Browsing Tag

Design

Marketing

Jo&Joe, un concept d’hôtel pensé pour les jeunes by AccorHotels

17 octobre 2016

Partant du constat que les jeunes choisissent souvent l’option Airnbnb, auberges de jeunesses voir couchsurfing lors de voyages, AccorHotels se lance dans un nouveau projet : Jo&Joe !

« Près de 50 ans après l’ouverture du premier Novotel, le géant français veut séduire les Millenials, ces jeunes de moins de 30 ans, en pariant sur la flexibilité et la liberté. »

 

cas-jojoe-260920164

 

Le concept ? Une open house à mi-chemin entre l’auberge de jeunesse et le location d’appartement. Destiné à séduire les 18-35 ans, qui boudent de plus en plus l’hôtel par manque de budget, Jo&Joe  se positionne comme un espace de vie animé, une maison ouverte sur le monde extérieur.

L’idée de Jo&Joe est de favoriser également le partage et la vie en communauté. De part des espaces communs de sommeil, de relaxation, des cuisines partagées, on retrouve l’ADN d’une auberge jeunesse. Des événements comme des concerts, des cours de yoga ou de bricolage seront proposés aux clients : tout est ainsi conçu pour créer des liens.

 

cas-jojoe-260920169

 

Une nouvelle identité jeune, innovante, dynamique et qui répond aux besoin d’une génération !

 

cas-jojoe-2609201612

 

Un concept hybride où les jeunes pourront dormir dans une yourte, un hamac ou encore sur un rooftop tout en conservant le confort d’un hôtel.

Dans les faits, les chambres privées d’hôtels classiques disparaissent au profit d’espaces communs, ouverts aussi bien aux résidents du quartier qu’aux voyageurs, pour un tarif qui débute à 25€.

 

cas-jojoe-260920167

 

Accessible et dans l’air du temps !

 

cas-jojoe-2609201613

 

Une manière de réinventer les hôtels et de se rapprocher des attentes des jeunes.

À l’occasion de la création de l’identité Jo&Joe, l’agence W a lancé une série de visuels où des célébrités qui portent tous « Jo » en eux ont été transformés en pictogrammes (de Johnny Depp à la Joconde en passant par le Joker…).

 

quentin-urso-french

Moi en version Jo&Joe !

 

Ce nouveau concept hybride se devait, pour parler aux jeunes, d’avoir un nom, un visage, un look ou encore un style dans lequel tout le monde se reconnait. Jo c’est un gars, Joe c’est une fille, ou peut-être l’inverse…peu importe.

 

campagne-de-lancement-jojoe-celebrites

 

Et vous dans l’histoire ? Pour votre plus grand plaisir, vous pouvez dès aujourd’hui vous rendre sur la page Facebook de l’agence W, et commenter le post sur l’auberge nouvelle génération Jo&Joe afin d’avoir vous aussi votre photo de profil transformée en pictogramme et ainsi rejoindre le mouvement !

 

 

L’enseigne d’hôtels économiques pour jeunes voyageurs prévoit d’ouvrir ses portes d’ici 2018 à Paris, près de la Cité universitaire pour un premier ancrage puis à Bordeaux et Marseille. D’ici 2020, 50 JO&JOE vont ouvrir leurs portes dans le monde : Varsovie, Sao Paulo, etc.

Pour patienter, voici déjà quelques photos de ce qui vous attend…

 

garden_day_11434

Lifestyle

La nouvelle édition des City Guides Wallpaper

15 novembre 2015

Les City Guides Wallpaper, vous connaissez ? Élaborés par la rédaction du magazine anglais Wallpaper, ils ciblent les voyageurs chics, urbains et avec un penchant pour le design.

 

1708

 

La collection aux couvertures Pantone connaît un succès sans faille depuis sa création en 2007 avec plus de 2,5 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

113 destinations, déclinées en 83 Apps pour Iphone et Ipad, ont été décryptées par des correspondants pointus toujours à l’affut de dernières nouveautés offertes par ces capitales ou mégapoles en perpétuels changements.

 

19

 

Chaque année, toutes les grandes villes tendances sont passées au radar dans des guides anglophones. Mais pour 2015, 10 villes emblématiques ont été sélectionnées pour une édition francophone, à savoir : Milan, Rome, Venise, Barcelone, Amsterdam, Berlin, New York et Tokyo !

Guides ultimes du voyageur contemporain, les City Guides Wallpaper révèlent les adresses chics et tendances dans les domaines de l’art, du design, de l’architecture, de la gastronomie et du shopping.

 

63353d6b258a4f61e06863145bff36e4

 

Son design simple et élégant souligne la qualité des 50 photographies couleurs spécialement réalisées pour chaque guide. De plus, ce sont des guides qui sortent vraiment des sentiers battus et des classiques (routard, petit futé). Bars trendy, hôtels atypiques, restaurants incontournables et bien sur réalisations design innovantes, tout y est !

Ce petit format de 100 pages est le compagnon de poche idéal pour le voyageur urbain et fringant qui veut battre le pavé de manière différente !

Luxe

Les flagships, nouveaux empires des marques de luxe !

9 octobre 2013

A l’heure où les défilés sont aujourd’hui davantage considérés comme des vitrines que comme de véritables présentations de collections, comment les stores ont-ils réussis à se réinventer ?

