mordille les pointillés), pour une conduite presque 100% autonome.

 

 

Le lendemain matin (après une petite cession plage), un beau programme nous attend : une 2nd virée en C3 Aircross pour shooter les magnifiques paysages de Corse puis un déjeuner à la Plage Blanche, sur la plage de Porticcio.

 

 

Avec la C3 Aircross, Citroën brise les codes et tient son nouveau porte étendard sur le marché des SUV. Les tarifs débutent à 15 950€, en fonction des 3 versions (Live, Feel & Shine), ce qui reste raisonnable pour un SUV spacieuxconfortable et (c’est important) performant !

 

 

Énorme remerciements à Citroën pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

Lifestyle

Essai du Peugeot 3008 lors d’une virée à Bologne

1 novembre 2016

Le week-end dernier, j’ai eu la chance d’être invité par Peugeot France pour prendre part au lancement mondial du Peugeot 3008 à Bologne. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque au Lion, une superbe expérience !

 

dsc_2418

 

Assemblé à la fois à Sochaux et Chengdu (Chine), le nouveau 3008 (2nd génération) revendique désormais le statut de SUV.

Arrivé sur place avec de nombreux blogueurs automobiles, la carrure du nouveau Peugeot me rappelle celle d’un certain Range Rover Evoque, que j’apprécie énormément. Et quand on voit le succès rencontré par cette dernière, je me dis que c’est de bon augure pour le 3008 !

 

dsc_2423

 

A l’intérieur, on retrouve le « i-cockpit » qui se généralise chez Peugeot (et c’est tant mieux) : une planche de bord spectaculaire dans laquelle le combiné d’instrumentation est reporté au-dessus d’un petit volant.

 

Un intérieur futuriste

 

Une console centrale au top de l’ergonomie… et du design !

 

dsc_2449

 

Sur place, nous avons donc testé le SUV en exclusivité sur les route Italiennes, aussi bien à Bologne que dans l’arrière pays. Clés en main, on se familiarise avec la 3008 et parcourons l’arrière pays de Bologne à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

dsc_2420

 

Après un arrêt au stand dans la splendide Villa Le Maschere, nous reprenons la route pour Bologne, où se situe notre hôtel.

Très bonne adhérence sur route, design moderne, reprise plus que correcte, caméra de recul, bonne insonorisation, espace suffisant (pour un mètre 85), confortable, sièges massants : les premières bonnes impressions autour du véhicule se confirment !

 

dsc_2430

 

Peugeot abandonne définitivement l’ère du monospace pour s’engouffrer dans celui des « Crossovers », un marché d’avenir.

 

dsc_2490

 

Les panoramas se succèdent, nous prenons beaucoup de plaisir à conduire le 3008 dans de si beaux décors mais, il est déjà presque l’heure de rentrer à l’hôtel.

Arrivé à l’hôtel en début de soirée, nous retrouvons d’autres blogueurs ainsi que le reste de l’équipe Peugeot France. Un brief, la présentation détaillée du véhicule et quelques chiffres sur la bonne croissance du groupe PSA, il est temps ensuite de se reposer à l’hôtel…

 

dsc_2436

 

Le lendemain matin, nous reprenons le volant de la 3008 pour une virée dans l’authentique ville de Bologne. Les grandes avenues et les petites rues du cœur de Bologne nous permettent de bien apprécier la conduite citadine.

 

dsc_2467

 

Une calandre verticale, une ceinture de caisse relevée, sans oublier une caisse perchée à 22 centimètres au-dessus du sol: le nouveau 3008 réunit tous les codes esthétiques du SUV!

 

dsc_2481

 

Ce nouveau 3008 semble disposer de sérieux atouts pour une belle carrière mondiale puisque le marché du SUV est en plein essor. Rien qu’en Europe, il a été multiplié par 2,5 depuis 2009 au profit des monospaces et autres berlines.

 

dsc_2479

 

Dernier cliché pour la route…

 

dsc_2415

 

Nous terminons la journée au volant de la Peugeot 3008, très heureux d’avoir pu vivre cette belle expérience !

Enorme remerciements à Peugeot pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

 

Lifestyle

Essai du Peugeot 2008 lors d’une virée à Valence

16 mai 2016

Le week-end dernier, j’ai eu la chance d’être invité par Peugeot France pour prendre part au lancement mondial du Peugeot 2008 à Valence. Et quelle superbe expérience !

 

DSC_0939

 

La Peugeot 2008 est entrée dans l’arène en 2013 avec des arguments forts. Pour sa nouvelle version, la voiture s’habille d’un design SUV affirmé, avec force et séduction.

 

DSC_0916

 

Les niveaux Access, Active et Alure sont couronnés par la GT Line, preuve de la montée en gamme chez Peugeot.

 

Dotée d’un comportement dynamique de référence, la 2008 dispense une expérience de conduite unique et addictive.

 

Et pour les déplacements urbains, le Park Assist automatise le stationnement et l’Active City Brake permet de réduire la gravité des accidents voire les évite.

 

DSC_0937

 

Sur place, l’idée était de tester le SUV en exclusivité sur les routes d’Espagne, aussi bien à Valence que dans l’arrière pays.

Allez, je vous raconte tout ! Au départ de Paris, après quelques heures de vol, nous arrivons en début d’après-midi à l’aéroport de Valence. Clés en main, on se familiarise avec la 2008 et parcourons l’arrière pays de Valence à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture.

