Browsing Tag

Seat

Lifestyle

Immersion au Primavera Club avec SEAT

6 novembre 2018

Partenaire du Primavera Sound depuis quelques années, la marque automobile Barcelonaise SEAT s’est également associée au Primavera Club. Et j’y étais !

 

 

Connue par sa passion, sa créativité et son ouverture d’esprit, SEAT partage un ADN identique à la cité Catalane et c’est tout naturellement qu’elle se sont associées autour de la musique et du street art.

 

 

Tout comme le slogan phare de SEAT «Do your Thing», la ville de Barcelone favorise l’expression sous toutes ses formes, laissant place à une créativité hors norme. Et j’ai pu le vérifier assez aisément en découvrant un street art omniprésent !

 

 

Souvent cité parmi les plus belles métropoles du monde, la ville de Gaudi est réputée pour ses nuits fiévreuses et son street art coloré !

 

 

Palmiers, murs embellis de graffitis colorés, bars à tapas… Barcelone est décidément une ville cool.

 

 

Considéré comme l’un des tout meilleurs festivals du monde, le Primavera Sound accueille des milliers de fans de musique depuis 2011. Et pour celles et ceux qui aiment être à la pointe des dernières tendances musicales, le Primera Club – plus underground – permet de découvrir les artistes de demain.

 

 

A l’image des rencontres Trans Musicales de Rennes, l’idée est de défricher les nouveautés et les artistes qui feront demain. Genres musicaux différents, nouvelles pépites, découvertes étonnantes… j’ai eu pas mal de coups de coeurs durant ces 2 jours (notamment Jimothy Lacoste).

 

 

Cette année, le Primavera Club a posé ses valises à l’Apolo

 

 

Et si la marque SEAT s’ancre autant dans la musique, c’est qu’elle est légitime de part son incroyable sound system (Beats By Dr. Dre) présent à l’intérieur des modèles Arona & Ibiza.

 

 

A travers différentes expériences autour de la musique, j’ai pu également comprendre comment SEAT est revenu aux origines de son histoire pour mieux façonner son avenir !

 

 

Inspiré et urbain, c’est d’ailleurs à bord d’une SEAT Ibiza « Beats » que l’on a parcouru la ville à la recherche des plus beaux graffitis. On a également profité de ce city trip pour faire vibrer les enceintes !

 

 

Quartier de Raval (connu pour ses peintures murales), Poble Sec, Jardines de la Tres Xemeneies… la mairie Barcelonaise a mis à disposition de nombreux espaces dédiés à la création street.

Également partenaire du festival Lollapalooza – mondialement connu et présent sur plusieurs pays – SEAT nous réserve de nombreuses surprises pour une année 2019 placée sous le signe de la musique et de l’art !

 

 

Article réalisé en collaboration avec SEAT

Lifestyle

Road trip sur la route des fjords avec Seat

29 juin 2018

Le week-end dernier, je suis parti en Norvège avec Seat pour un road trip inoubliable ! Après les montagnes d’Autriche, la marque automobile Espagnole m’en met plein la vue à nouveau.

Une première fois pour moi qui n’avait jamais mis les pieds dans ce pays nordique. Et autant le dire tout de suite, je n’ai pas été déçu !

Après un vol direction Trondheim – depuis Paris – un rapide briefing et une présentation des modèles que nous pourrons tester (Arona, Ateca, Ibiza et León), nous montons à bord.

Petite précision, avec Osmani, nous avons pu conduire les 4 différents modèles sur quasiment 1 000 km de routes Norvégiennes. Nous voilà donc parti pour sillonner les superbes routes nordiques pendant 72h.

Étape 230 km avec le modèle Seat León Xperience.

Nous mettons nos 2 valises et un sac de voyage dans le coffre… Et surprise, il reste encore pas mal de place, un très bon point ! 1ers kilomètres de notre road trip, à bord de la León, on se rend tranquillement à notre étape finale : Kristiansund. La Norvège est un vrai coup de coeur, la plupart des paysages sont à couper de souffle… et quand on pense que tout ça est accessible à moins de 3h d’avions de chez nous.

Cet après-midi au programme, de superbes lacs, des maisons de couleur et des villages de pécheurs. Ici, en Norvège, on ne sait jamais où donner de la tête, tous les 50 m une vue nous donne envie de stopper la Seat pour faire des photos. Mais le temps joue contre nous – et pour ne pas rater la suite du programme – il ne faut pas traîner !