Par l’exploitation du flagship ! Cet angliscisme désigne ce magasin-vaisseau amiral d’une marque.

En effet, le magasin est aujourd’hui une place à re-conquérir pour les marques. Après l’ouverture de franchises à tour de bras, l’heure est aujourd’hui à la personnalisation du magasin en un extraordinaire lieu venant exacerber les valeurs d’une marque.

Ralph Lauren l’a bien compris lorsqu’il a ouvert sa dernière boutique française, située au 173 Boulevard Saint Germain à Paris. Installée dans un hôtel particulier, la boutique s’articule entièrement autour de la Ralph Lauren Philosophy of Life : Du mobilier (tabourets de cuir) aux pièces (bibliothèque privée, ascenseur en fer forgé) en passant par la décoration (boiseries et photos d’époque), tout est mis en scène pour reconstituer l’univers Ralph Lauren à la perfection. L’impression de faire ses achats dans la propre armoire du créateur est surprenante.

 

Ralph Lauren(3)

 

Le vêtement vient s’inscrire dans un véritable art de vivre : On peut même y déjeuner, au Ralph’s, histoire de vivre l’american dream jusqu’au bout. Avec ses 2 150 mètres carrés, il est aujourd’hui considéré comme le plus grand flagship européen.

La marque de cosmétique Aesop a adoptée la stratégie de différenciation, choisissant de faire appel à l’esprit de la ville et à de jeunes designers et architectes (comme Rodney Eggleston de March Studios) pour chacune de ses cinquante-trois boutiques. Installé dans une ancienne ferme, au plafond recouvert de fibre végétale ou aux murs constitués de plaques de travaux publiques, chacun des magasins Aesop raconte sa propre histoire.

 

Boutique Aesop de Strand Arade, à Sydney

Boutique Aesop de Strand Arcade, à Sydney

 

Le magasin devient presque un musée, une expérience à faire absolument qui conforte le consommateur dans son ‘bon choix’ d’une marque ou d’un produit ; Il n’a pas acheté ce jean dans n’importe quel Levi’s Store, il vient des Champs-Elysées : forcément, une valeur ajoutée inestimable.

Chaque marque vient en effet apporter sa spécialité qui vaut le déplacement : Silk Bar dans le tout récent néo palazzo Emilio Pucci, Tailor Shop (atelier de customisation et retouches) chez Levi’s,..

 

L'hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles est devenu musée-restaurant-showroom pour Baccarat ©Influencia

L’hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles est devenu musée-restaurant-showroom pour Baccarat ©Influencia

 

Baccarat a ainsi poussé l’audace jusqu’à faire de son flagship un musée dédié à ses propres créations : le Cristal Room. Musée-restaurant gastronomique hybride, ce lieu vient brouiller les pistes : est-on dans une boutique, un musée, un restaurant ? Les couverts utilisés en salle sont-ils à vendre ? Ce verre est-il une antiquité ou une édition limitée ? Le savoir-faire de Baccarat dans les arts de la table et le service légitime ainsi l’implantation d’un restaurant au sein du lieu, dirigé en cuisine par le chef Guy Martin.

On assiste ainsi à la création d‘univers de consommation désacralisés, pluridisciplinaires et décomplexés.

Cependant, à l’heure du digital et de la dématérialisation de l’acte d’achat, on pourrait croire que le shopping ‘réel’ a perdu de sa valeur. Mais il n’en n’est rien. Certaines marques, comme Burberry, ont réussi à s’approprier les technologies naissantes en les transposant dans leurs magasins, transformant l’acte d’achat en une expérience inédite.

 

Le Connected Store de Burberry, situé au 121, Regent Street, à Londres

Le Connected Store de Burberry, situé au 121, Regent Street, à Londres

 

La maison, installée depuis 1820 sur Regent Street, a su allier modernité et tradition en alliant architecture victorienne et dernières technologies de pointe . On y trouve le plus grand écran géant jamais installé sur un lieu de vente, des écrans tactiles se tranformant en miroirs, repérant le vêtement porté et diffusant son passage lors du défilé,  des puces RFID sur les vêtements racontant la fabrication dudit produit, du personnel de vente équipé d’ iPad ,de la pluie artificielle..

Le virtuel et le réel viennent s’associer et deviennent complémentaires, pour le plus grand bonheur des consommateurs. Bien évidemment,le choix de flagships imposants et rutilants de design permet aussi d’affirmer sur la place publique sa bonne santé, sa croissance,..et ses clients. Olivier Saguez, du cabinet Saguez &Partners (agence conseil de design et d’identité de marque), développe même cette idée en expliquant que « le flagship n’est pas une condition du succès commercial, mais plutôt la suite logique d’un succès commercial ».

Aujourd’hui, les flagships sont prétexte à de nouvelles expériences qui transforment l’acte d’achat en une visite au cœur de l’univers de la marque. La marque ne s’incarne plus seulement dans le vêtement, elle devient concrète par une maison, un hôtel particulier, une architecture design qui lui confère sa spécificité et son cachet. Elle n’est pas ‘n’importe quelle marque’.

Les flagships sont devenus un véritable outil marketing, une démonstration sensorielle puissante qui vient s’imprimer dans l’esprit du consommateur, associant la marque à une expérience positive, nouvelle et innovante, et encourageant sa mémorisation.

Le magasin n’est alors plus seulement un espace de vente mais aussi un espace de rêve…