 

DSC_0900

 

Après un arrêt au stand dans la petite ville de Millares, nous reprenons la route pour El Saler, où se situe notre hôtel.

Très bonne adhérence sur route, design moderne et urbain, reprise plus que correcte, caméra de recul, bonne insonorisation, espace suffisant (pour un mètre 85), confortable, tableau de bord optimisé, les premières bonnes impressions autour du véhicule se confirment.

 

DSC_0911

 

Troisième meilleure vente la marque depuis le début de l’année, derrière la 208 et la 308, le 2008 s’est imposé comme l’un des meilleurs crossover urbains du marché.

 

DSC_0929

 

Les panoramas se succèdent, nous prenons beaucoup de plaisir à conduire le 2008 dans de si beaux décors mais, il est déjà presque l’heure de rentrer à l’hôtel.

Arrivé à El Saler, nous retrouvons d’autres blogueurs internationaux ainsi que le reste de l’équipe Peugeot France. Un brief, la présentation détaillée du véhicule et quelques chiffres sur la bonne croissance du groupe PSA, il est temps ensuite de se reposer à l’hôtel…

 

DSC_0941

 

Le lendemain matin, nous reprenons le volant de la 2008 pour une virée dans la sublime ville de Valence. Les grandes avenues et les petites rues du cœur de Valence nous permettent de bien apprécier la conduite citadine.

 

DSC_0952

 

Ensuite, direction l’hôtel pour essayer le Grip Control, système de motricité adaptée. Adapté à tous les terrains, ce mode élargit le champ d’utilisation de la Peugeot 2008 grâce à une motricité adaptée dans les conditions de faible adhérence. Et nous avons testé ces pneus polyvalents en toutes saisons sur un terrain sableux.

 

DSC_0991

 

Sachez qu’avec des pneus Goodyear Vector 4Seasons, vous pourrez conduire aussi bien sur une route normale, qu’une route enneigée, boueuse et ensablée !

 

DSC_0972

 

Dernier cliché pour la route…

 

DSC_0961

 

Nous terminons la journée au volant de la Peugeot 2008, très heureux d’avoir pu vivre cette belle expérience !

Enorme remerciements à Peugeot pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !

Lifestyle

Essai du Kia Sportage lors d’une virée Barcelonaise

2 février 2016

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invité par Kia France pour prendre part au lancement du Kia Sportage à Barcelone.

Évidemment, l’objectif était également de tester la voiture en exclusivité sur les routes de Catalogne.

 

IMG_8712

 

Après quelques heures de vol au départ de Paris, nous arrivons en matinée à l’aéroport de Barcelone. Clés en main, on se familiarise avec la voiture et prenons la direction de l’hôtel situé à 30 minutes de Barcelone.

 

IMG_8726

 

Sur place, nous retrouvons des blogueurs venant de l’ensemble de l’Europe ainsi que le reste de l’équipe Kia France. Un brief, les prochaines échéances (euro/salon de l’auto) et quelques chiffres sur la bonne croissance du groupe Kia en France, nous reprenons le volant de la Sportage pour une virée barcelonaise.

Très bonne adhérence, design expressif, confortable, reprise plus que correcte, caméra de recul optimale, espace suffisant, les premières bonnes impressions autour du véhicule se confirment.

Les petites rues du cœur de Barcelone permettent de bien apprécier la conduite citadine.

 

IMG_8735

 

Et alors que nous étions à deux doigts de faire un tour au Parc Güell, nous décidons au dernier moment d’assister au match FC Barcelone – Atletico Madrid. Et quel match !

Cependant, la recherche d’une place de parking 30 minutes avant le match aux alentours du Camp Nou n’a pas été de tout repos. Manque de place, stationnement limité, parkings privés au coût exorbitant. Mais le karma a été bon puisqu’on nous indique qu’il reste une dernière place dans un parking aux alentours. Soulagement !

 

IMG_8824

 

Nous rentrons ensuite à l’hôtel où une conférence internationale est prévue. Le futur spot TV de la Kia Sportage nous y est par exemple dévoilé (et il est très cool) !

 

Sachez que le Sportage est le modèle de chez Kia le plus vendu en Europe, mais également en France. Nous avons ainsi testé la quatrième génération de ce SUV compact. Meilleur rapport qualité/prix, garantie longue durée et surtout look retravaillé, le nouveau Sportage se distingue par une allure plus élégante et des lignes plus fluides.

 

Le lendemain, après un très bon déjeuner dans un beau spot barcelonais avec l’ensemble de la team France, nous décidons de tester la voiture hors de la ville. Direction Castelldefels et ses plages, puis la route côtière et escarpée menant à Tarragona !

 

IMG_8839

 

Les panoramas se succèdent, nous prenons beaucoup de plaisir à conduire le Sportage dans de si beaux décors mais, il est déjà presque l’heure de rentrer à Paris.

 

IMG_8846

 

Derniers clichés pour la route…

 

IMG_8840

 

Nous terminons la journée au volant du Kia Sportage, très heureux d’avoir pu vivre cette belle expérience !

Enorme remerciements à Kia et à l’agence Big Kids pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation ! Et je n’oublie pas la team digitale avec qui j’ai partagé ces bons moments : Jouanito & Luxsure !