à la découverte de la mystérieuse beauté Scandinave

1er passage de ferry, notre León profite d’un court répit et nous repartons direction Kristiansund. Les routes regorgent de grands classiques Norvégiens (maisons typiques, tunnels, forêts denses, rivières, lacs…).  La León et sa technologie 4Drive nous offre un début de trajet reposant tant les virages effectués sans ballotement sont nombreux (même à des allures sportives).

Arrivés au Thon Hôtel, nous prenons nos quartiers puis nous nous rendons dans un restaurant local pour déguster du bon poisson et debriefer sur cette première journée ! Le soleil de minuit nous régale puisqu’à 00h – par exemple – il fait encore jour. On a cette curieuse impression qu’il ne se couche jamais et ce n’est pas plus mal comme ça !

Étape 325 km avec le modèle iconique Seat Ibiza

Deuxième jour, deuxième monture, nous partons relativement tôt et heureusement, car nous avons croisé de nombreux cars de touristes sur la route.

Après quelques kilomètres, nous arrivons sur l’incontournable route de l’Atlantique, appelé « Atlanterhavsveien« . Durant plusieurs kilomètres, on traverse des îles et des récifs et on se retrouve souvent perché en plein océan au milieu de nul part !

Chaque pont relie son petit îlot 

Parmi les 7 ponts, il y a un qui sort tout particulièrement du lot : le Storseisundet Bridge. Pause obligatoire pour les amateurs de drone et notamment mon co-pilote, qui s’éclate à réaliser de superbes films. Vraiment à couper le souffle.

Ensuite, nous nous arrêtons régulièrement dans de petits villages pour shooter et faire de courtes pauses. Le rouge prédomine toujours et ressort très bien dans ces paysages verdoyants.

Le trajet est toujours aussi magnifique, les différentes montagnes et cascades sont autant d’occasions de s’extasier. Notre vitesse de croisière est régulièrement interrompue par des passages en ferrys, véritable institution et gain de temps dans cet archipel d’îlots.

Point d’orgue de notre séjour, la charmante ville d’Alesund et son feu de la Saint-Jean, l’un des plus impressionant au monde. Passage au magnifique hôtel Brosundet et ses magnifiques charpentes (et un petit passage au sauna pour ma part), on se restaure avant de prendre le bateau et observer le plus grand feu de joie au monde.

Pour les curieux, des palettes de bois sont empilées pour atteindre quasiment 40 mètres de hauteur. Les adolescents de la ville se chargent de le construire depuis des générations, sans aucune grue ni engin, juste à la force des mains.

Étape 420 km avec le modèle Seat Arona

3ème jour et c’est au tour de l’Arona de passer entre mes mains. L’un des petits derniers de la marque – et l’un des plus petits SUV du marché – propose une carrosserie bi-colore qui permet d’obtenir 68 combinaisons différentes. Nous ne perdons pas nos habitudes puisque l’intérieur est très ressemblant au modèle Ibiza, avec la même technologie embarquée (Front Assist avec freinage d’urgence, détection de piéton, etc).

Et nous démarrons cette dernière grosse journée de route par un shooting coloré dans un petit port Norvégien. Ensuite, nous attaquons une succession de lacets pour tester de nouveaux les qualités dynamiques de l’Arona.

Pause déjeuner au Sunnfjord Museum, où nous apprécions la quiétude des lieux.

Notre journée s’achève à Bergen, l’une des plus belles villes de Norvège. J’ai particulièrement aimé les jolies façades colorées sur le port, l’histoire de la ville et le charme pittoresque qui s’en dégage. Surnommée “la cité de bois”, la deuxième ville du pays constitue la fin de notre périple.

Étape 20 km avec le modèle Seat Ateca

Après un très bon petit déjeuner englouti en bon et due forme (quel bonheur de déguster du saumon), nous nous rendons à l’aéroport de Bergen où notre vol pour Paris nous attend.

Nous avons rempli notre objectif, parcourir les 1 000 km d’un road trip très bien organisé et cela nous a permis de nous rendre compte de la robustesse des modèles de chez Seat. À l’aise sur la plupart des terrains, facile à la prise en main, confortables, le constructeur Espagnol a bien travaillé.

J’ai également été impressionné par les nombreuses aides à la conduite, le pack audio signé Beats et le système 4Drivre qui permet une conduite complètement sécurisante : un régal.

