Browsing Tag

Skytrax

Travel

Qatar Airways, une business class de haut vol

11 octobre 2018

À l’occasion de mes vacances d’été en Afrique, j’ai eu l’immense chance de tester la business class de Qatar Airways, à bord de l’incroyable A380Qatar Airways est régulièrement considérée comme l’une des meilleures compagnies aériennes au monde (meilleure business class au monde & meilleur siège business class au Skytrax World Airline Award 2018).

 

 

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps en vous affirmant que c’est la meilleure expérience de vol que j’ai eu jusqu’à présent ! Récit.

Il est 5h du matin ce vendredi 10 août à l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle. Une fois l’enregistrement des bagages réalisé avec les charmantes hôtesses de chez Qatar Airways, puis les cartes d’embarquement en poche, on se dirige vers l’espace Lounge de Qatar Airways.

 

 

Inauguré il y a peu, le lounge Qatar Airways offre un cadre plutôt luxueux et rappel les motifs de la culture arabe. Plutôt vaste, le salon – très lumineux grâce à la présence de grandes baies vitrées – est découpé en plusieurs zones de confort selon les envies. Douches, wi-fi, kit de voyages, ordinateurs et imprimantes, tout est à disposition pour que l’expérience « business class » du voyage commence depuis le salon.

 

 

Même si l’embarquement semble imminent, on prend le temps de commander un superbe petit déjeuner à la carte. Car c’est ça aussi l’expérience business class, c’est prendre le temps (et c’est du luxe dans un aéroport souvent rempli de touristes stressés) puisque l’embarquement dans la cabine business se fait bien plus tard qu’en classe économie.

Au moment venu, une hôtesse vient nous chercher et nous emmène directement au pont supérieur de l’A380, exclusivement réservé aux classes business et first. À bord du bijou d’Airbus, l’expérience ne déçoit pas et elle est à la hauteur de la réputation de la compagnie nationale Qatari.

 

 

Welcome aboard !

 

 

Une fois à bord, on découvre la cabine business… Disposés sur une dizaine de rangées de 4, les sièges sont en configuration 1-2-1 et forment des petites capsules individuelles pour une intimité optimale. Personnellement – ayant déjà prit part à des vols en économie sur un A380 – j’ai été vraiment saisi par l’impression d’espace que cette configuration de siège business procure (l’allée est énorme et participe à une confidentialité maximale.

 

 

Formant un couple, nous sommes placés sur les sièges du centre du fuselage, qui sont couplés par 2. Sachez que ces sièges doubles peuvent être séparés par une paroi rigide de 40 cm – qui garantit un petit espace personnel – si l’avion est plein et que vous voyagez seuls par exemple. Une fois installés, nous sommes salués par des hôtesses qui nous propose d’emblée une boisson… un service à bord très soigné du décollage à l’atterrissage !

 

 

Après quelques minutes de vol, j’apprécie déjà le niveau de finition de chaque capsule. Les espaces de rangement sont nombreux (le rangement à chaussure est très pratique) et le petit nécessaire de toilette plutôt cool (baume à lèvre, crème pour les mains, chaussettes, masques pour les yeux, boules quiès, etc.). Autre très bon point, le casier à bagages est exclusivement dédié à chacun des sièges, plus de stress concernant des objets fragiles ou autres.

 

 

Et que dire de l’immense siège ultra confortable (56 cm de large), qui se déplie totalement à l’horizontale pour créer un lit. Et ce n’est pas n’importe quel lit, puisqu’il s’agit d’un lit entièrement plat – comme à l’hôtel – long de près de 2 mètres et juste parfait pour dormir sur ses 2 oreilles. Entièrement électrique, on peut opter pour une multitude de positions en fonction des besoins.

Le luxe c’est l’espace

Sur l’ensemble du vol, j’ai dû dormir 1 bonne heure et je dois avouer avoir eu particulièrement chaud (contrairement à mes dernières expériences en économie où je dois systématiquement ressortir le manteau ou l’écharpe) ! La raison est simple : les couvertures de Qatar Airways sont doublées pour permettent de palier aux variations de température, qui sont monnaie courantes pendant le vol.

