Browsing Tag

ski

Travel

6 bonnes raisons de venir skier à Font-Romeu Pyrénées 2000

20 janvier 2018

Il y a quelques semaines, j’ai été invité à découvrir le domaine skiable de Font-Romeu Pyrénées 2000 géré par la société AltiService. Et ce fut une très bonne surprise, pour moi qui n’avais jamais mis les pieds dans une station de ski Pyrénéenne !

Bon, on ne va pas se mentir, les Pyrénées restent la destination de ski numéro 2 en France (derrière les Alpes). Mais ses villages de montagnes authentiques, ses pistes de ski, sa proximité avec l’Espagne sont d’excellents atouts pour celles et ceux qui recherchent la destination rêvée pour toutes les activités neige.

D’autant plus que, à quelques heures des aéroports de Perpignan ou encore Barcelone, il n’y a qu’un pas !

Vous hésitez encore à partir skier à Font-Romeu Pyrénées 2000 ? Voici 6 bonnes raisons d’y aller, pour y passer de superbes vacances !

Un lieu rempli d’histoire

Font Romeu est un lieu de vastes histoires, des premiers hommes à aujourd’hui. Avant le XXe siècle, le village Font-Romeu n’existait pas encore. Il n’y avait que le village d’Odeillo occupé depuis le néolithique et qui s’est développé au Xe siècle.

En 1911, la société des Chemins de Fer et Hôtels de Montagne décide de construire le Grand Hôtel qui ouvrira ses portes en Juin 1913 puis viendra la construction de la ligne du Petit Train Jaune, véritable institution dans les Pyrénées.

Après la première guerre mondiale en 1921, on assiste à la création de la station avec la 1ère remontée mécanique en 1937 : la station de ski de Font Romeu est née. Après la seconde guerre mondiale, on assiste à la construction de la ville, avec en point d’orgue l’ouverture du Centre National d’Entraînement en Altitude et du Lycée, ainsi que le fameux Four Solaire d’Odeillo.

De superbes pistes

En plus d’être réputé pour son ensoleillement (325 jours de soleil par an), Font-Romeu bénéficie du plus grand domaine skiable des Pyrénées Orientales, rien que ça ! Font-Romeu Pyrénées 2000 offre 41 km de pistes (dont 9 noires) avec de grands espaces ludiques pour les amoureux du snow. Et c’est l’un des atouts majeurs, le snowpark, réputé au niveau international et connu de tous les aficionados de Freestyle !

Le plus ? Des pistes très bien entretenues (bravo aux dameurs) qui permettent une glisse optimale et un enneigement plus résistant.

Et pour les amateurs de grand ski nordique, l’immense plateau offre près de 100 kms de pistes (et à 1 800 mètres d’altitude) ! Au passage, le double Champion Olympique de biathlon Martin Fourcade y a même fait ses premières glisses.

Pour couronner le tout, AltiService a vu les choses en grand et à même créé 6 sentiers givrés. Avec un simple forfait piéton, à pied ou en raquette, vous pourrez atteindre les sommets, monter à bord des remontées mécaniques et profiter d’un panorama d’exception.

Une multitude d’activité

Accro branche sous la neige, chien de traineau, motoneige, source d’eau chaude naturelle de Saint-Thomas (pour vous détendre après le ski) : impossible de s’ennuyer à Font Romeu ! Outre le ski, la station dispose d’une dizaine d’activités pour petits et grands.

Pour ma part, j’ai pu tester l’activité chiens de traîneau : un superbe moment passé avec les husky et son musher. Imaginez-vous en pleine nature dans d’immenses étendues blanches où seul le bruit du traineau et des chiens vous accompagnent ! Cerise sur le gâteau, nous avons eu la chance de tester la conduite d’attelage et de nous glisser dans la peau d’un musher : magique !

Quand à la motoneige (sur l’immense golf de Font Romeu), si vous aimez la montagne et les loisirs mécaniques, c’est le combo parfait ! Pas facile à maitriser dans un premier temps, la motoneige vous permet de faire le plein d’adrénaline tout en profitant des paysages enneigés.

Et en parlant d’adrénaline, l’accro branche nocturne s’avère être une superbe activité après ski. Sons et lumières, tyroliennes géantes, parcours aventures… préparez-vous au grand frisson !

Enfin, pour ceux qui aimeraient simplement se détendre, les Bains de Saint-Thomas offrent un cadre superbe aux skieurs courbaturés : source d’eau sulfureuse à 37°, jacuzzis, jets de massage, hammam, sauna… A 1150 mètres d’altitude, l’eau thermale de Saint-Thomas est classée parmi les plus chaudes de type Pyrénéen (58°) et ses bienfaits sont reconnus depuis très longtemps.

Une tonne de festivités

Connaissant la réputation de la station pour le côté freestyle, il fallait se douter qu’elle héberge de nombreux événements sportifs : Coupe du Monde Freestyle, Coupe d’Europe Snowboard Big Air, Ladies Night Tour, L’Avalanche Tour (une course à obstacles) et même les finales du Championnat de France de Ski de Fond (U16) et de nombreuses descentes aux flambeaux !

Des hébergements de qualité

Outre de très beaux hôtels au centre ville de Font Romeu, comme le Grand Tetras, qui sont d’un standing équivalent à celui des hôtels des Alpes, Font-Romeu dispose de superbes chalets de luxe : « Les Chalets Secrets« .

Au milieu des sapins, vous découvrirez des cocons de douceur cosy et confidentiels. Ces chalets de haut standing allient charme du passé et authenticité dans un esprit résolument contemporain.

De superbes spécialités culinaires

Outre les traditionnelles fondues, raclettes, tartiflettes, les restaurants de Font Romeu proposent de nombreux plats d’inspiration catalane. Sur place, j’ai eu la chance de tester la Ferme des Lloses, la Poule au Pot et le superbe restaurant La Chaumière (et son excellent chef François). Et ce n’est qu’une infime partie des très bons restaurants que l’on peut trouver sur place. N’oubliez pas de terminer vos repas avec un bon digestif local comme le Coscoll !

Convaincu ? Pour les intéressés, sachez qu’Alti Service propose également une offre My Alti Club qui vous permet d’avoir des journées de ski gratuites, des avantages exclusifs comme l’ouverture des pistes, 20% de réduction sur les journées de ski ou encore le coupe file…

Lifestyle

Millet, une marque française en pleine ascension

15 novembre 2016

Millet, vous connaissez ? Vous savez, cette marque française adulée des montagnards !

 

image

 

À l’origine de l’entreprise, deux frère : René et Raymonde Millet. Tout démarre en 1921 lorsque leurs parents fondent à Saint-Fons une entreprise de fabrication de sacs à provisions ainsi que de musettes. Les années passent et l’atelier se développe, les techniques se perfectionnent et les premiers sacs à dos à armature (véritable fleuron de la marque) sortent en 1934. L’histoire est belle, puisque pendant la 2nd guerre mondiale, les frères Millet fournissent des sacs à dos à la résistance.

 

Une marque vieille de plus de 60 ans

 

Au sortir de la guerre, les frères Millet prennent en main l’entreprise et orientent la production vers l’alpinisme.

 

image2

 

Le premier fait d’arme ? En 1946, les deux frères conçoivent un modèle de sac en partenariat avec un alpiniste chevronné, Louis Lachenal. Ce dernier escaladera victorieusement l’Annapurna 4 ans plus tard en compagnie de Maurice Herzog en 1950 : un exploit pour l’époque !

 

image3

 

Vous vous doutez bien que les deux alpinistes étaient équipés de sacs Millet… L’expédition est une réussite et Millet est définitivement lancée sur les rails de l’aventure en haute montagne.

 

Le 3 juin, « l’Annapurna 50 » conquiert le premier 8000 !

 

Imaginez à l’époque, cette ascension est vue comme si c’était les premiers pas de l’homme sur la lune. C’est à partir de ce fait d’histoire que Millet se retrouve projeter sur le devant de la scène internationale.

 

Une nouvelle forme de conquête

 

En 1960, Millet a le vent en poupe et flaire une bonne opportunité : Walter Bonatti. Ce dernier devient le premier conseiller technique de la marque et contribue au développement des produits. Son rôle ? Tester les produits sur le terrain, en expédition et sur différents secteurs des Alpes : Annecy, Chamonix…

 

Millet teste ses sacs en conditions réelles

 

Une fois le test réalisé, il donnait son avis sur les défauts des produits testés mais aussi les points d’améliorations ainsi que les innovations à venir : un conseiller en or !

 

millet-tranquille-bill-alpinisme-randonnee-mars-1979

 

Les années 1960 voient ainsi le développement du marché intérieur et le début des ventes internationales ! Les deux frères jouent la carte de l’innovation puisqu’en 1964, une bretelle révolutionnaire pour sacs à dos (entièrement en nylon, rembourrée de mousse et sans couture) voit le jour. L’année suivante, l’entreprise lance le premier sac à dos en nylon (le Sherpa 50)… une véritable révolution dans le milieu de l’équipement montagnard !

 

ak_14_best_of_-_136

 

En 1977, Millet prend de nouveau de court la concurrence en étant la première marque à proposer des parkas en Gore-Tex : la 1ère étape dans le processus de diversification de la marque. Puis la marque lance ses premiers sacs de couchages pour la montagne.

 

imf_grand_web_chemin_9213_1316590324

 

1978 est une étape clef dans l’histoire de la marque puisque Reinhold Messner, qui vient tout juste d’intégrer la team Millet, réussi la première ascension sans oxygène de la plus haute montagne du monde (8848 mètres) avec sa veste Millet. Que de premières vous allez me dire… et c’est bien ça qui a forgé cette marque : l’innovation, l’exploit.

L’entreprise s’appuie sur des produits vedettes pour s’exporter à l’international : le sac à dos forcément, le sac de couchage et la doudoune. Une réussite.

 

Des produits durables et fiables

 

En 1995, Millet prend de nouveau une nouvelle envergure puisque l’entreprise familiale passe dans le giron de Lafuma. Le géant drômois, leader sur le marché français des sacs à dos, permet ainsi à Millet de se rapprocher de Mac (alors leader du sous-vêtement de montagne) et de fusionner par absorption. Millet reste ainsi Millet mais avec le savoir-faire de Mac.

 

compagnie-des-guides-de-chamonix_image

 

En 2010 et pour renforcer son expérience technique, Millet devient fournisseur officiel de la Compagnie des guides de Chamonix (250 guides de haute montagne) qui peuvent tester les équipements de la marque en temps réel. Cette équipe teste par exemple des produits qui pourraient être lancés sur le marché et permet d’avoir des retours rapides et qualifiés pour d’éventuelles améliorations.

 

Le Massif du Mont-Blanc comme terrain de jeu et laboratoire d’expertise

 

L’entreprise perpétue également l’esprit des expéditions, qui ont fait sa renommée, avec par exemple les Millet Expedition Projects : un concours pour férus d’exploration et d’aventure.

 

millet

 

Depuis, l’entreprise s’est diversifiée tout en perpétuant l’esprit montagne. Sous la marque Millet, vous pourrez trouver des sacs à dos, des chaussons d’escalade, des chaussures de randonnée, des bottes d’alpinisme et des cordes. Le positionnement se veut premium comme le précise Frédéric Ducruet, DG de la marque : « Nous ne fabriquons que des produits techniques, systématiquement testés par des athlètes de haut niveau ».

 

L’innovation technique est l’avenir de Millet

 

Aujourd’hui, Millet c’est 70 salariés, 56 millions de chiffre d’affaire annuel, dont 60% à l’export. C’est également une marque qui est devenue « multi-spécialiste » au fil des ans puisqu’un pratiquant peut être équipé des pieds à la tête. Grimpeurs, alpinistes, skieurs et autres randonneurs ont donc accès à une panoplie complète d’équipement sophistiqué et durable.

 

jjweb2

 

Pour le moment, la marque ne propose pas de produits dits « hard », en l’occurrence des skis, des gaines, des chaussures de ski… mais le futur nous réserve de belles surprises !

Côté digital, la marque n’est pas en reste puisque vous pourrez retrouver l’ensemble de ses références sur le e-shop de la marque et vous pourrez suivre ses actualités aussi bien sur Facebook, Instagram que sur Twitter.

 

success-story-millet-ecommerc-magento

 

Millet aura donc marqué l’Histoire avec de grandes expéditions, certains de ces produits sont devenus cultes et quelque chose me dit que ce n’est que le début d’une très grande aventure !

 

Un best-seller : le Trilogy 25

 

De mon côté, j’ai pu tester un des produits emblématiques de la marque : le Trilogy 25.

 

img_4159-02

 

Disponible en magasin ou sur le site de Millet, vous pouvez le porter en toutes circonstances que ce soit en randonnée ou à la montagne.

 

img_4054-02

 

Destiné à l’alpinisme, épuré, ergonomique, résistant et léger, c’est le it bag qu’il vous faut pour vos escapades.

 

img_4139-02

 

Bref, on vous le recommande fortement si vous souhaitez allier confort, robustesse et style tout en respectant votre budget !