Lifestyle

Fruit Break Oasis : Le week-end qu’il ne fallait pas manguer

3 juillet 2013

Chers lecteurs, vous avez sans aucun doute déjà entendu parler du Fruit break by Oasis.

Si je vous dis week-end de folie, soirées déjantées et déferlante de fun, ça vous parle ?

Pour cette seconde édition (la première s’étant déroulée à Djerba), Oasis a décidé de ramener sa fraise en Sicile ! Ce spring break complétement Be Fruit a réuni cette année près de 260 étudiants et une poignée de blogueurs en la personne de l’incorrigible Bastien, l’hyperactive Emily et les trublions de blog en bois.

 

Oasis fruit break

 

Ni prune ni deux, nous nous sommes retrouvés à l’aéropoire, direction la Sicile. Et quand Oasis organise son fruit break, la marque ne fait pas les choses à moitié puisque l’avion était carrément privatisé. Je ne vous parlerai même pas du pakito légendaire qui s’est déroulé pendant le vol. On en a vraiment prit plein les mirabelles !

Sur place, à poire et à manguer, des DJs au top, la plage et la piscine pour le farniente. Et nous en avons bien profuité, puisque la première soirée s’est terminée au petit matin sur la plage.

 

Oasis fruit break

 

6C6B0350-Credits photos_Thomas_BISMUTH-Mediatome_Production

 

Je vous laisse savourer en image le résumé de ce Fruit break saison 2 vu par l’excellent Ramon ta fraise.

Bref, cette seconde édition fut une véritable folitchi avec un seul mot d’ordre : se fendre la poire !

Bien entendu vous connaissez la règle, ce qui se passe au fruit break Oasis, reste au fruit break Oasis.

Un peu de sérieux dès à présent, et oui il en faut. On ne présente plus Oasis, l’une des marques les plus créative du moment et qui a fait de sa page Facebook, un cas d’école.

Créé l’an passé, le Fruit Break permet aux étudiants de découvrir l’état d’esprit des petits fruits d’Oasis le temps d’une tournée des campus et pour les plus chanceux lors d’un week-end qui défruite !

Lors de la phase préliminaire, deux bus aux couleurs Oasis sillonnent la France dans près de 70 établissements répartis sur 12 villes. Ce roadshow géant a permis à 5 000 étudiants de faire un maximum de fruit lors d’une compétition de danse.

Bus-OASIS-Julien

A la fin de la tournée, les étudiants ont été amenés à récolter le plus de votes possibles sur les réseaux sociaux pour figurer en haut du classemangue et avoir la chance de participer à l’aventure. Quoi de mieux pour toucher le principal coeur de cible de la marque ?

Au total c’est près de 3000 participants sur Facebook et Twitter (générant 140 000 votes et 2 500 partages) et plus de 15 000 tweets générés avec le hashtag Oasisfruitbreak.

Je remercie de nouveau la géniale team Oasis pour ce week-end au top du top ! Marin, Bixente, Aline, Jade et tutti quanti.

YOU ARE SO FRUIT !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Marie 8 juillet 2013 at 14:16

    Excellent! Oasis blinde le marketing et la com’ à coup de jeux de mots et de personnages déjantés, perso, j’adore! ce que j’aime beaucoup aussi en effet, c’est suivre les quelques posts facebook toujours plus inventifs les uns après les autres. Et puis un spring Break en Sicile ça doit être au top!

  • Leave a Reply