 

Article réalisé en collaboration avec Seat

Lifestyle

En classe de neige avec Seat dans le Tyrol

28 février 2018

Le week-end dernier, j’ai eu la chance d’être invité par Seat France pour prendre part à un récital sur glace. Et ce fut, comme à son habitude avec la marque made in Spain, une superbe expérience !

 

 

 

Le constructeur espagnol ne cesse d’enrichir sa gamme de voitures dotées de la transmission intégrale. Alors que valent l’Ateca 4Drive sur la neige et la Leon Cupra 4Drive sur une piste de glace ?

Arrivé au beau milieu du Tyrol en Autriche, je rejoins plusieurs influenceurs internationaux pour un programme de folie : bobsleigh, luge, essai sur glace, sur neige… le décors est planté !

Après un arrêt au stand à l’aéroport de Vienne, nous reprenons un vol pour Innsbruck, où se situe notre hôtel. Petite parenthèse sur cet hôtel haut de gamme, le NIDUM. Planté au milieu d’une forêt de pins et de montagnes, ce splendide bâtiment contemporain de style chalet pourrait très bien figurer dans un James Bond !

 

 

 

 

 

Dîner dans un restaurant typique, chants tyroliens, balade sur des sentiers givrés , on clôture en douceur cette 2nd journée.

 

 

 

Après une première journée chill au bord de la piscine et au SPA, le lendemain s’annonce chargé avec une matinée sur la piste olympique de bobsleigh d’Innsbruck puis des descentes en luges l’après-midi  !

Après les bons conseils des pilotes, un casque bien serré pour éviter les traumatismes, on se lance à plus de 120 km/h (oui oui) dans la descente. Une fois dedans, on se rend bien compte de la vitesse prise et de la pression subie dans chaque virage : une expérience inoubliable.

 

 

 

 

Après les sensations fortes du matin, on continue sur la même lancée mais de manière plus soft : la luge.

Au Tyrol, on sent tout de suite que la luge c’est une discipline très sérieuse ! Avec près de 750 kilomètres de pistes de luge très bien entretenues, c’est un vrai régal. Après 5 minutes de remontées mécaniques pour atteindre le sommet, on enfourche la luge et on descend 800 mètres de piste : une superbe expérience.
Bon, il y a eu des chutes certes. Mais que serait la luge sans chute ? Record personnel : 35 km/h, petit joueur.

 

 

 

30 minutes de marche à travers une forêt enneigée, dîner dans un magnifique chalet, on a déjà la tête au lendemain et à la partie la plus intéressante du week-end : les tests auto !

 

 

Après un réveil matinal et en prime un joli levé de soleil, direction le QG de SEAT en plein milieu des montagnes. Sur place, j’ai pu testé la gamme 4DRIVE de Seat sur les routes Autrichiennes, aussi bien sur neige, glace que sur route classique.

 

 

Seat cherche à affirmer sa position et son sérieux sur le marché des 4 roues motrices

 

 

Clés en main, je me familiarise avec la Léon et parcoure les routes enneigées du Tyrol à la recherche des meilleurs spots pour « shooter » la voiture. Très bonne adhérence sur neige, design moderne, reprise plus que correcte : les premières bonnes impressions autour de la gamme 4DRIVE se confirment !

 

 

 

 

Petit point sur la technologie 4Drive. Issue du groupe Volkswagen, cette technologie équipe actuellement les Seat et optimisent notamment la traction, les passages en courbes ou encore l’agilité des modèles 4Drive. Le mode « snow » permet d’optimiser la gestion des rapports pour un comportement plus souple du moteur. Il va favoriser l’usage du couple moteur plutôt que la puissance pour un comportement plus sain sur neige ou glace.

Ensuite, place à l’Ateca (que je choisi en modèle sombre) et son petit toit ouvrant très pratique.

 

 

 

Je termine la matinée au volant de la Cupra, très heureux d’avoir pu vivre cette belle expérience ! Sur un circuit tracé par SEAT, on s’amuse à faire des glissades et je réalise que, malgré les nombreux dérapages, on a toujours l’impression de garder un bon contrôle sur la piste, preuve que les technologies développées par SEAT sont optimales. Quelques tours de rab avant de décoller pour Paris, ça ne mange pas de pain !

 

 

 

 

Enorme remerciements à SEAT pour l’invitation ainsi que la parfaite organisation !