Lifestyle

Decathlon illumine Paris avec sa Run Light

17 octobre 2016

La semaine dernière, j’ai été convié par Decathlon pour tester un run de nuit culturel. Et c’était génial ! J’ai notamment pu tester les derniers produits Kalenji ainsi que le run light.

Mais avant de vous en dire plus, quelques mots sur le running de nuit.

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-32

 

Courir de nuit est un phénomène de mode qui prend de l’ampleur depuis ces dernières années. Il est toujours dur de mettre le réveil plus tôt pour un footing matinal ou d’enchaîner après une journée épuisante au bureau. La sortie running du soir parait être un bon compromis. Et pas simplement pour placer une sortie dans un emploi du temps journalier chargé mais aussi pour le plaisir de courir la nuit et de voir la ville lumière sous un autre angle.

Courir de nuit, c’est également des frissons, un sentiment de liberté et une ambiance à la fois magique et angoissante. Ainsi, pour compenser les limites de la vision, les autres sens se mettent en éveil : l’esprit est en alerte et l’ouïe devient plus fine.

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-55

 

Et cet effet de mode est loin de s’essouffler puisque de nombreuses courses de déroulent désormais en nocturne. Voir même avec des zombies pour les plus fantasques !

Mais courir dans l’obscurité suppose également d’être parfaitement équipé. Et c’est la que l’expertise de Kalenji entre en jeu. La marque made in Decathlon a développé de nombreux produits pour les aficionados des courses de nuit et j’ai pu en tester quelque uns.

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-71

 

Le principe est simple : voir et être vu. Innovation 100% running, Kalenji a créé le run light : une lampe qui permet de courir la nuit en sécurité. Le faisceau lumineux permet d’éclairer les 20 premiers mètres, afin d’éviter les obstacles éventuels. Très léger (à peine 200 grammes, on ne la sent presque pas), le run light se répartit à la fois sur l’avant et l’arrière du buste. Sur le dos, 3 leds clignotantes permettent également d’être vu.

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-28

 

Revenons à nos moutons et la fameuse course de la semaine dernière. En association avec le Paris Running Tours, qui organise des joggings touristiques pour faire découvrir Paris, nous avons parcouru 7km entre le Decathlon de Wagram et celui de la Madeleine.

Un beau parcours, qui nous a permis d’admirer l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, les quais de seine et la Concorde… Rien que ça ! Et à chaque point d’intérêt, notre super guide (un puit de science) nous a raconté un pan de l’histoire de Paris, avec à la clé, de superbes anecdotes pour briller en soirée.

 

runlight_zoom

 

Courir la nuit est une expérience extraordinaire !

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-73

 

Côté produit, pour ma part, j’ai pu tester les KIPRUN LD et je dois avouer que j’ai été séduit par l’amorti et le confort que cette paire de chaussure procure. Un plus quand on souhaite faire de longue distances (10 km, semi).

 

decathlon-run-light-photo-f-poirier-67

 

Bilan des courses très positif puisque j’ai évacué les mauvaises toxines, j’ai admiré Paris de nuit et je me suis cultivé : à quand le prochain run ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply