Luxe

Moynat, le malletier intemporel

19 décembre 2013

Historiquement, Moynat est la plus ancienne maison parisienne de malles et de maroquinerie de luxe, puisque créée en 1849 dans le quartier de l’Opéra (soit 5 ans avant Louis Vuitton). Sur la première partie du XXème siècle, la maison parisienne est prospère et devient même une référence dans le domaine des articles de voyage.

 

Moynat1

 

En effet, à cette époque les ateliers de la maison réalisent d’énormes innovations concernant la légèreté et l’ergonomie des malles. Ainsi, de nombreux brevets concernant les dispositifs de sécurité et les serrures des malles sont déposés par la maison.

La maison participe également à plusieurs Expositions Universelles et se fait très remarquer en remportant de nombreuses récompenses.

Faute d’héritier, la maison ferme ses portes en 1976 mais l’entreprise perdure, passant de mains en mains jusqu’à son rachat par LVMH en mars 2010.

Après 35 de traversée du désert et grâce au magnat du luxe Bernard Arnault, le mythique malletier parisien renaît. Les rênes de la maison sont confiées à Guillaume Davin, ancien manager de Louis Vuitton. Quand à conception des nouvelles créations, elle est confiée à Ramesh Nair, un créateur qui a fait ses classes chez Hermès et Christian Lacroix.

 

moynat1

 

Il s’en suit l’ouverture du nouveau magasin Moynat au 348 rue Saint Honoré, non loin de son concurrent Goyard. Confection de malles sur mesure, petite maroquinerie, sacs mettant l’accent sur les fermoirs, la maison étoffe sa gamme. La boutique circulaire, parfaitement aménagée et luxueuse, est répartie 200 mètres carrés.

 

moynat03

 

Guillaume Davin explique par ailleurs que « le but n’est pas de vendre mais de raconter une histoire ». Et cette mythique histoire a un prix, puisque l’entrée de gamme pour les sacs ne se fait pas en dessous de 1000 euros. Cela permet à la maison de rester discrète, de ne pas trahir ses origines et de ne proposer que des produits d’exception pour une clientèle exigeante.

 

L1100564

 

La richesse du savoir-faire de Moynat constitue le socle de la fabrication des objets de voyage et de la maroquinerie. Côté produit, le design est plutôt sobre et élégant. Tout comme ses amis malletiers, la maison propose des inscriptions personnalisables sur les toiles monogrammées. Ursofrench a récemment eu la chance de pouvoir visiter l’atelier qui se situe non loin de l’unique boutique mondiale de la maison Moynat. Tout est réalisé à la main, la machine ne pouvant reproduire le savoir-faire minutieux qu’exigent les produits de la maison.

 

6952__610x600_039-visit-of-moynat-paris

 

Commandes sur mesures, commandes spéciales (comme l’originale malle-bicyclette), tout est réalisable chez Moynat !

 

malle-bicyclette-moynat-picnic-basket

 

Un véritable succès puisque les sacs sont adoptés par les fashionistas et il n’est pas rare d’en apercevoir dans de hauts lieux branchés de la capitale. La maison se permet même quelques collaborations très remarquées comme avec la maison champenoise Krug ou encore les macarons Pierre Hermé. Concernant cette dernière collaboration, l’amour pour la gastronomie française s’est concrétisé par une incroyable Malle Macaron !

 

Malle Macaron by MOYNAT. Pierre HERME. 2013 © David Atlan

 

Aujourd’hui donc, la maison ancestrale renaît de ses cendres et est promise à un avenir prometteur.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply freakjo3 19 décembre 2013 at 21:35

    cool.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.