 

 

Qui ne regarde pas de films pendant son vol ? J’ai dû en regarder 5 sur l’ensemble des vols avec le navigateur Oryx et son large choix de films, allant des blockbusters modernes aux films cultes (avec certains encore à l’affiche).

Un service digne d’un hôtel 5* à 4 000 km d’altitude 

Autre point ultra positif, les repas. Vous vous imaginez bien que l’on est soigné aux petits oignons… et bien c’est parfaitement le cas ! À peine décollé, qu’une hôtesse passe vous voir et vous donne un menu et la carte des vins. Une fois la commande passée, on choisi l’horaire de consommation en fonction des plats.

 

 

Avec Qatar Airways, on retrouve clairement ce que l’on pourrait trouver dans un grand restaurant en matière de service et d’attention : dégustation des vins, assiettes joliment présentées, cocktails proposés, menu gastronomique.

Tout est dans le détail

La carte des vins est alléchante avec – entre autres – deux Champagne (dont un rosé), un vin blanc néo-zélandais et un Riesling pour les blancs, un Shiraz australien, un Sauternes et un Malbec argentin pour les rouges. Quant aux plats, il y assez de quoi satisfaire les plus exigeants (international, végétarien, oriental) et cela répond évidemment aux attentes de la clientèle internationale de la compagnie.

 

 

La fraîcheur des produits et la qualité des plats sont à souligner, ce qui – selon moi – est une prouesse à 4 000 kilomètres d’altitude !

Mais le must reste le bar lounge (uniquement pour l’A380), un véritable havre de paix en plein ciel qui permet de vivre l’expérience tout en douceur.

 

 

Niché à l’arrière de la classe business et de forme ovale, on y trouve une impressionnante carte de cocktails/alcools, des roses fraîches et une lumière soigneusement travaillée qui met en valeur les bouteilles d’alcool proposées.

Et je peux vous affirmer que déguster une coupe de champagne à 30 000 pieds restera un vrai souvenir.

Atterrissage en souplesse et premiers pas hors de l’avion, nous avons bénéficié du service Al Maha : hôtesse qui nous attend à la descente de l’avion, service personnalisé d’accueil, procédures accélérées de contrôles douaniers, embarquement prioritaire, porteurs pour les bagages, bagage prioritaire livré… Bref, un service grand luxe qui vous fait sentir comme un VIP. Et autant vous dire qu’avec le service Al Maha, le stress disparaît totalement (correspondance, direction, timing) puisque tout devient facile, on se laisse guider par l’hôtesse.

 

 

Il faut savoir également qu’à l’aéroport de Doha, les passagers avec ticket business/première ont leur propre terminal premium et le gain de temps à l’arrivée est précieux.

Comme au retour, le 2nd vol étant proche d’embarquer, nous n’avons eu que très peu de temps pour profiter de la lounge Qatar Airways nichée dans le tentaculaire aéroport de Doha. Restaurants, sièges isolants, presse internationale, aire de détente, zone duty-free dédiée, on retrouve tout pour que l’escale ne soit en rien désagréable.

 

 

Convaincu ? Allez, je vous donne quelques raisons qui devraient vous donner l’envie d’expérimenter au moins une fois la business class de Qatar Airways sur votre prochain séjour :

  • Accès prioritaire à CDG
  • Accès au lounge à CDG, mais aussi à celui de Doha
  • Accès prioritaire à la douane
  • Personnel très qualifié
  • Menus à la carte, grand choix de vins
  • Lit plat et capsule intimiste
  • Belle offre de divertissement avec Oryx One

Et pour ceux qui voyagent en A380, l’espace bar bien sûr !

Pour rappel, Qatar Airways dessert plus de 150 destinations à travers le monde, faisant de la compagnie Qatari l’une des premières flottes aérienne au monde. Difficile de ne pas trouver son bonheur !

 

Article réalisé en collaboration avec Qatar Airways